L'actualité de la Formule E en bref

partages
commentaires
L'actualité de la Formule E en bref
Par : Benjamin Vinel
Co-auteur: Alex Kalinauckas
9 déc. 2018 à 12:30

Les confidences de Nico Rosberg, les pilotes de réserve, les futures courses... Découvrez l'actualité récente du championnat tout électrique grâce à ces brèves.

Diapo
Liste

Rosberg était "cuit" au volant de la Gen2 !

Rosberg était "cuit" au volant de la Gen2 !
1/11

Photo de: Rosberg Racing Academy

Nico Rosberg a eu le privilège de tester la Formule E Gen2 lors de l'E-Prix de Berlin au printemps dernier, comme il se le remémore dans son podcast Beyond Victory, où il s'est récemment entretenu avec Felipe Massa, nouveau pilote Venturi dans le championnat tout électrique.

"Une question que j'ai, parce que j'ai piloté la FE à Berlin : après quatre tours, j'étais absolument cuit, et le cinquième, je n'aurais pas pu le faire à 100%. Peux-tu me rassurer sur le fait que ce n'est pas juste moi et que la direction est bien lourde ?" demande Rosberg au Brésilien.

Ce dernier s'esclaffe : "Alors, tout d'abord, il faut que tu t’entraînes un peu avec moi à la salle à Monaco ! Ne t'arrête pas ! Mais oui, le volant est assez lourd. Je ne ressens pas le cou par rapport à la F1, mais la direction est très, très lourde et je comprends ce que tu veux dire, on sent les bras."

Barclay prend la tête de l'association des équipes

Barclay prend la tête de l'association des équipes
2/11

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Directeur de Jaguar Racing, James Barclay succède à Roger Griffiths à la tête de l'Association des Équipes et des Constructeurs de Formule E (FETAMA).

"La FETAMA – tel est désormais son nom – est une organisation importante, puisqu'elle nous permet de nous assurer que nous tenons les objectifs clés du point de vue des équipes et des constructeurs", détaille Barclay. "Nous faisons nos recommandations à la Formule E et à la FIA. Nous avons un très bon environnement de travail en Formule E, les gens en parlent souvent et c'est vrai."

"Les équipes sont très ouvertes et collaborent beaucoup en matière de problèmes majeurs, elles aident à contrôler la technologie, à gérer les coûts. Nous travaillons étroitement, c'est à ça que sert le groupe [FETAMA]."

Juncadella nommé pilote de réserve HWA

Juncadella nommé pilote de réserve HWA
3/11

Photo de: Alastair Staley / LAT Images

Sans surprise, Daniel Juncadella a été nommé pilote de réserve HWA pour la saison 2018-19. L'Espagnol connaît bien la structure allemande pour avoir couru avec elle en DTM en 2016 et en 2018. Par ailleurs, c'est lui qui a remplacé Stoffel Vandoorne pour la dernière journée des essais de pré-saison lorsque le pilote McLaren était à Austin pour le Grand Prix des États-Unis.

"Je suis très reconnaissant envers l'équipe de me donner l'opportunité de continuer notre collaboration de longue date en Formule E", déclare Juncadella. "La Formule E est une nouvelle aventure pour nous tous. L'équipe a beaucoup à apprendre et a besoin de tout le soutien possible."

"Dans mon nouveau rôle, j'espère pouvoir aider Gary, Stoffel et les ingénieurs à relever le défi. Mes premiers essais avec la nouvelle Gen2 étaient une belle expérience. J'ai trouvé mes marques d'emblée au sein de l'équipe et j'ai hâte de voir comment nous allons nous débrouiller pour nos débuts en Formule E. Mais avant toute chose, il nous reste beaucoup à faire."

HUGO BOSS sponsorise Porsche

HUGO BOSS sponsorise Porsche
4/11

Photo de: Mercedes AMG

Porsche ne fera son arrivée en Formule E que dans un an, mais les préparatifs vont bon train. La marque allemande annonce notamment avoir recruté un nouveau partenaire en Hugo Boss, qui créera les tenues officielles des membres de l'équipe.

"La Formule E est un championnat très attractif", déclare Oliver Blume, PDG de Porsche AG. "Elle nous offre l'environnement parfait pour continuer de développer nos véhicules en matière d'efficience et d'écologie. Nous attendons avec impatience nos débuts dans le championnat en 2019-20. La marque de mode Hugo Boss, renommée, est le partenaire parfait pour équiper notre écurie."

"Hugo Boss et Porsche représentent tous deux l'innovation et la perfection", renchérit Mark Langer, PDG de Hugo Boss AG. "Nous avons déjà collaboré avec succès en sport automobile lors des dernières années et décennies. C'est pourquoi je suis ravi que notre coopération passe au niveau supérieur avec la Formule E, un championnat tourné vers l'avenir."

Paffett et le DTM, c'est fini ?

Paffett et le DTM, c'est fini ?
5/11

Photo de: Alastair Staley / LAT Images

Champion 2018 de DTM, Gary Paffett a quitté le championnat allemand de voitures de tourisme en même temps que Mercedes, mais n'abandonne pas tout espoir d'étrenner un jour le numéro 1 qui lui appartiendrait en 2019. En effet, il lui serait peut-être possible de piloter une Aston Martin, puisque HWA va participer au projet de l'équipe R-Motorsport avec le constructeur britannique.

"J'ai mentionné à Uli Fritz [directeur de HWA] après Hockenheim que je voulais venir faire une course en tant qu'invité l'an prochain, juste pour pouvoir courir avec le #1 sur ma voiture", nous explique Paffett. "Il y réfléchit, mais peut-être pas... mais je pense que si j'insiste suffisamment, quelque chose de bien peut se faire."

Fuoco devient troisième pilote chez Dragon

Fuoco devient troisième pilote chez Dragon
6/11

Photo de: Alastair Staley / LAT Images

Membre de la Ferrari Driver Academy, Antonio Fuoco sera pilote de réserve Dragon Racing pour la saison 2018-19. Le pilote Charouz en Formule 2 avait participé aux essais de pré-saison à Valence, en partageant le volant de la deuxième monoplace avec le nouveau titulaire Maximilian Günther, même si son roulage s'était limité à 40 tours le mercredi matin.

"J'ai eu l'opportunité de tester cette voiture, notamment parce que GEOX [nouveau sponsor titre de Dragon] a très envie d'avoir un pilote italien dans l'équipe, disons", déclare Fuoco pour Motorsport.com.

"J'ai fait les essais à Valence, je pense que ça s'est relativement bien passé, j'étais plutôt rapide. Désormais, mon rôle est d'aider l'équipe à développer la voiture, à travailler sur le simulateur, et juste d'attendre et d'être prêt. J'espère aussi courir parce que je veux courir, mais il faut juste rester calme [pour l'instant]."

Vers un E-Prix d'Auckland ?

Vers un E-Prix d'Auckland ?
7/11

Photo de: Malcolm Griffiths / LAT Images

Un consortium a lancé le projet d'un E-Prix d'Auckland pour la saison 2019-20. Les discussions avec la Formule E ont déjà commencé. Ce projet aiderait la plus grande ville de Nouvelle-Zélande à atteindre son objectif d'avoir un impact carbone neutre d'ici 2050. Rappelons que Mitch Evans (photo), pilote Jaguar, est natif d'Auckland.

De Silvestro pilote de développement Venturi

De Silvestro pilote de développement Venturi
8/11

Photo de: Dirk Klynsmith / LAT Images

Simona de Silvestro, qui est la femme la plus expérimentée en Formule E avec 12 courses à son actif, a rejoint Venturi comme pilote de développement. Elle participera aux essais ayant lieu le lendemain de l'E-Prix de Riyad, le 16 décembre.

"Je suis ravie de faire mon retour en Formule E en tant que pilote de développement de Venturi", déclare la Suissesse. "Je remercie Susie Wolff et Gildo Pastor pour cette opportunité. Depuis mes courses disputées en saison 2, j’ai suivi de près et avec intérêt le championnat de Formule E et son développement. Avec l’arrivée des monoplaces Gen2, la Formule E fait un grand pas en avant et je suis heureuse d’être de retour, en jouant un rôle actif, à un moment à la fois important et passionnant. J’ai hâte de piloter cette Gen2 et de faire bénéficier l’équipe de mon expérience à la fois au simulateur et sur piste."

"Les 12 prochains mois seront bien remplis pour moi avec la Formule E d’une part, et mes engagements dans le championnat australien de Supercars d’autre part. Mais je suis prête pour le challenge qui m’attend et je me fais une joie de travailler avec l’équipe engagée et connectée qu’est Venturi."

Quid d'une course en Grande-Bretagne ?

Quid d'une course en Grande-Bretagne ?
9/11

Photo de: FIA Formula E

La Formule E ne désespère pas de faire son retour en Grande-Bretagne prochainement, après avoir tenu la finale des deux premières saisons à Battersea Park (Londres). Alejandro Agag vient en effet de s'entretenir à ce sujet avec David Richards, président de Motorsport UK (l'équivalent de la FFSA outre-Manche). Les deux hommes se seraient mis d'accord sur un "petit plan".

"Londres a évidemment notre préférence, mais nous sommes ouverts à Birmingham, à Manchester, à d'autres villes au Royaume-Uni", déclare Agag pour Motorsport.com. "Tout d'abord, il faut trouver le bon endroit. Nous avons des gens qui étudient ça à Londres et dans d'autres endroits. Nous passons la ville de Londres au peigne fin, nous regardons la chaque rue, chaque intersection, nous voulons analyser la possibilité d'une course."

Nato pilote de réserve Venturi

Nato pilote de réserve Venturi
10/11

Photo de: Venturi Formula E Team

Norman Nato met un pied en Formule E ! Vainqueur de deux courses en Formule Renault 3.5 et de trois autres en GP2/F2, le vice-Champion d'ELMS en titre occupera le rôle de pilote de réserve chez Venturi et participera au Rookie Test de Marrakech.

"Norman est un indéniable atout pour l'équipe. Il s'intègre parfaitement bien et joue un rôle essentiel dans notre travail au simulateur; cet outil crucial pour une équipe de Formule E", déclare la directrice d'équipe Susie Wolff. "Son expérience acquise dans différentes disciplines est un atout pour Venturi. En tant que pilote de réserve, il sera à nos côtés sur certaines courses et je suis impatiente de le voir au volant à Marrakech."

"La mission qui m’est confiée est très importante", confirme Nato, "car une épreuve de Formule E se joue sur une seule journée. Il faut donc préparer celle-ci en amont avec beaucoup de minutie. Le pilotage des Formule E est très fin et très technique : je mettrai toute mon énergie sur le travail de mise au point et sur l’observation du déroulé des journées de course."

Le meilleur moment pour faire ses débuts en FE

Le meilleur moment pour faire ses débuts en FE
11/11

Photo de: Andrew Ferraro / LAT Images

D'après Gary Paffett, l'introduction de la Gen2 fait qu'il n'y aurait pas de meilleur moment pour faire ses débuts dans le championnat tout électrique, même avec la nouvelle équipe HWA. Paffett fera partie des rookies en 2018-19, comme son coéquipier Stoffel Vandoorne.

"En fait, je pense que c'est un très bon moment pour venir", nous déclare-t-il. "Nous ne partons pas d'une position largement pire que celle d'autres gens. Nous avons tous beaucoup à apprendre quant aux nouveaux systèmes notamment, même si les autres auront l'expérience du pilotage et de l'exploitation de ces monoplaces pendant les quatre dernières saisons. Cette voiture est nouvelle pour tout le monde."

Quant à ses 37 ans, celui qui fut pilote d'essais chez McLaren pendant près d'une décennie ne s'en formalise pas. "Je ne suis pas le plus jeune, mais de mon point de vue, si une personne a soif de victoire et est performante, si elle a l'envie et la détermination, l'âge ne veut pas dire grand-chose. Bien que je n'aie pas d'expérience en Formule E, j'ai celle d'avoir développé des écuries, aidé à construire des écuries, et utiliser cette expérience en Formule E sera très bénéfique pour tout le monde."

Article suivant
Félix da Costa : "Red Bull a-t-il gâché ma carrière ? Pas du tout !"

Article précédent

Félix da Costa : "Red Bull a-t-il gâché ma carrière ? Pas du tout !"

Article suivant

Carlos Ghosn et Nissan mis en examen

Carlos Ghosn et Nissan mis en examen
Charger les commentaires