Formule E ou IndyCar, Villeneuve veut courir en monoplace

A 43 ans, Jacques Villeneuve n'en a pas terminé avec sa carrière automobile, bien que celle-ci soit décousue avec des participations dans de multiples séries ces dernières années. Aligné au départ des 500 Miles d'Indianapolis l'an passé, il reprendra le volant dans quelques jours au Brésil, pour la manche d'ouverture du championnat de stock-car brésilien.

Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, le Champion du Monde de F1 1997 s'est ouvert à la probabilité de piloter un jour en Formule E. Alors que les discussions sont en cours pour organiser une manche du championnat à Montréal dans les années à venir, l'intérêt prend encore plus de sens.

"J’ai toujours le feu sacré", assure Villeneuve dans les colonnes du Journal de Montréal. "Courir, c’est ce que je sais faire de mieux. J’ai encore besoin de vivre cette adrénaline derrière un volant. Mon parcours n’est pas terminé."

S'il admet qu'il n'aura jamais l'intention d'acquérir une voiture électrique à titre personnel, le Québecois se dit très attiré par la Formule E du point de vue de la compétition. "Cette série de monoplace est vouée à un bel avenir. Les courses sont passionnantes", estime-t-il. "Ce serait plaisant de rivaliser avec certains de ces pilotes d’expérience que j’ai déjà affrontés en F1. Des conflits d’horaire m’avaient empêché d’écouter les offres l’an dernier."

Consultant pour Canal+ sur les Grand Prix de Formule 1, Villeneuve n'en a pas terminé avec sa carrière sportive et, selon les indiscrétions de son ami Patrick Lemarié, il recherche également une possibilité de disputer la totalité de la saison d'IndyCar en 2016.

A propos de cet article
Séries Formule E , IndyCar
Pilotes Jacques Villeneuve , Patrick Lemarié
Type d'article Actualités