Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah

Déçu par le niveau de performance en course de son équipe lors de l'E-Prix d'Ad Diriyah, Sébastien Buemi estime que Nissan e.dams n'est pour le moment pas en mesure de lutter avec DS Techeetah.

Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah

Le premier E-Prix de la saison s'est avéré compliqué pour Sébastien Buemi et Nissan e.dams, malgré un bon début de course après s'être élancé depuis la troisième position sur la grille de départ. À Ad Diriyah, le Suisse a un temps pu menacer le leader de la course, António Félix da Costa, avant que la situation ne se dégrade au fil des tours.

Doublé notamment par les deux DS Techeetah, en dépit des pénalités de passage par les stands infligées à Jean-Éric Vergne et André Lotterer pour avoir dépassé la limite de puissance. Sixième à l'arrivée, Buemi n'a pas caché sa déception après ce résultat qui met en lumière un déficit de performance plus général, notamment par rapport au rythme impressionnant qu'ont affiché les deux DS Techeetah.  

Lire aussi :

"Je suis très déçu", admet le Champion 2016 de Formule E au micro de Motorsport.com"Quand on sort du deuxième virage en deuxième position et que l'on termine sixième, comment peut-on être satisfait ? Je n'avais pas la vitesse. Je ne sais pas, [il y a eu] beaucoup de petits problèmes alors nous devons travailler d'arrache-pied désormais et essayer de progresser. Mais non, je ne suis vraiment pas content de ça. Je ne pouvais pas me battre contre [les Techeetah]. J'ai juste fait du mieux que je pouvais pour perdre le moins de temps, mais franchement, je n'étais pas dans la même division qu'eux."

Cette différence de niveau entre Nissan e.dams et DS Techeetah n'est toutefois pas due à un seul problème en particulier, mais à un ensemble encore insuffisant d'après Buemi. 

"Tout est question de petits détails", insiste-t-il. "Nous devons donc travailler dur, comprendre, et tirer des conclusions rapidement. Vous savez, ce n'est pas facile. Nous ne devrions pas croire que nous sommes mauvais, nous ne sommes pas si mal en qualifications, nous avons fait du bon travail. Gardons le positif de cette journée et concentrons-nous sur les points que nous devons améliorer."

Rowland meilleur rookie

Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1

Septième, son coéquipier Oliver Rowland a un autre regard sur cette première manche de la saison. Et pour cause, le Britannique est le rookie le mieux classé alors qu'il a décroché le baquet qu'il occupe tardivement suite au départ prématuré d'Alexander Albon en Formule 1, chez Toro Rosso. En fin de course, il a pourtant dû résister aux deux Audi. 

"J'étais dans le mauvais mode à la fin, donc je n'ai pas vraiment eu la chance de me battre, je suis resté en mode Safety Car", confie Rowland à Motorsport.com"En gros, c'est un mode qui baisse la puissance pour économiser de l'énergie, ce genre de choses."

"Tout le monde avait 225 kW, car nous avions utilisé nos modes attaque plus tôt dans la course, et tous les autres l'ont utilisé [tardivement], donc je ne pouvais pas me battre [pour gagner des places]. C'est pour ça que Seb était une cible facile à la fin, et de la même manière, j'avais Abt et Di Grassi derrière, qui avaient tous les deux 225 kW. Au final, je suis plutôt satisfait."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas  

partages
commentaires
Audi n'avait "absolument aucun rythme" en course
Article précédent

Audi n'avait "absolument aucun rythme" en course

Article suivant

La puissance en mode attaque pourrait augmenter

La puissance en mode attaque pourrait augmenter
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021