Tom Dillmann titularisé par Venturi pour l'ePrix de Paris

Suite à son galop d'essais avec Venturi lors de la séance de roulage du vendredi à Mexico, Tom Dillmann héritera d'un volant de titulaire en course à l'occasion de l'ePrix Paris en remplacement de Maro Engel.

Impliqué parallèlement en DTM avec Mercedes, Maro Engel doit en effet composer avec un clash de date le 20 mai entre la série allemande, qui se produira sur le Lausitzring, et la course de Formule E dans les rues de Paris.

Le 31 mars dernier, Dillmann avait déjà mis un pied dans le championnat électrique en prenant part à la séance de roulage de l'ePrix de Mexico City, déjà avec Venturi, en remplacement de Stéphane Sarrazin revenant à peine du Prologue du WEC à Monza, mais qui avait pu reprendre sa place pour la course du lendemain.

Ainsi, à Paris, Venturi alignera une formation 100% française avec Stéphane Sarrazin et Tom Dillmann, lequel effectuera ses débuts en course en Formule E à cette occasion.

"C'est une très bonne nouvelle, et une belle opportunité pour moi", a expliqué Dillmann à Motorsport.com. "En allant au Mexique le mois dernier, l'objectif était de me placer pour un poste de titulaire, et je suis heureux de cette occasion qui m'est donnée."

"Bien sûr, je m'attends à ce que ce soit difficile. Je vais arriver au milieu d'autres pilotes qui auront déjà disputé cinq manches cette saison, et qui sortiront à peine de la course de Monaco une semaine avant. Il y aura beaucoup de choses à apprendre pour moi, mais je ferai de mon mieux."

Champion en titre de la Formule V8 3.5, Tom Dillmann disputera paradoxalement sa première course de l'année à cette occasion. "J'ai toujours dit que je visais un championnat de niveau mondial", poursuit le pilote français. "Et c'est le cas avec la Formule E, une discipline qui ne cesse de grandir et d'intéresser les constructeurs. C'est d'autant plus sympa pour moi de rouler dans le centre-ville de Paris."

Le pilote alsacien aura l'opportunité d'aligner quelques tours au volant de sa monoplace à l'occasion d'une présentation presse sur le circuit du Luc, dans le sud de la France, quelques jours avant la course.

Venturi, lanterne rouge du plateau

Les monoplaces de l'équipe Venturi n'ont guère brillé jusqu'ici lors des quatre premières courses de la saison. La structure monégasque occupe le dixième et dernier rang du classement des équipes avec trois petits points, tous décrochés lors de la manche d'ouverture à Hong Kong avec les neuvième et dixième places de Maro Engel et Stéphane Sarrazin, respectivement. Par la suite, Engel a connu trois abandons successifs alors que Sarrazin n'a pu faire mieux que deux fois 12e et une fois 15e.

En 2015, Tom Dillmann avait pris part à une séance de tests sur le circuit de Donington sur une monoplace de l'ancienne génération, pour le compte de la défunte écurie Aguri. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Paris
Circuit Circuit des Invalides
Pilotes Tom Dillmann
Équipes Venturi
Type d'article Actualités