Piquet déplore un déficit d'une seconde au tour pour Jaguar

Les premières courses de la saison 2018-19 de Formule E n'ont pas été à la hauteur des attentes de Jaguar, en particulier celles de Nelson Piquet Jr.

Piquet déplore un déficit d'une seconde au tour pour Jaguar

Tandis que Mitch Evans est l'un des deux seuls pilotes à avoir marqué des points lors de chaque course et pointe au huitième rang du classement général, Nelson Piquet Jr n'est que 20e avec un seul petit point au compteur. Un manque de performance inédit pour un ancien Champion dans la discipline tout électrique.

Lire aussi :

À Hong Kong, Piquet a été contraint à l'abandon au premier tour, ses suspensions ayant été endommagées par des contacts ; il était 15e sur la grille. Evans, lui, s'est propulsé de la 17e place au départ à la septième à l'arrivée.

Lorsque Motorsport.com lui demande dans un entretien exclusif si la remontée d'Evans prouve le potentiel de Jaguar, Piquet répond : "Le rythme de course, c'est une chose. Par rapport au premier et au deuxième, nous sommes environ une seconde plus lents."

"On ne peut pas compter sur les accidents, sur ceci et cela, quand on part 19e. La course, ce n'est pas juste avoir de la chance, on veut viser le podium. Pour cela, il faut être à l'avant, avoir une voiture rapide, et piloter sur le sec n'est qu'un aspect. Si les conditions ne cessent de changer, il faut un système solide qui gérera ces variables en permanence."

Nelson Piquet Jr., Panasonic Jaguar Racing

Jaguar est désormais l'une des trois seules écuries qui n'ont signé ni pole position ni podium cette saison, Venturi ayant placé Edoardo Mortara sur la plus haute marche à Hong Kong alors que Stoffel Vandoorne (HWA) était le plus rapide en qualifications. Selon Piquet, les performances réalisées sur piste humide par ces deux équipes habituellement moins en verve (et qui ont les mêmes moteurs) ne sont pas un hasard.

Lire aussi :

"Il y a des équipes qui composent avec le changement de conditions et qui font mieux", souligne le Brésilien. "Ce n'est pas une coïncidence si HWA et Venturi étaient devant. Il doit y avoir quelque chose en commun qui facilite ça, ce ne sont pas quatre pilotes qui soudain se qualifient bien."

"Il est clair qu'il y a des domaines que nous devons améliorer. La course a mis en évidence des choses que nous devons améliorer dans les logiciels et dans le code. Nous savions qu'il restait du travail, mais de telles conditions amplifient nos problèmes."

Propos recueillis par Tom Errington

partages
commentaires
Vandoorne, une première pole qui met du baume au cœur
Article précédent

Vandoorne, une première pole qui met du baume au cœur

Article suivant

Vergne veut sortir du cercle vicieux après le "cauchemar" de Hong Kong

Vergne veut sortir du cercle vicieux après le "cauchemar" de Hong Kong
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021