Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
9 jours
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
31 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
45 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
59 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
74 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
123 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
143 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
158 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
159 jours

À l’écoute des conversations radio chez Faraday Future Dragon Racing

partages
commentaires
À l’écoute des conversations radio chez Faraday Future Dragon Racing
Par :
10 août 2017 à 11:34

Motorsport.com a assisté aux dernières manches de la saison 3 du Championnat FIA de Formule E dans les garages de l’écurie Faraday Future Dragon Racing.

Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Le journaliste de Motorsport.com, René Fagnan, assiste à l'ePrix de Montréal avec les membres de l'équipe Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing, étudie les données avec son équipe
Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing, and Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing, change de voiture
Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing, et Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Ajustements sur la voiture de Loic Duval, Dragon Racing
Loic Duval, Dragon Racing
Ajustements sur la voiture de Loic Duval, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
La voiture de Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team, et Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing

Casque audio sur la tête, nous avons pu écouter toutes les conversations radio lors des deux dernières courses de la saison, à l'ePrix Hydro-Québec de Montréal.

Les stratégies sont importantes en Formule E. Aux environs de la mi-course, chaque pilote doit changer de voiture, car la batterie monotype, fabriquée par Williams, ne possède pas encore la capacité de motoriser la voiture électrique durant toute l’heure que dure une course. Grâce aux développements technologiques accélérés, cela sera bientôt possible.

Comme dans toute voiture électrique de série, la gestion de la dépense énergétique est cruciale. Puisqu’il n’existe pas de télémétrie complète entre les voitures et les stands, les pilotes ont un rôle déterminant à jouer durant les courses. Ils doivent constamment adapter leur pilotage et la régénération d’énergie afin de conserver assez de puissance pour se rendre à la mi-course et changer de bolide, puis afin de rallier le drapeau à damier.

Pilote de l’écurie Dragon Racing, Jérôme d'Ambrosio a expliqué à Motorsport.com les différences entre le volant d’une voiture de Formule 1 et celui qui équipe son bolide de Formule E.

L’écran me donne beaucoup d’informations. C’est très différent de la Formule 1. En Grand Prix, l’équipe donne toutes les informations au pilote. On lui dit quoi faire pour ajuster sa voiture, c’est codé, du genre ‘Multi 321’, et il le fait. Ici, en Formule E, je dois prendre les décisions et modifier les réglages moi-même afin de contrôler la puissance disponible, l’épuisement de la batterie et sa régénération,” affirme-t-il.

Pour cette raison, le pilote doit annoncer par radio à chaque tour le niveau de puissance de sa batterie, habituellement lorsqu’il passe devant les stands. Il dicte une série de chiffres telle que "1-8-1-4", et la valeur de ce chiffre dégringole à chacun de ses passages.

Alan Cocks est l’ingénieur de piste D’Ambrosio chez Dragon Racing tandis que le Belge Jacky Eeckelaert, un ancien de la F1, est celui de Loïc Duval. Jay Penske, le propriétaire de l’équipe, et Nigel Beresford, le directeur technique, fournissent aussi des indications aux pilotes.

Nous n’allons pas vous faire lire la transcription complète des conversations, mais nous vous livrons ici les meilleurs extraits, les plus informatifs sur les échanges entre les pilotes et les ingénieurs.

Course 1 - Samedi

Dès le premier tour de la course, les pilotes doivent communiquer le niveau d’énergie de la batterie.

Équipe à Duval : [À propos de la molette rotative] Position 9. Tu as le même niveau d’énergie que les autres.

Équipe à D’Ambrosio : Jérôme, tu as un petit peu plus d’énergie que les autres devant toi. Tente de les doubler, mais si tu préfères conserver de l’énergie, c’est okay.

D’Ambrosio à l’équipe : Les pressions des pneus gauches sont trop élevées. Ajustez les pressions sur la deuxième voiture.

Équipe à D’Ambrosio : Position 6 sur la molette rotative centrale. Mets-toi en roue libre un peu plus souvent si tu le peux.

Équipe à Duval : Tu dois économiser un peu plus d’énergie.

Équipe à D’Ambrosio : [La direction de course annonce une neutralisation] Rentre au stand ! Rentre au stand !

D’Ambrosio à l’équipe : C’est trop tard...

Équipe à D’Ambrosio : Okay, rentre au prochain tour.

Simultanément, Loïc Duval annonce avoir été victime d’un accrochage et il ramène sa monoplace endommagée au stand.

Duval à l’équipe : Ma course est terminée. Je crois que nous devrions tenter de signer le meilleur tour [en course].

L’équipe accepte, et les mécanos remettent sa voiture en configuration de qualifications.

Duval à l’équipe : L’appui [aérodynamique] est-il le même que ce matin ? Est-ce le même qu’en qualifications ou en essais ?

Équipe à Duval : Qualifications. Jusqu’ici, le tour le plus rapide est un 25"56 par [Jean-Éric] Vergne. Tu peux aller en piste, faire un run, laisser refroidir les pneus et tenter un autre run. Régénération en position 3.

Équipe au chef mécanicien de Duval : Renvoyez-le en piste.

Équipe à D’Ambrosio : Une voiture a tapé le mur. On aura peut-être la voiture de sécurité en piste.

Équipe à D’Ambrosio : Voiture de sécurité ! Oui !! Tu vas doubler la voiture de sécurité dans la ligne droite et rejoindre l’arrière du peloton. Tu disposes d’environ 75% d’énergie tandis que les autres en sont à 50%.

Équipe à D’Ambrosio : Tu dois rouler plus vite pour rejoindre le peloton. Accélère ! Puis tu roules à fond jusqu’à la fin de la course. Nettoie tes pneus, le vert va bientôt être agité. La voiture de sécurité rentre à la fin de ce tour.

Équipe à Duval [qui a signé le tour le plus rapide] : Personne à l’exception de [Adam] Carroll qui est derrière toi ne tente de réaliser le tour le plus rapide. Il est préférable que tu rentres au stand pour éviter les ennuis. Il ne reste que trois tours à parcourir.

Équipe à D’Ambrosio : Dernier tour. Tu as 4% d’énergie en plus que les gars qui sont devant toi.

En dépit d’un contact avec un rival en fin de course, D’Ambrosio se classe 11e et Duval a signé le tour le plus rapide, ce qui lui procure un point au championnat.

Course 2 - Dimanche

D’Ambrosio occupe la 10e place sur la grille de départ et Duval est 12e, pour la dernière manche de la saison. Les deux pilotes gagnent rapidement deux places en début de course.

Équipe à Duval : Tu as 1% d’énergie de plus que Jérôme.

Équipe à Duval : [Maro] Engel roule derrière toi et il doit s'arrêter [pour changer de voiture] un tour avant toi. Même plan pour Jérôme.

Équipe à Duval : Un clic de plus sur la molette rotative centrale. On va tenter de garder Engel derrière toi, mais si nous n’y parvenons pas, nous nous calquerons sur sa stratégie d’arrêt. Mais pour le moment, tu t’arrêtes un tour après lui.

Équipe à Duval : Tu as 6% d’énergie de plus qu’Engel. Il va s’arrêter un tour avant toi. Et tu as une demi-seconde d’avance sur [Nelson] Piquet. Piquet a 3% d’énergie de moins que toi.

Équipe à D’Ambrosio : Tu dois récupérer 0,2 kW/h au cours des cinq prochains tours.

Équipe à D’Ambrosio : Tu commences à perdre de la régénération. À peine.

Équipe à D’Ambrosio : Tu dois économiser un petit peu plus d’énergie.

Équipe à Duval [qui commence à s’inquiéter de sa consommation d’énergie] : Rentre au stand au 18e tour. Fais ta course. On reste sur le plan original.

Équipe à D’Ambrosio : Rentre au stand.

Après les changements de voiture, D’Ambrosio occupe le huitième rang et Duval roule en 15e place.

Équipe à Duval : La voiture devant toi est celle de [Nelson] Piquet et tu as 10% d’énergie de plus que lui.

Équipe à D’Ambrosio : [Tom] Dillmann est devant toi et il semble éprouver des difficultés.

Survient alors le moment le plus difficile de la course pour les pilotes. Ils doivent ralentir afin d’économiser de l’énergie tout en protégeant leurs positions. Bref, ils doivent regarder devant eux, scruter les informations de l’écran du volant et surveiller leurs rivaux dans les rétroviseurs…

Équipe à D’Ambrosio : Confirme-nous que tu es en position 5 [molette rotative], car la température de ta batterie grimpe rapidement.

Équipe à D’Ambrosio [avec trois tours à couvrir] : Continue à économiser, tu es P9.

D’Ambrosio à l’équipe : J’utilise beaucoup trop d’énergie…

Duval à l'équipe : Quelqu’un [dont nous tairons poliment le nom] m’a éperonné. Je suis hors course.

Équipe à D’Ambrosio : Dernier tour. Surveille Dillmann derrière toi.

Au final, D’Ambrosio termine au neuvième rang et Duval est classé 19e, avec trois tours de retard.

Durant le tour de décélération, Jay Penske, le propriétaire de l’écurie, prend la parole et motive ses pilotes et tous les membres de son équipe.

Bon travail, Jérôme, bonne course avec un pilotage intelligent durant toute la journée”, déclare Penske. “Ça n’a pas été notre saison les gars, mais il est temps de se regrouper et de réfléchir à la façon d’inverser la situation pour la quatrième saison. Merci pour votre excellent boulot.”

Article suivant
Buemi présente ses excuses pour sa colère de Montréal

Article précédent

Buemi présente ses excuses pour sa colère de Montréal

Article suivant

La Formule E veut maintenant attirer des constructeurs américains et japonais

La Formule E veut maintenant attirer des constructeurs américains et japonais
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Montréal
Lieu Rues de Montréal
Pilotes Loïc Duval , Jérôme d'Ambrosio
Équipes Dragon Racing
Auteur René Fagnan