Un nouveau clash de calendrier ferait réfléchir Buemi en 2018

partages
commentaires
Un nouveau clash de calendrier ferait réfléchir Buemi en 2018
Par : Basile Davoine
6 mars 2017 à 11:43

Le pilote suisse doit composer cette année avec l'impossibilité de participer à tous les ePrix, compte tenu de son double programme entre la Formule E et le WEC.

Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Spark-Renault, Renault Z.E 16
Podium : le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sebastien Buemi, Toyota Racing
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
Sebastien Buemi, Renault e.Dams

Champion en titre de Formule E, Sébastien Buemi relève un défi particulier cette année. Le pilote Renault e.dams est le premier touché par le conflit de date entre la série 100% électrique et le WEC. Un clash doublement pénalisant puisque le Suisse sera retenu par ses obligations avec Toyota sur les 6 Heures du Nürburgring le week-end du 16 juillet, pendant que ses petits camarades de la Formule E disputeront l'ePrix de New York, constitué de deux manches.

Ce sont donc potentiellement jusqu'à 50 points qui pourraient s'envoler pour Buemi, le contraignant à faire le maximum en ce début de championnat. Ce qu'il fait d'ailleurs à merveille, puisqu'il a remporté les trois premiers ePrix à Hong Kong, Marrakech et Buenos Aires, se constituant une avance de 29 points sur son principal poursuivant, Lucas Di Grassi.

"Franchement, je n'y pense pas trop actuellement", assure néanmoins Buemi, interrogé par Motorsport.com. "J'essaie de me concentrer sur chaque course et pas trop sur le clash. D'ici là, nous aurons beaucoup de points et nous verrons, mais il n'y a rien de plus que je puisse faire. Juste prendre le plus de points possible, puis nous verrons."

S'il ne se pollue pas l'esprit avec cette situation à l'heure actuelle, Buemi reconnaît toutefois qu'il pourrait revoir ses plans l'année prochaine si elle devait se reproduire. Un nouveau clash de calendrier en 2018 pourrait ainsi le pousser à faire un choix clair entre ses engagements en Formule E et en WEC.

"J'espère que ça ne se produira pas de nouveau l'année prochaine, je l'espère vraiment", insiste-t-il. "Mais si ça arrive, il pourrait y avoir une réflexion derrière tout ça, car on veut avoir une chance équitable de se battre pour le championnat, et si ce n'est pas le cas, ça n'a plus de sens. Attendons de voir ce que la FIA peut faire avec la Formule E et le WEC."

Propos recueillis par Federico Faturos

Article suivant
Rowland et Lynn, probables renforts à Mexico

Article précédent

Rowland et Lynn, probables renforts à Mexico

Article suivant

Gutiérrez va remplacer Ma chez Techeetah

Gutiérrez va remplacer Ma chez Techeetah
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS , Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités