De Vries remporte sa première victoire en FE pour Mercedes

Le meilleur temps de chacune des séances, puis une première victoire : Nyck de Vries a connu une journée parfaite à l'E-Prix de Diriyah et prend logiquement la tête du championnat de Formule E.

De Vries remporte sa première victoire en FE pour Mercedes

Dominateur en qualifications, Nyck de Vries s'élançait de la pole position pour l'E-Prix de Diriyah, devançant sur la grille de départ Pascal Wehrlein, René Rast, Edoardo Mortara et Alex Lynn. Handicapés par le Groupe 1 des qualifications, les favoris s'élançaient assez loin : Oliver Rowland dixième, puis Stoffel Vandoorne, Lucas di Grassi, Sébastien Buemi, António Félix da Costa et Jean-Éric Vergne de la 15e à la 19e place.

Lire aussi :

À l'extinction des feux dans la nuit saoudienne, la hiérarchie n'a pas évolué en ce qui concerne le top 5, même si Mitch Evans a fait l'extérieur à Lynn pour la cinquième place au premier tour. De Vries, lui, a pris plus d'une seconde d'avance sur Wehrlein dès cette boucle inaugurale, avec Rast à deux secondes et demie du leader. Ces écarts se sont toutefois réduits par la suite, et Wehrlein a commencé à mettre la pression sur De Vries, avec Rast en embuscade. Mercedes face à Porsche et Audi pour la victoire !

Au-delà du top 3, un véritable bouchon se formait derrière Mortara : Evans, Lynn, Bird, Günther, Lotterer, Sims et Rowland s'impatientaient. Bird a justement réalisé une manœuvre très propre sur Lynn pour s'emparer de la sixième place, mais le pilote Mahindra a riposté quelques instants plus tard.

Après 12 minutes de course, Rast a réussi un audacieux dépassement sur Wehrlein pour la deuxième place, par l'extérieur dans la chicane. Le pilote Porsche en a profité pour activer le mode attaque, quelques secondes après De Vries ; ils se sont maintenus premier et troisième. Rast lui-même est resté deuxième lorsqu'il a utilisé l'attack mode.

L'audace de Mortara, l'erreur de Lynn

Wehrlein était toutefois en difficulté et s'est fait doubler par Evans et Mortara en l'espace d'un virage, le pilote Venturi profitant du mode attaque pour gagner deux places avec audace, tandis que le Néo-Zélandais gardait finalement la quatrième place. "Vous savez, je suis père, j'ai 34 ans. Quand je fais ce genre de manoeuvre, j'ai le coeur qui s'arrête !" s'est-il exclamé après la course.

 

C'est alors que Sam Bird a pointé le bout de son museau à l'intérieur d'Alex Lynn, mais ce dernier a fermé la porte avec une défense qualifiée de "choquante" par Bird : la collision était inévitable, et le pilote Mahindra a été contraint à l'abandon. L'incident fait l'objet d'une enquête des commissaires. Günther a hérité de la sixième place devant Rowland, Lotterer, Sims et Di Grassi, ce dernier auteur d'une belle remontée. La voiture de sécurité est intervenue pour neutraliser la course.

 

Le drapeau vert a été agité à 14 minutes et 30 secondes + 1 tour de la fin de la course, avec De Vries en tête devant Rast, Mortara, Evans et Wehrlein. Lotterer, lui, a dû rentrer au stand et a chuté hors du top 10. Günther a alors perdu le contrôle de sa BMW et violemment percuté le mur, juste au moment où Nyck de Vries avait activé le mode attaque. Ne craignant manifestement pas la voiture de sécurité, Rast et Evans ont fait de même, l'Allemand rétrogradant derrière Mortara, juste au moment où l'épreuve a été neutralisée à nouveau.

Il ne restait que cinq minutes et 30 secondes + 1 tour au compteur quand la course a repris ses droits. Mortara a effectué sa deuxième activation de l'attack mode à son tour et a aisément repris la deuxième place à Rast, ce dernier cédant également face à Evans. Et pendant la foire d'empoigne dans le peloton, De Vries était intouchable à l'avant et a remporté sa première victoire en Formule E après avoir signé le meilleur temps dans toutes les séances du jour.

Mortara et Evans complétaient le podium malgré la pression d'un Rast qui avait mieux géré l'énergie – peut-être même un peu trop. Suivaient Wehrlein, Rowland, Sims, Vandoorne, Di Grassi et Turvey. Avec le point marqué par ce dernier, NIO 333 fait déjà mieux que la saison dernière.

Saudi Arabia E-Prix de Diriyah 2021 - Course 1

partages
commentaires
De Vries et Mercedes écrasent la concurrence en qualifs

Article précédent

De Vries et Mercedes écrasent la concurrence en qualifs

Article suivant

Mercedes interdit de piste après le crash de Mortara

Mercedes interdit de piste après le crash de Mortara
Charger les commentaires