Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
68 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
81 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
103 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
117 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
131 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
146 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
180 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
195 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
215 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
230 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
231 jours

Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah

partages
commentaires
Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah
Par :
18 déc. 2018 à 12:30

Déçu par le niveau de performance en course de son équipe lors de l'E-Prix d'Ad Diriyah, Sébastien Buemi estime que Nissan e.dams n'est pour le moment pas en mesure de lutter avec DS Techeetah.

Le premier E-Prix de la saison s'est avéré compliqué pour Sébastien Buemi et Nissan e.dams, malgré un bon début de course après s'être élancé depuis la troisième position sur la grille de départ. À Ad Diriyah, le Suisse a un temps pu menacer le leader de la course, António Félix da Costa, avant que la situation ne se dégrade au fil des tours.

Doublé notamment par les deux DS Techeetah, en dépit des pénalités de passage par les stands infligées à Jean-Éric Vergne et André Lotterer pour avoir dépassé la limite de puissance. Sixième à l'arrivée, Buemi n'a pas caché sa déception après ce résultat qui met en lumière un déficit de performance plus général, notamment par rapport au rythme impressionnant qu'ont affiché les deux DS Techeetah.  

Lire aussi :

"Je suis très déçu", admet le Champion 2016 de Formule E au micro de Motorsport.com"Quand on sort du deuxième virage en deuxième position et que l'on termine sixième, comment peut-on être satisfait ? Je n'avais pas la vitesse. Je ne sais pas, [il y a eu] beaucoup de petits problèmes alors nous devons travailler d'arrache-pied désormais et essayer de progresser. Mais non, je ne suis vraiment pas content de ça. Je ne pouvais pas me battre contre [les Techeetah]. J'ai juste fait du mieux que je pouvais pour perdre le moins de temps, mais franchement, je n'étais pas dans la même division qu'eux."

Cette différence de niveau entre Nissan e.dams et DS Techeetah n'est toutefois pas due à un seul problème en particulier, mais à un ensemble encore insuffisant d'après Buemi. 

"Tout est question de petits détails", insiste-t-il. "Nous devons donc travailler dur, comprendre, et tirer des conclusions rapidement. Vous savez, ce n'est pas facile. Nous ne devrions pas croire que nous sommes mauvais, nous ne sommes pas si mal en qualifications, nous avons fait du bon travail. Gardons le positif de cette journée et concentrons-nous sur les points que nous devons améliorer."

Rowland meilleur rookie

Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1

Septième, son coéquipier Oliver Rowland a un autre regard sur cette première manche de la saison. Et pour cause, le Britannique est le rookie le mieux classé alors qu'il a décroché le baquet qu'il occupe tardivement suite au départ prématuré d'Alexander Albon en Formule 1, chez Toro Rosso. En fin de course, il a pourtant dû résister aux deux Audi. 

"J'étais dans le mauvais mode à la fin, donc je n'ai pas vraiment eu la chance de me battre, je suis resté en mode Safety Car", confie Rowland à Motorsport.com"En gros, c'est un mode qui baisse la puissance pour économiser de l'énergie, ce genre de choses."

"Tout le monde avait 225 kW, car nous avions utilisé nos modes attaque plus tôt dans la course, et tous les autres l'ont utilisé [tardivement], donc je ne pouvais pas me battre [pour gagner des places]. C'est pour ça que Seb était une cible facile à la fin, et de la même manière, j'avais Abt et Di Grassi derrière, qui avaient tous les deux 225 kW. Au final, je suis plutôt satisfait."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas  

Article suivant
Audi n'avait "absolument aucun rythme" en course

Article précédent

Audi n'avait "absolument aucun rythme" en course

Article suivant

La puissance en mode attaque pourrait augmenter

La puissance en mode attaque pourrait augmenter
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix d'Ad Diriyah
Pilotes Sébastien Buemi , Oliver Rowland
Équipes DAMS , Techeetah
Auteur Basile Davoine