Formule E
05 août
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin III
08 août
EL1 dans
06 Heures
:
31 Minutes
:
38 Secondes
C
E-Prix de Berlin IV
09 août
EL1 dans
1 jour
C
E-Prix de Berlin V
12 août
EL1 dans
4 jours
C
E-Prix de Berlin VI
13 août
Prochain événement dans
4 jours

Guide saison 2 - Andretti, ni chaud ni froid

partages
commentaires
Guide saison 2 - Andretti, ni chaud ni froid
16 oct. 2015 à 17:45

Jérôme d'Ambrosio (Dragon Racing), Sam Smith (Motorsport.com USA), Guillaume Navarro (Motorsport.com France) et Tim Biesbrouck (Motorsport.com Pays-Bas) passent en revue la préparation des teams avant la saison 2.

Motorsport.com Pays-Bas 5/10

La décision de revenir à l’unité de puissance de la saison 1 a été prise au cours des deux dernières journées d’essais d’intersaison. Il faut encore voir à quelle vitesse l’équipe US peut faire des progrès par rapport à Team Aguri, qui a aussi opté pour conserver le moteur 2014-2015, mais par choix ! Il faut aussi voir si le duo de pilotes sera rapide. Espérons que Simona de Silvestro pourra prouver que les femmes sont en mesure d’être compétitives dans la discipline. Robin Frijns peut être rapide dans n’importe quel engin et fait figure de référence.

Motorsport.com France 7/10

Le duo de pilotes Andretti sera enthousiasmant à suivre en ce sens qu’il ne dispose que d’une expérience minime en Formule E (les deux courses de Londres pour De Silvestro et les tests de Donington pour Frijns), mais d’un bagage indiscutable à haut niveau. Las, le team pourrait subir de plein fouet la décision tardive d’abandonner le développement de l’unité de puissance maison pour conserver le groupe propulseur de l’an dernier. À court terme, cela pourrait être un avantage alors que le plateau découvrira encore les technologies maison développées pendant l’intersaison, avec les risques de fiabilité et stratégiques que cela implique. À moyen/long terme, le team pourrait accuser le coup et devoir utiliser la seconde moitié de championnat comme une transition pour préparer le package de la saison 3.

Motorsport.com USA 7/10

Après avoir développé son propre package avec ses partenaires TE Connectivity et Houston Mechatronics, l’équipe américaine a donc décidé de revenir à celui de la saison 1. Parmi les membres de Houston Mechatronics se trouvaient d’anciens ingénieurs de la NASA, mais la stratosphère Formule E devra attendre puisque le projet a rencontré une série de soucis fondamentaux, y compris des fuites de liquide de refroidissement et des pépins avec le software. À noter que l’équipe a également développé la boîte Hedland et sa propre unité en carbone, dont il faudra attendre les tests autorisés à partir de début 2016 pour les revoir en piste.

Jérôme d’Ambrosio 5/10

Difficile de juger : ils ont fait très peu de tours pendant les essais. Je pense qu’en termes de préparation, je ne peux pas donner plus qu’un 4 ou un 5, tout simplement car ce sont ceux qui, avec Trulli, n’ont pas vraiment fait de tours et reviennent à l’ancienne technologie. Le problème, c’est qu’ils n’ont pas de technologie. C’est délicat : tout va dépendre des nouveaux packages comparativement aux anciens. Sur un tour qualif, comparativement aux anciennes technologies, on ne va pas gagner beaucoup. Mais il y a des signes qui nous disent qu’actuellement, les gains ne sont pas mal en conso. Si c’est vraiment le cas, ils vont avoir la vie beaucoup plus difficile, et ça ira de mal en pis pendant la saison car les constructeurs vont apporter des évolutions. Peut-être aussi sommes-nous tous un peu optimistes, et qu’il n’y aura pas de grande différence en perfo ni même en conso. Et donc, selon les sorties du Safety Car et ce genre de choses, ils pourraient tirer leur épingle du jeu.

Score total : 24/40

Pays-Bas
France
États-Unis
D'Ambrosio
Moyenne
5/10
7/10
7/10
5/10
6/10

 

 

Exclusif - Les manufacturiers forment le Formula E Advisory Group

Article précédent

Exclusif - Les manufacturiers forment le Formula E Advisory Group

Article suivant

Nathanaël Berthon signe chez Aguri en Formule E

Nathanaël Berthon signe chez Aguri en Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Simona De Silvestro , Robin Frijns
Équipes Andretti Autosport