Daniel Abt - L'héritier d’une dynastie

Pilote de Formule E et d’Endurance, Daniel Abt porte sur ses épaules 120 ans de tradition familiale. Il évoque ici sa passion et sa détermination.

Daniel Abt - L'héritier d’une dynastie
Daniel Abt, Hilmer Motorsport
Christian Abt
Christian Abt
Daniel Abt
Daniel Abt
Daniel Abt, Audi Sport Team Abt
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
Podium LMP1 privées : les vainqueurs de classe #13 Rebellion Racing Rebellion R-One : Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One : Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
Hans-Jürgen Abt, patron d'Audi Sport Team Abt Sportsline
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport

Il existe plusieurs dynasties en sport automobile. On peut songer aux Andretti, aux Unser, aux Fittipaldi ou aux Piquet. L’Allemagne possède aussi ses propres lignées. Mick Schumacher, fils de Michael, a fait ses débuts en Championnat ADAC de Formule 4 en 2015 tandis que Markus, pilote Audi, porte le flambeau des Winkelhock. Il existe aussi une autre famille allemande très impliquée dans le monde du sport automobile : celle des Abt, et ce depuis 120 ans.

Daniel Abt est le dernier de cette longue lignée, célèbre non seulement pour ses pilotes, mais aussi pour ses ingénieurs!

La famille Abt a démontré son intérêt pour les premiers véhicules dès 1895 avec des esquisses dessinées par Johann Abt, l’arrière-arrière grand-père de Daniel, qui modifiait des carrioles à chevaux dans la ville de Kempten. L’entreprise familiale y est toujours basée après toutes ces années.

Hans-Jurgen Abt, le père de Daniel, est le directeur général de l’empire familial, Abt Sportsline, qui inclut désormais une branche événementielle, ABT Lifestyle GmbH, dont Daniel est en charge de la direction. Son oncle Christian a été pilote de DTM et d’Endurance.

Daniel Abt dit ne pas avoir été forcé à courir, mais avoue que la passion est très forte au sein de sa famille. “Je ne prenais pas cela au sérieux au début. Certains courent de façon très sérieuse dès le karting. Mais dans mon cas, c’était pour m’amuser”, explique-t-il à Motorsport.com. “C’est devenu plus sérieux en monoplace. Je crois que ça doit se passer ainsi avec les jeunes, car grandir est déjà assez difficile sans ajouter la pression de la course automobile”.

Grimper les échelons

Daniel Abt grimpe les échelons avec succès. Des victoires en Formule 3 allemande et en GP3 Series lui ouvrent les portes des GP2 Series en 2013. Mais deux saisons difficiles chez ART GP et Hilmer le forcent à bien réfléchir à son avenir durant l’été 2014. Affamé de compétition, Daniel Abt souhaite toutefois s’impliquer dans plusieurs programmes.

Ainsi, il combine le Championnat de Formule E à un programme en Championnat du Monde d’Endurance, en LMP1 avec Rebellion. “La première saison en Formule E fut un une réelle découverte pour moi”, déclare Abt, qui court évidemment au sein de l’écurie familiale Audi Sport Team Abt.

J’ai beaucoup aimé courir dans cette série, car j’ai été compétitif à de nombreuses reprises. Par contre, je n’ai pas terminé plusieurs courses où j’aurais dû franchir la ligne d’arrivée. Cette saison fut un réel défi, car le pilotage de ces voitures nécessite une période d’apprentissage et une bonne connaissance technique qui vous fait progresser comme pilote.

Pour cette seconde saison en Formule E, Daniel Abt reste le coéquipier de Lucas Di Grassi, et a beaucoup travaillé au développement du groupe propulseur produit par un partenaire technique de longue date des Abt, Schaeffler.

C’est excellent pour cette catégorie, et cela fait progresser les nouvelles technologies”, affirme Abt. “Nous travaillons fort pour développer notre nouveau propulseur et nous disposons d’une équipe solide. Ce championnat devient de plus en plus intéressant et attire de nouveaux constructeurs, ce qui est nécessaire pour que la Formule E passe au palier suivant.

Direction Le Mans

Daniel Abt a découvert le circuit de la Sarthe en juin dernier en participant aux 24 Heures du Mans avec Rebellion Racing. Abt s’est donc retrouvé aux commandes d’une Rebellion R-One LMP1 conçue et fabriquée par ORECA, et propulsée par un moteur AER.

Ce fut une course difficile, mais j’ai beaucoup aimé. Ce fut une semaine fantastique avec de nombreuses activités. Presque trop, en fait! Je devais assimiler plusieurs nouvelles choses. Je devais tout apprendre, très vite. J’ai apprécié, car j’ai dû apprendre et progresser de façon positive.

J’ai dû apprendre la voiture, l’équipe, une nouvelle forme de sport automobile, et aussi à piloter durant la nuit. J’ai dû apprendre la piste et à négocier avec le trafic durant la nuit. Ce fut une expérience difficile, mais positive.

En dépit de plusieurs passages au stand, Daniel a pu imiter son oncle Christian qui était monté sur le podium lors de la première présence d’Audi au Mans en 1999. Daniel a décroché la première place du LMP1 privé au Mans en juin 2015.

À la fin de la course, je me suis retrouvé sur le podium et j’ai aperçu cette foule immense. Ce fut une sensation merveilleuse que je n’oublierai jamais. J’ai passé toute ma vie autour de voitures de course. Quand j’étais tout petit, ma famille courait en série STW pour des voitures de tourisme de deux litres. Je ne savais pas bien ce qui se passait. J’étais tout petit, mais j’étais déjà fasciné. Je me suis probablement dit que je voulais essayer cela moi aussi.

partages
commentaires
Berthon quitte le Team Aguri
Article précédent

Berthon quitte le Team Aguri

Article suivant

Duran de retour en Formule E avec Aguri

Duran de retour en Formule E avec Aguri
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021