Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
38 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
66 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
79 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
101 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
115 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
129 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
144 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
178 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
193 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
213 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
228 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
229 jours

Félix da Costa a pris des risques inconsidérés contre Buemi

partages
commentaires
Félix da Costa a pris des risques inconsidérés contre Buemi
Par :
19 févr. 2019 à 15:30

Si António Félix da Costa a pris la deuxième place de l'E-Prix de Mexico, il reconnaît avoir pris trop de risques dans sa lutte avec Sébastien Buemi : un contact a alors endommagé sa monoplace.

Cinquième sur la grille de départ, António Félix da Costa a passé 44 des 45 tours de course à cette place derrière la Nissan de Sébastien Buemi, avec un écart qui n'a quasiment jamais dépassé une seconde et demie.

Lire aussi :

Félix da Costa a lancé l'assaut après une dizaine de tours, mais cette tentative s'est avérée infructueuse, et la lutte s'est conclue par un contact entre les deux monoplaces.

"Je me suis fait une petite frayeur avec Buemi au virage 3 quand j'étais en mode attaque et je croyais devoir le doubler tout de suite, mais finalement je le regrette, car c'était trop risqué", relate le pilote BMW i Andretti pour Motorsport.com. "Je l'ai heurté et mon volant n'était plus droit pendant les 80% de la course qui restaient. Cela aurait pu très mal tourner. J'imagine que nous avons eu un peu de chance. J'ai dû réapprendre à piloter ma voiture, car j'avais à peine besoin de tourner dans les virages à droite, mais à gauche c'était l'inverse. M'y habituer a pris trois ou quatre tours."

Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18

Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Le deuxième, Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, sur le podium

Le deuxième, Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, sur le podium

Photo de: Sam Bagnall / LAT Images

Cela n'a pas empêché Félix da Costa d'être présent au sein du quintet qui a dominé la course, si bien qu'il était idéalement placé pour profiter des maux des Nissan e.dams (en panne d'énergie dans le dernier tour). Le Portugais a mis la pression sur les leaders Pascal Wehrlein et Lucas di Grassi dans le dernier tour, et le rookie allemand a coupé la chicane sans s'arrêter, écopant ensuite d'une pénalité de cinq secondes.

Lire aussi :

Félix da Costa a donc obtenu une deuxième place d'autant plus cruciale qu'après sa victoire à Ad Diriyah, il avait été impliqué dans des accidents lors des deux manches suivantes (dont un avec son coéquipier Alexander Sims à Marrakech, alors qu'il était en tête de l'épreuve). Il avait ainsi enregistré deux abandons.

Cependant, lorsque nous lui demandons s'il aurait eu une approche différente face à Buemi sans les incidents des courses précédentes, Félix da Costa répond : "Je ne pense pas. Je suis content que ce soit arrivé et de m'en être tiré car, je ne dirais pas qu'il faut que je me calme, mais je ne devrais pas tenter des manœuvres risquées si tôt dans la course. Cela ne me paraissait pas risqué [sur le moment], j'ai vu l'ouverture mais il s'est vraiment décalé vers moi un petit peu, et je n'ai pas pu éviter le contact."

"Surtout après les deux dernières courses, je ne devrais pas tenter une telle manœuvre. Mais ça a marché", conclut le nouveau deuxième du classement général.

Propos recueillis par Tom Errington

Article suivant
Wehrlein juge sa pénalité imméritée

Article précédent

Wehrlein juge sa pénalité imméritée

Article suivant

Rowland a joué la victoire malgré des pneus "complètement morts"

Rowland a joué la victoire malgré des pneus "complètement morts"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico
Pilotes António Félix da Costa
Équipes Andretti Autosport
Auteur Benjamin Vinel