Un nouveau test en FE pour Calderón et Chadwick

Deux des femmes présentes lors des essais d'Ad Diriyah en Formule E, Tatiana Calderón et Jamie Chadwick, seront de retour au volant pour le Rookie Test de Marrakech.

Un nouveau test en FE pour Calderón et Chadwick
Tatiana Calderon, DS Techeetah
Tatiana Calderon, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19
James Rossiter, Techeetah
James Rossiter, Techeetah
Jamie Chadwick, NIO Formula E Team
Jamie Chadwick, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Nico Muller, Audi Sport Team Rosberg Audi RS 5 DTM et Jamie Green, Audi Sport Team Abt Sportsline Audi RS 5 DTM
Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler
Pietro Fittipaldi, Jaguar Racing
Pietro Fittipaldi, Jaguar Racing
Harry Tincknell, NIO Formula E Team

Tatiana Calderón avait réalisé le 12e chrono de l'après-midi en Arabie saoudite, un 1'12"229 plutôt prometteur pour sa première au volant d'une FE, à moins de deux secondes et demie de l'autre Techeetah, pilotée par Jean-Éric Vergne.

"Tatiana nous a vraiment impressionnés aux essais d'Ad Diriyah malgré un roulage limité à cause de drapeaux rouges", commente le directeur d'équipe Mark Preston. "Nous voulions donc lui donner une nouvelle opportunité de voir ce qu'elle peut en tirer et d'acquérir des connaissances supplémentaires grâce à son feedback."

Photos :

La pilote de développement Sauber sera aux côtés de James Rossiter, qui travaille régulièrement sur le simulateur Techeetah et avait déjà participé au Rookie Test de Marrakech l'an passé, auteur du cinquième temps. Sa contribution au développement est jugée "inestimable" par Preston.

Jamie Chadwick aura également une nouvelle opportunité de roulage après une matinée quasi vierge à Riyad, et néanmoins un 1'13"042 l'après-midi à 225 kW de puissance (contre 250 kW pour Calderón). Celle qui a gagné une course en British F3 l'an dernier sera, encore une fois, chez NIO.

"Après un programme d'essais quelque peu réduit en Arabie saoudite à cause d'un problème technique hors de notre contrôle, je suis évidemment très heureux de renouveler l'opportunité pour Jamie de tester avec nous", indique le team principal Gerry Hughes. "Ce sera clairement la même voiture dans un environnement différent, mais je sais qu'elle va le savourer et il sera très intéressant de voir sa progression au fil de la journée."

Müller-Green pour Audi, Fittipaldi-Tincknell chez Jaguar

Côté Audi Sport Abt, c'est le pilote d'usine DTM Jamie Green qui sera au volant. Il pilotera ainsi une monoplace pour la première fois depuis un test avec McLaren F1 en décembre 2004. Il sera accompagné par le pilote de réserve Nico Müller, qui était dans le cockpit de l'unique Audi engagée pour les essais d'Ad Diriyah et qui avait signé le meilleur temps du Rookie Test de Marrakech en 2018.

Enfin, chez Jaguar, ce sont Pietro Fittipaldi et Harry Tincknell qui seront en action. Tous deux étaient déjà présents aux essais de l'an dernier, le nouveau pilote d'essais Haas ayant réalisé le deuxième chrono avec Jaguar, tandis que l'Anglais était avant-dernier pour NIO, dont il était alors pilote de développement.

"Jaguar m'a donné mes premiers tours au volant d'une Formule E", commente Tincknell, pilote Ford en WEC, qui faisait partie des candidats aux baquets Jaguar quand l'écurie a rejoint la FE en 2016-17. "Je suis très reconnaissant de tester la nouvelle Gen2 avec eux. C'est une très bonne opportunité pour moi et j'espère utiliser mon expérience précédente en Formule E pour faire le meilleur travail possible."

"Les essais en cours de saison étant limités, je souhaite vraiment tirer le meilleur de cette journée pour l'équipe et continuer au développement de la Jaguar I-Type 3 après sa solide double arrivée dans les points pour la première manche de la saison 5, avec Mitch [Evans] et Nelson [Piquet Jr]."

partages
commentaires
Di Grassi : La FE perd son "imprévisibilité"

Article précédent

Di Grassi : La FE perd son "imprévisibilité"

Article suivant

Marciello participera au Rookie Test de Marrakech

Marciello participera au Rookie Test de Marrakech
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021