Evans s'impose et maintient le suspense face à Vandoorne

Mitch Evans a remporté la toute première course de Formule E organisée à Séoul devant Oliver Rowland et Lucas di Grassi, et reste à portée de tir du leader du championnat, Stoffel Vandoorne, cinquième ce samedi.

Evans s'impose et maintient le suspense face à Vandoorne
Charger le lecteur audio

Il faudra encore attendre un petit peu pour Stoffel Vandoorne avant d'être titré en Formule E. Arrivé ce week-end en Corée du Sud avec 36 points d'avance sur son plus proche poursuivant, Mitch Evans, le pilote belge n'a en effet pu faire mieux que cinquième lors de la première course courue à Séoul.

Après des qualifications disputées sur une piste détrempée, les conditions d'adhérence étaient restées précaires à l'heure du départ avec de nombreuses plaques d'humidité présentes malgré une tendance à l'amélioration. Pour preuve, un immense carambolage a eu lieu après seulement quelques minutes de course – impliquant pas moins de huit voitures qui avaient pour la plupart tiré tout droit au freinage – et a déclenché la sortie du drapeau rouge.

On a même craint le pire pour Nyck de Vries, qui s'est encastré sous la voiture de Sébastien Buemi. Un accident fort heureusement sans conséquence, alors que le Néerlandais peut remercier la présence du halo sur sa monoplace, qui lui a permis de s'extraire indemne de sa sortie de piste.

 

Après une neutralisation d'une durée d'une bonne demi-heure, les pilotes ont pu participer au restart dans l'ordre où la course avait été interrompue. C'est ainsi que Mitch Evans, auteur d'un premier départ remarquable depuis son troisième emplacement sur la grille suivi d'un sublime dépassement à l'intérieur sur Lucas di Grassi, a hérité de la tête.

Ses adversaires ne reverront plus le Néo-Zélandais, auteur d'un cavalier seul jusqu'au drapeau à damier devant Oliver Rowland, qui a réussi à reprendre l'avantage sur Di Grassi en cours d'épreuve. Après sa victoire lors de la Course 1 il y a deux semaines à Londres, Jake Dennis doit quant à lui se contenter cette fois-ci d'une place au pied du podium devant Vandoorne, qui rend donc 15 points à Evans et voit revenir le Néo-Zélandais à 21 unités au championnat.

Vergne arrache la sixième place

La sixième place revient ensuite au Français Jean-Éric Vergne, auteur d'une course solide après un départ depuis la neuvième position sur la grille, et qui termine devant Pascal Wehrlein. Le top 10 est complété par Robin Frijns, António Félix da Costa et Nick Cassidy. Le second tricolore du plateau, Norman Nato, a quant à lui fini à la 13e place après avoir été impliqué dans l'accident ayant déclenché l'interruption de course.

Au classement, si Evans reste donc dans la course au titre demain, Edoardo Mortara ne peut pas en dire autant, la faute à un abandon. Le Suisse se trouve ainsi relégué à 51 points de Vandoorne, qu'il ne peut désormais plus rattraper.

Lire aussi :

Korea, Republic of E-Prix de Séoul I - Course

partages
commentaires
La pole pour Rowland, Vandoorne assure dans des conditions difficiles
Article précédent

La pole pour Rowland, Vandoorne assure dans des conditions difficiles

Article suivant

De Vries : un accident "plus effrayant" qu'en réalité grâce au halo

De Vries : un accident "plus effrayant" qu'en réalité grâce au halo