L'augmentation de la puissance repoussée de deux ans

La Formule E a abandonné son projet d’augmenter la puissance disponible pour les pilotes lors de la Saison 3.

Initialement, l’objectif était de pouvoir augmenter la puissance disponible sur les monoplaces en la faisant passer de 200 kW à 250 kW dès la saison prochaine. Mais la décision a été prise de ne pas procéder à cette modification lors de ce qui sera la troisième saison d’existence de la discipline. 

Les dirigeants de la Formule E ont détaillé leur nouveau plan de marche, avec pour objectif d’atteindre la puissance de 250 kW lors de la Saison 5 (2018-2019). L’année prochaine, la limite de 200 kW restera en vigueur, avant de passer par un palier à 220 kW lors de la Saison 4 (2017-2018). 

"Après une analyse précautionneuse de la performance des batteries et du coût de développement de cette technologie, la décision a été prise de mettre en place une augmentation plus graduelle de la puissance", précise un communiqué. 

La saison prochaine, la limite d’utilisation globale de la puissance restera fixée à 28 kWh. Cependant, les pilotes pourront utiliser 150 kW provenant de l’énergie récupérée au freinage, contre 100 kW actuellement. 

A noter également que le poids minimum des monoplaces sera abaissé de 888 kg à 880 kg. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Type d'article Actualités
Tags kw, puissance