Rosenqvist, vainqueur : "Je n'étais pas au niveau"

Statistiquement, Felix Rosenqvist a réalisé le dimanche parfait à Hong Kong avec la pole position, la victoire et le point du meilleur tour en course, mais le pilote Mahindra n'est pas satisfait de son week-end pour autant, bien au contraire.

Felix Rosenqvist s'était qualifié cinquième pour la première course, mais a chuté à la 11e place au départ avant d'être harponné par la NIO de Luca Filippi au cinquième tour, rétrogradant à la 15e position. Le Suédois est remonté à la cinquième place avant d'en perdre quelques-unes dans les deux derniers tours et d'être pénalisé de 22 secondes – l'équivalent d'un drive through – pour avoir dépassé les 180 kW autorisés.

Auteur de la pole position le dimanche, Rosenqvist semblait être avantagé par un départ donné sous le régime de la voiture de sécurité, mais il n'en a rien été, puisqu'il est parti en tête-à-queue dès le premier virage (cf photo principale), tombant au 11e rang de nouveau. Une course remarquable lui a permis de remonter jusqu'à la deuxième place, notamment lorsqu'Edoardo Mortara a commis une erreur similaire en fin de course, avant que la disqualification de Daniel Abt ne le fasse hériter de la victoire.

Malgré ce succès, la faute commise au premier virage aurait pu s'avérer très coûteuse et lui reste en travers de la gorge. "C'était juste une erreur de ma part", reconnaît Rosenqvist. "À vrai dire, ce week-end a été assez brouillon pour moi. Je n'ai pas la même confiance avec les freins que l'an dernier. J'ai travaillé tout le week-end pour essayer de trouver la confiance dans les zones de freinage et travailler sur les réglages des freins. En course comme en qualifications, on a vu que je n'étais pas au niveau où j'ai besoin d'être."

"Sinon, je suis très content de ce week-end, notre voiture est vraiment bonne à la fois en qualifications et en course, comme nous l'avons montré les deux jours."

Avec la disqualification d'Abt, non seulement Rosenqvist hérite de la victoire, mais il prend également la troisième place du championnat à six points du leader Sam Bird, alors que Mahindra, seule écurie à avoir signé deux podiums ce week-end, est en tête chez les équipes.

"Ce n'est pas vraiment comme ça qu'on veut gagner une course, évidemment, mais je ne vais pas m'en plaindre et je pense que nous avons prouvé que nous le méritions", estime le Suédois.

"Gagner cette course après ce qui s'est passé au départ, avec la pole et le point du meilleur tour en course, c'est vraiment incroyable. Merci à toute l'équipe Mahindra Racing pour le dur travail accompli pendant l'intersaison, je vois que ça porte ses fruits. C'est génial de commencer comme ça et de prouver que nous avons vraiment le rythme."

Propos recueillis par Anthony Rowlinson

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Felix Rosenqvist
Équipes Mahindra Racing
Type d'article Actualités