EL1 - Buemi meilleur temps devant Bird et De Silvestro

Les équipes françaises Renault e.dams et DS Virgin ont conclu en tête la première séance de 45 minutes, devant les deux pilotes de l'écurie Andretti qui court à domicile ce samedi.

EL1 - Buemi meilleur temps devant Bird et De Silvestro
Conférence de presse : le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sam Bird, DS Virgin Racing Formula E Team
Sam Bird, DS Virgin Racing
Simona de Silvestro, Amlin Andretti Formula E Team
Simona de Silvestro, Andretti Autosport
Salvador Duran, Team Aguri

C'est par une matinée traditionnellement brumeuse, à 8h15 locales (l'avantage avec des voitures électriques, c'est qu'on peut commencer tôt à tourner), et sur une piste chargée à 90% d'humidité que la séance a débuté, mais par une température d'une quinzaine de degrés déjà.

La chicane de Shoreline Drive, qui voit les pilotes quitter le tracé traditionnel de la F1 et l'IndyCar, jugée trop étroite, avait été modifiée après la séance d'échauffement de vendredi.

Une première hiérarchie a été longue à se mettre en place, un certain nombre de pilotes détenant le meilleur temps avant que Jean-Éric Vergne n'occupe un moment la tête puis soit dépassé par Lucas di Grassi après dix minutes. Certains ont eu plus de mal que d'autres à trouver leurs marques, Mike Conway et Bruno Senna en particulier, puis plus tard Nicolas Prost, se laissant surprendre sur un freinage tout en parvenant à ne rien toucher.

 

 

Ce même Prost s'est porté en 2e position peu après la fin du premier quart d'heure, précédant deux autres Français : Stéphane Sarrazin et Vergne. Son équipier et leader du championnat, Sébastien Buemi, ne pointait alors qu'au 8e rang derrière Daniel Abt, Robin Frijns et  Conway. Les pilotes Dragon, Loïc Duval et Jérôme d'Ambrosio, étaient encore plus loin dans la seconde moitié du classement. Puis Sam Bird est venu intercaler sa DS devant Sarrazin et Vergne.

Buemi est rentré en action et venu prendre l'avantage sur son dauphin au championnat, Di Grassi, après 20 minutes tandis que Nick Heidfeld venait de se faire une belle chaleur à la chicane. Nelson Piquet Jr, vainqueur l'année dernière sr le circuit où son père avait remporté le GP des États-Unis Ouest de F1 en 1980, occupait alors la dernière place derrière son équipier Oliver Turvey et Duval.

La surprise Duran

Toujours impressionnant, António Félix da Costa s'est installé sur le podium provisoire de la séance – et derrière les deux principaux hommes forts du championnat – peu après le milieu de la séance.

Mieux, son équipier chez Aguri, Salvador Duran, est venu afficher son nom tout en haut de la hiérarchie quelques secondes plus tard, au moment où les chronos se remettaient d'ailleurs à “tomber”. Il précédait donc Buemi, Di Grassi, Abt, Sarrazin, Da Costa, Prost, Turvey, Bird et Vergne après une demi-heure. La situation des Dragon ne s'arrangeait pas et le vainqueur de Mexico, D'Ambrosio, était alors la lanterne rouge, trois rangs derrière son équipier Duval. Ils encadraient les deux Mahindra de Senna et Heidfeld, eux-mêmes devancés par un Piquet un peu remonté mais qui allaient finalement terminer la séance aux deux dernières places.

Simona s'amène

Buemi a récupéré le meilleur temps à un peu plus de 11 minutes du drapeau à damier. Au prix d'une belle attaque, Bird s'est rapproché à un millième au deuxième intermédiaire et signé le deuxième temps à quatre dixièmes en ayant perdu un peu de terrain dans le troisième secteur. Son équipier Vergne, dans un bon tour également, s'est fait une petite frayeur suivie d'une coupure moteur.

Sur le terrain de leur équipe, Andretti, Robin Frijns et Simona de Silvestro sont venus tour à tour s'emparer du 3e chrono quatre minutes avant la fin, repoussant Duran à la 5e place. Parti à l'assaut d'un bon chrono, Di Grassi s'est loupé au freinage de la chicane et a fini dans l'échappatoire.

La hiérarchie n'allait plus changer. Et quand la séance a été officiellement terminée, un Nelson Piquet Jr seulement 16e juste devant les Mahindra avait mis pied à terre depuis déjà six minutes...

À noter qu'aucune interruption n'est venue perturber la séance, pas un pilote – fait assez rare pour être signalé – ne s'étant retrouvé arrêté en piste pour une raison ou une autre.

La deuxième séance d'essais libres se déroulera entre 19h30 et 20h00, heure de Paris, et les qualifications débuteront à 21h00. Le départ de la course sera donné à 01h00 du matin.

Long Beach - EL1 - Classement

Pos.PiloteTeamsTemps/Écart
1 SuisseSébastien Buemi  Renault e.Dams 57.383
2 Royaume-UniSam Bird  DS Virgin  +0.432
3 SuisseSimona de Silvestro  Andretti +0.650
4 Pays-BasRobin Frijns  Andretti +0.656
5 MexiqueSalvador Duran  Aguri +0.736
6 FranceStéphane Sarrazin  Venturi +0.990
7 PortugalAntónio Félix da Costa  Aguri +1.392
8 BrésilLucas di Grassi  ABT Audi Sport +1.397
9 FranceNicolas Prost  Renault e.Dams +1.400
10 AllemagneDaniel Abt  ABT Audi Sport +1.407
11 FranceJean-Éric Vergne  DS Virgin  +1.469
12 FranceLoïc Duval  Dragon +1.656
13 BelgiqueJérôme d'Ambrosio  Dragon +1.665
14 Royaume-UniOliver Turvey  NEXTEV TCR  +1.737
15 Royaume-Uni Mike Conway  Venturi +1.893
16 BrésilNelson Piquet Jr.  NEXTEV TCR  +2.058
17 AllemagneNick Heidfeld  Mahindra +2.122
18 BrésilBruno Senna  Mahindra  +2.173

 

partages
Davidson intéressé par un volant chez Jaguar

Article précédent

Davidson intéressé par un volant chez Jaguar

Article suivant

EL2 - La famille Abt reprend des couleurs

EL2 - La famille Abt reprend des couleurs
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020