La gestion de l'énergie, capitale sur la piste... et sur la route

À quelques jours de la manche argentine où l'équipe Renault e.dams tentera de signer une troisième victoire en quatre courses, le directeur du programme Formule E de Renault Sport, Vincent Gaillardot, évoque la gestion de l'énergie.

La gestion de l'énergie, capitale sur la piste... et sur la route
Sebastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi et l'équipe Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Alain Prost et Jean-Paul Driot, Propriétaires de Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams

Vainqueur à deux reprises, en Chine et en Uruguay, Sébastien Buemi occupe la tête du championnat mais avec un seul point d'avance sur Lucas di Grassi qui fut à chaque fois son dauphin et s'est imposé en Malaisie où le pilote Renault e.dams, alors en tête, avait connu un problème dû à la très forte température ambiante.

Pour tenter d'apporter une nouvelle victoire à leur écurie, le Suisse et son équipier Nicolas Prost, dont le début de saison a été plus difficile, devront compter sur une gestion parfaite de l'énergie, ainsi que nous l'explique Vincent Gaillardot.

 

La gestion de l’énergie est-elle devenue un sujet incontournable de nos jours ?

Au fur et à mesure que la technologie évolue, les véhicules hybrides et électriques occupent une part de plus en plus importante dans notre quotidien. Et ce phénomène s’étend également à de nombreux championnats automobiles : Formule 1, WEC, et bien sûr Formula E. Par conséquent, savoir gérer l’énergie au mieux est devenu une compétence indispensable pour les pilotes comme pour les teams. 

Quels bénéfices peut-on en tirer ?

Chez Renault Sport, nous disposons d’une grande expérience au niveau des systèmes de récupération d’énergie utilisés en Formule 1, doublée du savoir-faire technique de Renault sur les voitures de série Z.E. Cette expertise technologique nous a permis de construire la Renault Z.E 15 et continue de nous aider à préparer les manches de Formula E. Dans cette catégorie, une bonne gestion de l’énergie peut véritablement faire la différence au moment de jouer la victoire. 

Comment s’applique-t-elle à la course automobile ?

Gérer efficacement l’énergie disponible durant une course commence par la récupération d’énergie au freinage. Ensuite, il s’agit de surveiller les niveaux de consommation pour trouver les meilleurs réglages en fonction du type de circuit et de sa longueur. 

Existe-t-il une préparation spécifique à la gestion d’énergie ?

Absolument ! Avant chaque course, nous effectuons un grand nombre de simulations à l’usine afin de décider du meilleur étalonnage possible pour le circuit à venir. Toutefois, nous savons que les simulations ne reflètent pas toujours exactement la réalité. Impossible par exemple de prédire si Sébastien ou Nico auront besoin d’utiliser beaucoup d’énergie pour batailler dans le peloton, ou s’ils domineront la course du début à la fin. 

Il faudra donc ajuster les calculs sur place ?

Tout week-end de Formula E débute par une séance en piste [le vendredi après-midi] qui sert à définir et affiner les réglages en matière de gestion d’énergie. Les pilotes sont en contact permanent avec leurs ingénieurs pour surveiller les niveaux de consommation et prendre les mesures nécessaires. Il est ensuite très important de maintenir cet échange tout au long de la course pour indiquer aux pilotes la meilleure marche à suivre. 

Samedi à Buenos Aires, les quatre phases de groupe des qualifications, avant la Super Pole, débuteront samedi à 16 heures en France. Le départ de la course sera donné à 20 heures.

Avec Renault e.dams

partages
commentaires
DS Virgin a "de grands espoirs" pour Buenos Aires
Article précédent

DS Virgin a "de grands espoirs" pour Buenos Aires

Article suivant

Adam Carroll prêt à remplacer Nick Heidfeld au pied levé

Adam Carroll prêt à remplacer Nick Heidfeld au pied levé
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021