Le tracé F1 à Monaco, "génial" pour Buemi et Rosenqvist

partages
commentaires
Le tracé F1 à Monaco,
Par : Scott Mitchell
11 mars 2018 à 17:15

Sébastien Buemi et Felix Rosenqvist, qui font partie des principaux pilotes de la Formule E, ne cachent pas leur enthousiasme à l'idée de courir sur le même tracé que la Formule 1 à Monaco.

Le départ
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Adam Carroll, Jaguar Racing, devant Nick Heidfeld, Mahindra Racing, et Stéphane Sarrazin, Venturi
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Lucas Di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams

La Formule E se rend à Monaco tous les deux ans, en alternance avec le Grand Prix de Monaco historique, mais évoluait jusqu'à présent sur un tracé tronqué de 1,765 kilomètre. En revanche, la saison prochaine, c'est sur le légendaire circuit de 3,337 kilomètres qu'on retrouvera les monoplaces tout électriques, alors qu'une nouvelle voiture bien plus rapide va justement faire son apparition. Jamais la Formule E n'a couru sur une piste aussi longue, et ce sera la première fois qu'il y aura une comparaison chronométrique directe avec la Formule 1.

Monaco à bord d'une Formule 1, Sébastien Buemi a connu ça de 2009 à 2011 chez Toro Rosso, avec deux entrées dans les points à la clé. Le Champion 2015-16 de Formule E est ravi de cette décision.

"C'est génial, c'est important, cela envoie un message fort", déclare Buemi pour Motorsport.com. "Cela montre que nous sommes capables de tenir plus longtemps et que nous sommes solides."

"C'est vrai, le petit circuit est bien trop étriqué. S'il était un peu plus grand, ce ne serait pas autant une priorité. Il était si petit que l'an prochain, on tournerait en moins de 50 secondes, mais il pourrait y avoir 22 voitures l'an prochain et 24 l'année d'après. C'est impossible."

"C'est un circuit urbain, mais l'asphalte est génial, le lieu est génial. J'ai hâte de le découvrir dans une Formule E. Tout va être bien, surtout la section que nous ne connaissons pas."

Pour Felix Rosenqvist, actuel dauphin au championnat, c'est un rêve qui devient réalité. Double vainqueur du Grand Prix de Macao, triomphant également dans les rues de Pau en 2014, ce spécialiste des circuits urbains n'attendait que ça.

"C'est génial", reconnaît-il. "C'est cool parce que je pensais que je n'allais jamais courir sur le tracé entier. J'ai fait tous les grands circuits urbains à part Monaco, et ça a toujours été un rêve, car j'adore les circuits en ville."

"Monaco, c'est un peu comme une autoroute par rapport à certains de nos circuits. Ce sera suffisamment large, tandis que certains sont ridiculement étroits, comme New York. Ça ira, je pense que ce sera vraiment bien pour la Formule E."

"Le Tunnel sera assez difficile, probablement pas à fond. Puis la dernière partie nous la connaissons déjà, mais pas la première section avec le virage à gauche rapide [Massenet, ndlr]. C'est vraiment cool que nous y allions. Je suis absolument ravi d'entendre ça."

Propos recueillis par Scott Mitchell

Prochain article Formule E
La Formule E diffusée en direct sur Twitter au Japon

Article précédent

La Formule E diffusée en direct sur Twitter au Japon

Article suivant

Nissan : Les fans de Formule E sont "bien plus jeunes" qu'en F1

Nissan : Les fans de Formule E sont "bien plus jeunes" qu'en F1

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités