Malgré les licenciements, Jaguar confirme son avenir en Formule E

Selon son directeur James Barclay, l'écurie Jaguar Racing continuera de courir en Formule E malgré les licenciements récemment annoncés par la maison mère.

Malgré les licenciements, Jaguar confirme son avenir en Formule E

Jaguar Land Rover a révélé la semaine dernière la suppression de 4500 emplois à travers le monde, la majorité des changements étant liés à des rôles de management au Royaume-Uni. L'entreprise va donc lancer un programme de départs volontaires. Mais James Barclay, directeur de l'écurie de Formule E, affirme que Jaguar va continuer la compétition à "plus long terme" car le championnat est en phase avec l'électrification récente des modèles du constructeur britannique.

Lire aussi :

"C'est un moment sans précédent pour l'industrie automobile", déclare Barclay pour Motorsport.com. "De nombreux facteurs géopolitiques affectent cette industrie actuellement – un ralentissement en Chine, un ralentissement dans les ventes de diesels, et nous avons ce petit souci qu'est le Brexit au Royaume-Uni, qui affecte la confiance des acheteurs. Nous devons donc prendre des décisions clés pour protéger l'avenir de notre entreprise à long terme. Il est vraiment important que nous le faisions maintenant."

"Mais en même temps, nous avons aussi annoncé que nous allions construire des groupes propulseurs électriques dans notre usine moteur de Wolverhampton, mais aussi construire une usine de batteries à Birmingham. Cela en dit long sur l'avenir et sur notre programme en Formule E, que nous souhaitons utiliser comme un véritable banc d'essai pour la technologie électrique et comme plateforme pour dire au monde entier que nous avons une expertise de classe mondiale dans les véhicules électriques. C'est vraiment important pour notre avenir."

Un mécanicien et un vérificateur aux côtés de la voiture de Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3

"Nous devons prendre des décisions clés maintenant pour protéger notre avenir, et cette activité concerne parfaitement notre avenir. C'est donc un programme vraiment important à cet égard, dans l'apprentissage technique mais aussi dans la communication sur les véhicules électriques."

Lorsque nous lui demandons si l'engagement de Jaguar en Formule E sera réévalué à l'avenir, Barclay répond : "De notre point de vue, selon ce que nous savons actuellement – on ne peut jamais tout prédire, mais en ce qui nous concerne, c'est un engagement à plus long terme."

"Nous étions la première marque premium en FE, nous avons pris cette décision tôt, nous sommes désormais au moment clé où les grands constructeurs du monde entier nous ont rejoints dans ce championnat. Nous avons lancé l'eTrophy, la nouvelle Jaguar I-PACE a rencontré un succès immédiat pour nous – elle a été très bien accueillie par les médias du monde entier."

"Donc de notre point de vue, il n'y a aucun doute : l'électrification est la clé pour notre avenir. Nous sommes clairement ici à plus long terme. Mais si d'autres facteurs mondiaux évoluent, nous pourrions devoir prendre d'autres décisions. Mais tout de suite, de ce que nous savons, voilà notre engagement."

Mitch Evans, Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3

partages
commentaires
Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish

Article précédent

Verstappen avec les commissaires, "une bonne chose" selon McNish

Article suivant

Une panne et un accident : pas de répit pour Vandoorne

Une panne et un accident : pas de répit pour Vandoorne
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020