Audi : Abt est devenu "très compétitif, constant et mûr"

partages
commentaires
Audi : Abt est devenu "très compétitif, constant et mûr"
Par :
25 mai 2018 à 14:00

Audi Sport Abt Schaeffler salue la progression accomplie par Daniel Abt, qui réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière en Formule E.

Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Jean-Eric Vergne, Techeetah, 3e, Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, 2e, Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, vainqueur du Berlin ePrix
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, vainqueur du Berlin ePrix
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Allan McNish, Team Principal, Audi Sport Abt Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler

L'E-Prix de Berlin a été une véritable réussite pour la première venue de l'écurie d'usine Audi sur ses terres. L'équipe allemande a signé le doublé, avec la victoire de Daniel Abt devant Lucas Di Grassi, et y a ajouté la pole position et le meilleur tour en course du pilote d'outre-Rhin pour devenir la première écurie à marquer les 47 points possibles en un jour.

Clairement dominé par Di Grassi lors des trois premières saisons de Formule E, Daniel Abt a véritablement franchi un cap cette année. Le pilote de 25 ans a remporté ses deux premières victoires dans la discipline à Mexico et à Berlin, en ayant perdu une autre à Hong Kong pour une infraction administrative.

Abt évolue constamment aux avant-postes et n'a jamais été menacé pour la victoire sur l'aéroport de Tempelhof, intouchable. Il avait pourtant perdu dans les stands le bénéfice de l'avance qu'il avait creusée en première moitié de course, retenu par son équipe pour éviter tout unsafe release.

"Il a été très bon", déclare Allan McNish, directeur d'équipe, pour Motorsport.com. "Il a grandi, je trouve qu'il est devenu un pilote très compétitif, constant et mûr par rapport à l'an dernier."

"Je pense que c'était particulièrement le cas [à Berlin], surtout après l'arrêt au stand car il avait une grande avance qui s'est évaporée. C'est là qu'un pilote commence à regarder dans les rétroviseurs, et c'est son coéquipier qui s'y trouvait, c'est autre chose et ça crée un peu de pression. Lucas est un personnage fort, dominateur, donc je pense que s'être tiré de cette situation est impressionnant."

Audi remonte la pente

Ce résultat est un véritable soulagement pour l'écurie Audi après un début de saison très difficile – surtout pour Lucas Di Grassi, pour qui les problèmes techniques s'étaient multipliés, notamment au niveau du convertisseur, s'ajoutant parfois à un manque de performance. À tel point qu'après n'avoir marqué que 12 points lors des quatre premières courses de la saison, l'équipe en a engrangé 149 lors des cinq suivantes.

"C'est important du point de vue de l'équipe, car nous avons fait ce que nous savons pouvoir faire, nous n'avons pas fait un pas de travers", poursuit McNish. "Pour l'équipe, et aussi pour tout le monde qui a connu des temps difficiles à Neuburg [siège de l'équipe, ndlr]."

"Quand tous les problèmes à Santiago et à Marrakech se sont produits, ils avaient la pression et travaillaient d'arrache-pied pour essayer d'assurer que nous ayons quelque chose sur quoi les gars puissent travailler, ce que nous avons pu utiliser."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Article suivant
Buemi insatisfait après avoir "tellement gagné" en Formule E

Article précédent

Buemi insatisfait après avoir "tellement gagné" en Formule E

Article suivant

Large leader, Vergne ne va pas faire l'épicier

Large leader, Vergne ne va pas faire l'épicier
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Berlin
Lieu Berlin Tempelhof Airport
Pilotes Lucas di Grassi , Daniel Abt
Équipes Audi Sport Team Abt
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu