La nouvelle FE dépassera les 300 km/h, selon Di Grassi

La nouvelle Formule E sera capable de dépasser les 300 km/h, selon le Champion en titre Lucas Di Grassi.

La nouvelle FE dépassera les 300 km/h, selon Di Grassi
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
La Formule E 2018-19
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler

Ce design de seconde génération a été dévoilé ce mardi, avec l'intention d'accroître la longévité de la batterie et le niveau de performance du groupe propulseur en plus d'un nouveau châssis à l'apparence frappante.

Si la puissance de cette monoplace atteint 250 kW (335 ch) comme prévu, elle disposera de 50 kW (67 ch) de plus que la voiture actuelle.

Selon Lucas Di Grassicette puissance supplémentaire, couplée à la philosophie de faible traînée de la nouvelle monoplace, devrait permettre de passer d'une vitesse de pointe de 225 km/h à plus de 300 km/h.

"La voiture est plus efficiente et plus puissante", détaille Di Grassi pour Motorsport.com. "Dans la configuration actuelle, avec la puissance qui sera à notre disposition, sur une longue ligne droite, je m'attends à ce que cette voiture puisse dépasser les 300 km/h sans problème. Quand la voiture commence à dépasser les 300 km/h, on parle de vitesses non négligeables, personne ne pourra dire que la voiture n'est pas rapide."

Di Grassi suggère que la Formule E devrait envisager de redessiner ses circuits pour la saison prochaine afin d'y incorporer des lignes droites plus longues, permettant aux voitures de montrer leur vitesse tout en ajoutant des opportunités de dépassement.

"Nous atteignons un stade très intéressant", estime le Brésilien. "La voiture est très difficile à piloter, elle est efficiente, elle est plus performante. Je pense que la FE devrait commencer à dessiner des lignes droites plus longues, je ne vois aucune raison pour laquelle il ne devrait pas y avoir des lignes droites de 700 ou 800 m sur les circuits, pour adapter les circuits où nous courons à ces nouvelles voitures. Pas les changer fondamentalement, mais les peaufiner pour avoir plus de vitesse de pointe et plus d'aspiration, et augmenter les possibilités de dépassement."

Zurich et le rêve de Macao

Nous aurons un avant-goût de ce type de circuit lors de l'E-Prix de Zurich, en juin prochain, sur un tracé composé de deux très longues lignes droites – l'une de 750 m, l'autre de 900 m. Les monoplaces actuelles atteindront rapidement leur vitesse de pointe, mais peut-être les bolides de 2018-19 feront-ils forte impression dans cette configuration.

"C'est génial !" s'exclame Di Grassi lorsque nous évoquons les longues lignes droites du tracé suisse. "C'est vraiment cool, il nous faut davantage de lignes droites comme ça. À Valence [en essais de pré-saison], nous avions des lignes droites de 800 m, et ma voiture n'atteignait pas sa vitesse de pointe. Peut-être que les autres voitures, qui sont plus puissantes, atteignaient leur vitesse de pointe plus vite ! En 800 m, nous pouvons atteindre 230 km/h, ce sera génial."

Enfin, le vainqueur du Grand Prix de Macao 2005 laisse quelque peu son esprit vagabonder, avec un projet qui n'est pour l'instant qu'un rêve : une course sur ce légendaire tracé de 6,2 km, qui comprend une pleine charge de plus de deux kilomètres.

"Macau serait le meilleur circuit de Formule E de tous les temps. Bien sûr, il faudrait changer la transmission, car la ligne droite fait 2,2 km, mais si l'on change le rapport, ce serait certainement possible de courir à Macao en Formule E. Ce serait plus ou moins comme la course de GT avec 15 tours. Ce serait génial. J'espère qu'on y courra un jour", conclut Di Grassi.

 
partages
commentaires
Officiel - La nouvelle Formule E dévoilée
Article précédent

Officiel - La nouvelle Formule E dévoilée

Article suivant

Alain Prost : Renault e.dams a donné la priorité à la saison 5

Alain Prost : Renault e.dams a donné la priorité à la saison 5
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021