Le circuit de l'E-Prix de Rome a un nouveau tracé

La Formule E a dévoilé un nouveau tracé pour la troisième édition de l'E-Prix de Rome, lequel devrait être le deuxième plus long circuit utilisé dans l'Histoire du championnat.

Le circuit de l'E-Prix de Rome a un nouveau tracé

La nouvelle piste de l'E-Prix de Rome, composée de 19 virages, mesure 3,385 kilomètres et remplace le tracé précedent, qui rassemblait 21 virages sur 2,86 kilomètres. Dans l'Histoire de la Formule E, seule la piste de Pékin utilisée en 2014 et 2015 a été plus longue, avec 3,453 kilomètres.

Toujours basé dans le quartier de l'EUR (Esposizione Universale di Roma), le circuit voit la section située Via Cristoforo Colombo tronquée afin de réduire l'impact sur le trafic automobile urbain. Pour prolonger le tour, quatre virages à 90° et une chicane ont été ajoutés, avec une ligne droite prolongée entre les virages 3 et 4. La piste passe désormais à côté du Palais des Congrès et de la Piazza Guglielmo Marconi notamment.

Ce tracé a été conçu avec les conseils d'un panel informel de pilotes de Formule 1, composé de Lucas di Grassi, d'Oliver Rowland et du nouveau directeur d'équipe adjoint de Venturi Racing, Jérôme d'Ambrosio.  

"Avec la prolongation de notre accord avec Rome Capitale pour cinq ans de plus, nous avons saisi l'opportunité d'adapter notre circuit et notre événement, en tirant des leçons du passé et en établissant un plan à long terme pour la Formule E dans le quartier de l'EUR", déclare Renato Bisignani, directeur général de la FE en Italie. "Les investissements que nous avons dédiés à Rome lors de cette année difficile démontrent la vision d'avenir constante qui est au cœur de la Formule E. Rome est l'un des circuits favoris des pilotes et nous avons essayé de travailler pour maintenir les mêmes caractéristiques d'un point de vue sportif, rendant la piste encore plus enthousiasmante que ces dernières années."

Lire aussi :

La Formule E rapporte que la dernière édition de l'E-Prix de Rome, en 2019, a généré 60 M€ pour l'économie. Le championnat a également fait savoir qu'il allait couvrir le coût du nouvel enrobage de ces rues et des rénovations des trottoirs. Par ailleurs, ce nouveau tracé devrait permettre des tribunes plus grandes pour les spectateurs, si tant est que les conditions sanitaires sont au rendez-vous.

Au cas où un E-Prix s'avérerait impossible dans les rues de Rome, le circuit permanent de Vallelunga devrait accueillir la course le même jour. Mais il n'y a que 30 kilomètres entre les deux pistes, et l'annulation pure et simple de l'événement ne peut donc être exclue, a confirmé Alberto Longo, dirigeant de la FE, à Motorsport.com.

Le championnat tout électrique devrait annoncer sept courses supplémentaires au printemps pour un total de 15 épreuves, un record. Il s'agirait de retrouver Sanya, New York et Berlin au calendrier, tout en assistant enfin aux débuts des circuits de Séoul et de l'ExCeL Centre à Londres.

partages
commentaires

Voir aussi :

Le plafond budgétaire est impératif pour voir McLaren en Formule E

Article précédent

Le plafond budgétaire est impératif pour voir McLaren en Formule E

Article suivant

Mercedes va éliminer les erreurs sans culpabiliser son équipe

Mercedes va éliminer les erreurs sans culpabiliser son équipe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Rome I
Lieu Circuito Cittadino dell'EUR
Auteur Matt Kew