Buemi n'a pas pu utiliser son FanBoost

Sébastien Buemi fait contre mauvaise fortune bon cœur après avoir perdu la victoire dans les derniers tours de l'E-Prix de Marrakech, mais déplore néanmoins un problème technique qui pourrait lui avoir coûté cher.

Buemi n'a pas pu utiliser son FanBoost
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, le deuxième Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing célèbre sa victoire avec Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Podium : le vainqueur Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, le deuxième Sébastien Buemi, Renault e.Dams, et le troisième Sam Bird, DS Virgin Racing
Podium : le deuxième Sébastien Buemi, Renault e.Dams, avec son trophée sur le podium
Le vainqueur Felix Rosenqvist, Mahindra Racing sur le podium

B.V., Marrakech - Il était crucial pour Sébastien Buemi de signer un bon résultat à Marrakech, après avoir fini 11e et dixième à Hong Kong pour un petit point au compteur. C'est ce qu'il a fait au Maroc, deuxième avec les trois points de la pole position à la clé.

Cependant, un problème de pompe à eau s'est présenté peu avant le départ sur la monoplace que le pilote Renault e.dams devait utiliser en début de course, et ce dernier s'est présenté sur la grille avec sa deuxième voiture, mais c'est celle-ci qui était programmée pour utiliser le FanBoost.

Or, Buemi a passé une bonne partie de l'épreuve sous la pression de Felix Rosenqvist et a tenté d'utiliser le FanBoost pour lui résister lorsque le Suédois a lancé une attaque au 29e tour... sans succès.

"Ce n'était pas réinitialisé pour la seconde voiture", explique le Suisse pour Motorsport.com. "Ce n'est que quand j'ai essayé de l'utiliser et que ça n'a pas marché que nous y avons pensé. Je m'attendais à ce que le Fanboost fonctionne, et parce qu'il n'a pas fonctionné, je me suis demandé s'il fallait que je bloque, s'il fallait que je l'utilise au virage 10. J'ai perdu le rythme, j'aurais dû mieux fermer la porte."

"Il aurait eu du mal [à doubler après ça] parce que le rythme aurait été similaire. Dans le dernier tour, j'étais une demi-seconde derrière lui – je ne sais pas, mais je pense qu'il aurait eu plus de mal."

Lorsque nous lui demandons s'il aurait pu doubler Buemi plus tard, Rosenqvist nous répond : "Oui. Je prévoyais en fait de me réserver davantage pour les derniers tours, puis l'opportunité s'est présentée plus tôt donc j'ai pu le faire sans forcément utiliser beaucoup plus d'énergie. J'avais encore quelque chose en poche, je n'étais pas trop inquiet."

Si Buemi préfère voir le verre à moitié plein, c'est pour deux raisons. La première, c'est qu'à Berlin l'an passé, il avait hérité de la victoire après une pénalité infligée à Rosenqvist pour être sorti de son garage de façon dangereuse. La deuxième, c'est qu'avec la pole position et la deuxième place, le Champion 2015-16 marque 21 points qui le propulsent à la sixième place du championnat, à 32 longueurs de son nouveau leader, justement Rosenqvist.

"Quand on perd une course, on est toujours un peu déçu. Mais tout le monde pensait que nous n'avions pas de rythme et que nous étions finis, et nous sommes arrivés ici, nous avons fait la pole et fini deuxième. Nous avons montré à tout le monde que nous étions encore là", conclut Buemi.

Propos recueillis par Scott Mitchell

 
partages
commentaires
Championnats - Rosenqvist prend son envol

Article précédent

Championnats - Rosenqvist prend son envol

Article suivant

Rookie Test - Di Resta en tête à mi-journée

Rookie Test - Di Resta en tête à mi-journée
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021