DS Virgin affiche ses ambitions pour la Malaisie

En dépit de choix techniques pas encore éprouvés, l'association franco-britannique veut renouveler le week-end prochain son succès obtenu l'an dernier alors que PSA ne faisait pas encore partie de l'aventure.

La nouvelle entité formée par DS et Virgin Racing sait que la saison 2015/2016 de Formule E sera pour elle celle de l'apprentissage. Cependant, même la performance de Jean-Éric Vergne en qualification lors de la manche d'ouverture du Championnat, en Chine (2e meilleur chrono des phases de groupes, 5e après la Super Pole), n'ont pas été confirmées en course, l'équipe n'en affiche pas moins son ambitions de s'imposer en Malaisie où la partie “Virgin” de l'équipe avait remporté sa première victoire l'an dernier avec Sam Bird.

 

À Pékin, nous n’avons pas atteint notre potentiel,” assure Alex Tai, le Directeur de l’équipe. “Nous devons donc retenir les leçons apprises en Chine afin de concrétiser en Malaisie. Nos performances de l’an dernier à Putrajaya nous donnent énormément de motivation. J’espère que nous pourrons avoir le sentiment du devoir accompli samedi soir !”

Voilà qui est clair, en dépit des quelques doutes inspirés par l'observation d'une tendance à consommer davantage que dans certaines équipes rivales. Difficile, cependant, de savoir à ce stade si cela peut être dû au groupe motopropulseur maison et aux choix techniques ambitieux qui ont été effectués (deux moteurs électriques associés à une boîte à un seul rapport), ou à la simple gestion de l'énergie en course.

Je ne peux rêver mieux que Putrajaya pour la prochaine épreuve. La Malaisie avait assurément été l’un des moments forts de notre première saison.

Sam Bird, vainqueur en 2014 à Putrajaya 

Il y a assurément beaucoup de travail en perspective,”  admettait Bird à Pékin où il s'était classé 7e après s'être élancé de la 9e position sur la grille. “Mais je ne peux rêver mieux que Putrajaya pour la prochaine épreuve. La Malaisie avait assurément été l’un des moments forts de notre première saison, tout comme ma victoire à Londres.”

Le Britannique espère recevoir une nouvelle fois le surplus d'énergie accordé par le public aux pilotes de son choix dans la capitale administrative de la Malaisie, sur les lieux mêmes de son exploit d'il y a un an.

J’étais ravi d’obtenir le FanBoost à Pékin, et un peu surpris aussi !” reconnaît-il. “Nous ne l’avions eu qu’une fois l’an passé, donc j’espère que JEV et moi en profiterons un peu plus cette saison.”

Jean-Éric Vergne, justement, était annoncé en tête après les premiers votes des internautes la semaine dernière. Ayant rejoint le championnat en cours de saison 1 avec Andretti, il va découvrir le tracé de Putrajaya.

Nous sommes encouragés par le rythme aperçu à Pékin, notamment avec notre 2e place en qualif,” explique le Français, seulement 12e à l'arrivée en Chine. “Nous allons pouvoir capitaliser sur ces points positifs en Malaisie et j’espère aider l’équipe à retrouver le même succès qu’en 2014.”

A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Putrajaya
Circuit Streets of Putrajaya
Type d'article Preview
Tags bird, ds virgin, vergne