Félix da Costa : BMW vient pour gagner

partages
commentaires
Félix da Costa : BMW vient pour gagner
Par : Benjamin Vinel
6 juil. 2018 à 13:00

Andretti connaît actuellement la pire saison de son Histoire en Formule E, mais António Félix da Costa est convaincu que le meilleur reste à venir : l'équipe deviendra l'écurie d'usine de BMW en 2018-19.

Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team

Avec 24 points au compteur, Andretti ferme la marche au classement des équipes de Formule E, à l'aube du dernier meeting de la saison. Seule écurie à ne pas avoir signé le moindre podium, la structure américaine n'a même pas obtenu un top 5, malgré les efforts d'António Félix da Costa dans la monoplace #28 et de Kamui Kobayashi, Tom Blomqvist et Stéphane Sarrazin, qui se sont relayés au volant de la #27.

Lors de la dernière manche en date, à Zurich, Félix da Costa a mis fin à une série de quatre courses consécutives hors du top 10 pour Andretti en remontant de la 15e place sur la grille à la huitième sous le drapeau à damier, mais c'est loin de faire son bonheur.

"Nous sommes de retour dans les points, c’est bien, mais ce n’est pas pour ça que je suis là", déclare le Portugais pour Motorsport.com. "Je ne suis pas là pour me contenter d’une huitième place."

"L’avenir est radieux, toute l’équipe sait où nous voulons aller à l’avenir, nous voulons tous gagner. Des journées comme celle-ci nous remontent toutefois le moral, c’est toujours sympa de marquer des points, ça rend le sourire aux mécaniciens et aux ingénieurs. Même pour moi, c’était vraiment bien. J’en suis content, mais nous en voulons plus."

Selon Félix da Costa, les difficultés d'Andretti s'expliquent par le fait que l'équipe ne reçoit pas le même soutien de BMW que d'autres teams fortement aidés par des constructeurs. Bonne nouvelle : en 2018-19, la marque à l'hélice fera d'Andretti son écurie d'usine, pour la première saison de la monoplace nouvelle génération.

"On voit que les équipes performantes sont celles qui sont avec des constructeurs", souligne Félix da Costa. "Audi, Jaguar, Renault… Techeetah, qui a Renault derrière. Il y a DS Virgin… C’est dur de se battre face à ces gars, ils ont beaucoup plus de budget, de ressources. Je pense qu’Andretti le sait, et c’est pourquoi ils ont choisi BMW pour l’an prochain. Nous serons une équipe conjointement gérée par Andretti and BMW."

"Je ne vois pas ce qui pourrait mal se passer. BMW est un très grand constructeur, ils vont certainement venir pour gagner. On voit la Formule E se développer très fortement, et avec tous les grands constructeurs qui y sont, personne ne peut se permettre de perdre. BMW y consentit beaucoup d’efforts ; espérons qu’ils apportent un très bon package et qu’ils puissent gagner."

Article suivant
La Formule E modifie les qualifications et les pénalités moteur

Article précédent

La Formule E modifie les qualifications et les pénalités moteur

Article suivant

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York

Bird s'estime désavantagé par le nouveau tracé à New York
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes António Félix da Costa
Équipes Andretti Autosport
Auteur Benjamin Vinel