Di Grassi remporte une course complètement folle!

Renault e.dams ayant rencontré des problèmes, le Brésilien s'est imposé en Malaisie au terme d'une course émaillée de rebondissements quasiment à chaque tour.

En raison d'un problème mécanique rencontré au moment du départ par Stéphane Sarrazin, qui avait terminé 2e des qualifications, Buemi s'est retrouvé seul sur la première ligne et n'a pas été menacé au feu vert par Duval, Da Costa, Prost et Di Grassi qui ont franchi le premier virage dans cet ordre derrière lui.

Après des qualifications déjà difficiles pour DS Virgin, ce premier virage a été fatal à Jean-Eric Vergne qui s'est retrouvé coincé entre Villeneuve et Heidfeld et a dû abandonner avec des dégâts à l'avant droit. Derrière Prost et Di Grassi retenus par Da Costa pointaient Frijns, D'Ambrosio, Senna, Abt et Bird. Puis Villeneuve, Berthon, Piquet, Heidfeld, De Silvestro, Turvey et Sarrazin.

La course a été neutralisée au 5e tour suite à une sortie de piste d'Oliver Turvey, alors en tête des votes pour le FanBoost, qui s'est retrouvé avec un accélérateur bloqué.

La course a repris au début du 8e tour et Duval, 2e, a court-circuité la première chicane. Le pilote Audi en Endurance a ensuite peiné à suivre le rythme de Buemi.

Derrière, Prost a pris l'avantage sur Da Costa au 9e tour pour prendre la 3e place. Di Grassi, Frijns, D'Ambrosio, Bird et Villeneuve complétaient le top 10, Senna ayant rétrogradé à la 16e place à un tour. Derrière Berthon, 11e, Heidfeld, De Silvestro et Sarrazin étaient remontés aux 12e, 13e et 14e places devant Piquet et Senna. Puis Sarrazin a pris l'avantage sur De Silvestro au 12e tour. Deux boucles plus tard, Heidfeld a dépassé Berthon pour la 11e place.

Problème pour Buemi

En tête, l'avance de Buemi, qui avait frôlé les trois secondes sur Duval lui-même suivi de près par Prost et Da Costa, est redescendue à 1”5 au début du 14e tour. Et au 15e tour, le Suisse s'est retrouvé au ralenti à la sortie de la chicane.

C'est à ce moment que son coéquipier Nicolas Prost, qui rencontrait un problème de surchauffe, s'est engouffré dans la voie des stands pour son changement de voiture. Buemi a fait de même après avoir été dépassé par tout le peloton.

Daniel Abt a lui aussi perdu une vingtaine de secondes en ne parvenant pas à repartir de son stand. Idem pour Jacques Villeneuve, déjà victime d'un problème électrique le matin avant les qualifications.

Frijns, D'Ambrosio et Bird, qui se sont retrouvés aux trois premières places, ne se sont arrêtés qu'à la fin du 17e tour et Piquet Jr leur a succédé en tête en ne rentrant qu'au 20e passage.

À l'issue des arrêts, Loïc Duval avait perdu trois places au profit de Prost, nouveau leader, Da Costa et Di Grassi. D'Ambrosio était 6e devant Frijns, Heidfeld, Bird et Buemi tombé en 9e position.

Incidents en cascade

Di Grassi a dépassé Da Costa pour la 2e place au 19e tour et s'est lancé à la poursuite de Prost, réduisant l'écart à moins de deux secondes au 22e et faisant la jonction dès le 23e.

Les quatre premiers se retrouvaient roues dans roues et Di Grassi s'est emparé de la tête à la première chicane au début du 24e tour. Derrière, Prost s'est retrouvé sous la pression de Da Costa et Duval. Le Portugais l'a dépassé dès le tour suivant. Devant, Di Grassi avait déjà près de deux secondes d'avance.

Nouveau rebondissement au début du 26e tour quand le malheureux Da Costa s'est arrêté après avoir court-circuité la chicane puis à nouveau un peu plus tard avant de repartir pour de bon. Quelques secondes plus tard, Duval a dépassé Prost à son tour pour ce qui était redevenu la 2e place, puis son équipier D'Ambrosio a fait de même au 28e tour. Les deux pilotes Dragon se retrouvaient sur le podium.

Pas pour longtemps, car Duval s'est retrouvé en panne à deux tours de l'arrivée et Frijns a heurté le mur juste après l'avoir dépassé. Le pilote Andretti s'est retrouvé avec une voiture roulant en crabe mais a conservé sa 4e place... qui allait devenir la 3e au dernier tour en raison d'une sortie de route du 2e de la course, Jérôme d'Ambrosio!

Remonté 5e, Stéphane Sarrazin s'était lui aussi arrêté dans l'avant-dernier tour avant de repartir. C'est donc Stéphane Sarrazin, parti bon dernier, qui a terminé 4e devant Senna revenu de nulle part, Da Costa, Abt, Piquet, Heidfeld et Prost.

Putrajaya - Course

Pos.PiloteÉcurieÉcart
1 Lucas di Grassi  ABT Schaeffler Audi Sport 50:17.449
2 Sam Bird  DS Virgin Racing Formula E +13.884
3  Robin Frijns  Andretti Formula E Team +29.776
4 Stéphane Sarrazin  Venturi Formula E Team +32.628
5 Bruno Senna  Mahindra Racing +34.404
6 Antonio Felix da Costa  Team Aguri +36.925
7 Daniel Abt  ABT Schaeffler Audi Sport +37.283
8 Nelson Piquet Jr.  NEXTEV TCR Formula E Team +40.623
9 Nick Heidfeld  Mahindra Racing +52.904
10 Nicolas Prost  Renault e.Dams +53.695
11  Jacques Villeneuve  Venturi Formula E Team +58.698
12 Sébastien Buemi  Renault e.Dams +1:07.728
13 Simona de Silvestro  Andretti Formula E Team +1:24.464
14 Jérôme d'Ambrosio  Dragon Racing +1 tour
15 Nathanael Berthon  Team Aguri +1 tour
16 Loic Duval  Dragon Racing +4 tours
Ab. Oliver Turvey  NEXTEV TCR Formula E Team  
Ab. Jean-Eric Vergne  DS Virgin Racing Formula E   

 

A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Putrajaya
Circuit Streets of Putrajaya
Type d'article Résumé de course
Tags course, putrajaya