Championnat - Nyck de Vries et Mercedes irrésistibles

Au terme d'une saison riche en rebondissements, Nyck de Vries remporte la première édition du Championnat du monde de Formule E, Mercedes s'imposant chez les équipes.

Championnat - Nyck de Vries et Mercedes irrésistibles

Après une saison 2019-20 dictée par la crise sanitaire, le sport a repris ses droits en 2021 avec une campagne interrompue de 15 E-Prix de Formule E dans huit pays et trois continents. Cette année était également particulièrement importante pour la discipline électrique car il s'agissait de sa première saison en tant que Championnat du monde de la FIA.

Au fil de la saison, la liste des vainqueurs s'est allongée, pour comporter au final onze noms différents, et dix-huit pilotes étaient encore mathématiquement en lice au coup d'envoi du week-end de l'E-Prix de Berlin, dernière manche de l'année.

Sur le circuit de Tempelhof, personne n'a été en mesure de détrôner Nyck de Vries, qui avait récupéré le commandement au terme de l'E-Prix de Londres. Le Néerlandais n'a pourtant pas réalisé un week-end exceptionnel, ne récoltant que quatre points, mais ses principaux adversaires ont tous été mis hors course d'une manière ou d'une autre. Edoardo Mortara a abandonné au départ de la seconde course à la suite d'un accident impliquant Mitch Evans. Puis Jake Dennis et António Félix da Costa ont abandonné, Lucas di Grassi a été pénalisé pour avoir causé l'abandon du Portugais et Robin Frijns, très mal qualifié, n'est pas remonté. En somme, personne dans le top 7 du classement général n'a inquiété De Vries !

Malgré leurs abandons, Mortara est vice-Champion du monde, Dennis est troisième et Evans quatrième. Frijns s'accroche au top 5 tandis que Sam Bird remonte au sixième rang. Di Grassi, Félix da Costa, Stoffel Vandoorne et Jean-Éric Vergne complètent le top 10. Malgré sa victoire dans la dernière course de la saison, Norman Nato ne se classe que 18e, ayant marqué des points lors de cinq E-Prix seulement.

Chez les équipes, Mercedes a tiré son épingle du jeu à domicile : cinquième du classement à la fin de la première course, la marque à l'étoile s'est envolée vers la première place à l'issue du dernier E-Prix en inscrivant 23 points, contre 9 pour les quatre autres équipes (score cumulé). Jaguar descend en deuxième position, DS Techeetah accroche le podium et repousse Audi et Virgin pour un seul point. BMW se retire de la discipline sur une sixième place finale, devant Venturi, Porsche ou encore Mahindra. Dixième, DAMS achève péniblement sa pire saison en Formule E, Dragon et NIO ferment la marche.

Lire aussi :

Championnat pilotes au terme de la saison

Pos. Pilote Points Saudi Arabia Saudi Arabia Italy Italy Spain Spain Monaco Mexico Mexico United States United States United Kingdom United Kingdom Germany Germany
1 Netherlands Nyck de Vries 99 29/1 3/9 - - 25/1 - - 2/9 - - - 18/2 18/2 - 4/8
2 Switzerland Edoardo Mortara 92 18/2 - - 12/4 - 2/9 - 15/3 25/1 - - 2/9 - 18/2 -
3 United Kingdom Jake Dennis 91 - - - - 4/8 29/1 - 10/5 11/5 - - 25/1 2/9 10/5 -
4 New Zealand Mitch Evans 90 15/3 - 16/3 8/6 - - 15/3 4/8 2/9 - - - 15/3 15/3 -
5 Netherlands Robin Frijns 89 - 22/2 12/4 - 9/6 - 19/2 - - 10/5 4/8 - 13/4 - -
6 United Kingdom Sam Bird 87 - 25/1 18/2 - - - 6/7 - - 3/9 29/1 - - - 6/7
7 Brazil Lucas di Grassi 87 2/9 4/8 - - 6/7 1/10 1/10 25/1 - 15/3 - 8/6 - 25/1 -
8 Portugal António Félix da Costa 86 - 15/3 - 6/7 3 - 28/1 8/6 - - 16/3 4/8 - 6/7 -
9 Belgium Stoffel Vandoorne 82 4/8 - 3 26/1 15/3 - - 6/7 - - - 6/7 3/15 - 19/3
10 France Jean-Éric Vergne 80 - - 25/1 - 2/9 6/7 13/4 - 4/8 18/2 - - - 12/6 -
11 Germany Pascal Wehrlein 79 10/5 1/10 6/7 15/3 - - - 4 12/4 - 12/4 1/10 10/5 - 8/6
12 United Kingdom Alex Lynn 78 - - 4/8 - 1 16/3 2/9 1/10 8/6 - 2/9 18/3 26/1 - -
13 Germany René Rast 78 13/4 - 8/6 - 10/5 8/6 - 19/2 2/10 1/10 - 11/5 - 3/9 3/9
14 United Kingdom Oliver Rowland 77 8/6 6/7 1/12 - - 12/4 8/6 - 18/3 6/7 - - - - 18/2
15 New Zealand Nick Cassidy 76 - - - 3 12/4 - 4/8 - 18/2 15/4 18/2 - 6/7 - -
16 Germany Maximilian Günther 66 - - 2/9 10/5 - - 10/5 - 6/7 25/1 1/10 - 8/6 4/8 -
17 Germany André Lotterer 58 - - - - - 18/2 - - - 4/8 10/5 13/4 - 1/10 12/4
18 France Norman Nato 54 - - - 1 - 10/5 - - - - 6/7 - - 12/4 25/1
19 United Kingdom Alexander Sims 54 6/7 - - 18/2 - - - 12/4 - - 8/6 - - - 10/5
20 Switzerland Nico Müller 30 - 10/5 - 2/9 18/2 - - - - - - - - - -
21 Switzerland Sébastien Buemi 20 - - 10/5 1/10 - - - - - 9/6 - - - - -
22 Brazil Sérgio Sette Câmara 16 - 12/4 - - - - - - - - - - 4/8 - -
23 United Kingdom Oliver Turvey 13 1/10 8/6 - - - 4/8 - - - - - - - - -
24 United Kingdom Tom Blomqvist 6 - - 1/10 4/8 - - - - - - - - - - 1/10
25 Sweden Joel Eriksson 1 - - - - - - - - - - - - 1/10 - -

Championnat équipes au terme de la saison

Pos. Équipes Points Saudi Arabia Saudi Arabia Italy Italy Spain Spain Monaco Mexico Mexico United States United States United Kingdom United Kingdom Germany Germany
1 Germany Mercedes 181 33 3 3 26 40 - - 8 - - - 24 21 - 23
2 United Kingdom Jaguar Racing 177 15 25 34 8 - - 21 4 2 3 29 - 15 15 6
3 China DS Techeetah 166 - 15 25 6 5 6 41 8 4 18 16 4 - 18 -
4 Germany Audi Sport Team Abt 165 15 4 8 - 16 9 1 44 2 16 - 19 - 28 3
5 United Kingdom Virgin Racing 165 - 22 12 3 21 - 23 - 18 25 22 - 19 - -
6 United States Andretti Autosport 157 - - 2 10 4 29 10 10 17 25 1 25 10 14 -
7 Monaco Venturi 146 18 - - 13 - 12 - 15 25 - 6 2 - 30 25
8 Germany Porsche Team 137 10 1 6 15 - 18 - 4 12 4 22 14 10 1 20
9 India Mahindra Racing 132 6 - 4 18 1 16 2 13 8 - 10 18 26 - 10
10 France DAMS 97 8 6 11 1 - 12 8 - 18 15 - - - - 18
11 United States Dragon/Penske Autosport 47 - 22 - 2 18 - - - - - - - 5 - -
12 United Kingdom NIO 333 Formula E Team 19 1 8 1 4 - 4 - - - - - - - - 1
 

partages
commentaires
De Vries titré et Nato vainqueur au terme d'une course folle

Article précédent

De Vries titré et Nato vainqueur au terme d'une course folle

Article suivant

Nato savoure sa victoire mais se prépare à "faire des choix"

Nato savoure sa victoire mais se prépare à "faire des choix"
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021