Qualifs - Vergne comme un boulet de canon !

B.V., Paris - Jean-Éric Vergne s'est illustré devant son public en signant la pole position de l'E-Prix de Paris 2018 sur le Circuit des Invalides.

Qualifs - Vergne comme un boulet de canon !
Alex Lynn, DS Virgin Racing, Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Jose Maria Lopez, Dragon Racing
Tom Blomqvist, Andretti Formula E Team
Andre Lotterer, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E Team
Mitch Evans, Jaguar Racing
Maro Engel, Venturi Formula E Team
Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Oliver Turvey, NIO Formula E Team
Tom Blomqvist, Andretti Formula E Team
Alex Lynn, DS Virgin Racing

Groupe 1

Le hasard du tirage au sort fait que l'on retrouvait dans le premier groupe les cinq leaders du championnat. Ces derniers étaient donc d'emblée en difficulté sur une piste en manque d'adhérence, et atteindre la Super Pole s'annonçait comme une tâche colossale.

Parmi eux, c'est Jean-Éric Vergne qui a le mieux tiré son épingle du jeu, signant un 1'01"508. Sam Bird et Sébastien Buemi étaient relégués à environ trois dixièmes – l'Anglais ayant beaucoup perdu dans le troisième partiel, le Suisse dans le premier –, Felix Rosenqvist à une demi-seconde et Daniel Abt à six dixièmes.

"Il n'y a pas grand-chose à dire : pas d'adhérence, mauvais tour", lâchait Abt après être rentré au stand. "La piste était assez sale, très sale même", confirmait Vergne. "Le principal, c'est d'être devant ces gars-là. Jusqu'à présent, je suis content de cette journée, on va continuer comme ça."

Groupe 2

Les pilotes complétant le top 10 du classement général ont pris la suite, avec Lucas Di GrassiOliver TurveyAndré Lotterer et Mitch Evans... mais pas Nelson Piquet Jr, pour cause de monoplace qualificative endommagée en EL2.

Peinant manifestement à conserver le contrôle de sa Techeetah, Lotterer a néanmoins pris la troisième place malgré un contact avec le mur dans le dernier virage, devançant Di Grassi de cinq millièmes. Buemi se retrouvait ainsi en danger, à moins de deux centièmes de Lotterer pourtant. Turvey, quant à lui, a échoué à cinq centièmes du pilote Renault e.dams.

"Ce n'est pas trop mal", commentait Lotterer pour sa première venue aux Invalides. "Ce circuit est difficile, il y a beaucoup à apprendre en très peu de temps. Il y a le simulateur, mais c'est très dur de faire le tour parfait en vrai." Di Grassi d'ajouter : "Mon tour était correct, il n'était pas parfait comme en EL2. C'est très difficile ici à Paris, le niveau d'adhérence change, j'ai perdu un ou deux dixièmes."

Groupe 3

Le troisième groupe était composé d'Edoardo MortaraJosé María LópezNick HeidfeldAntónio Félix da Costa et Alex Lynn. Cependant, parmi eux, seul Félix da Costa est parvenu à se hisser en Super Pole – avec brio toutefois ! Le pilote Andretti a échoué à 55 millièmes de Vergne, signant au passage le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, plus d'un dixième plus rapide que tous ses rivaux dans ce partiel.

"C'est presque le même temps au tour qu'en essais libres", soulignait AFDC. "C'est l'avantage d'être dans un groupe plus tardif, la piste est bonne. Je suis content du travail que nous avons accompli. Nous avons tiré le meilleur de ce dont nous disposions."

Déception pour Heidfeld et Lynn, seulement dixième et 13e à ce stade de la séance, tandis que Mortara fermait la marche.

Groupe 4

Le quatrième groupe rassemblait Maro EngelJérôme d'AmbrosioNicolas Prost et Tom Blomqvist, qui ferment la marche au championnat, aux côtés de Ma Qing Hua, qui remplace Luca Filippi chez NIO mais a déjà participé à sept courses de Formule E auparavant, toutefois sans marquer de points. Tous cinq avaient l'opportunité de s'illustrer avec les meilleures conditions de piste à leur disposition.

Engel a créé la surprise en accrochant la Super Pole malgré un déficit proche de quatre dixièmes à l'issue du premier partiel. D'Ambrosio n'a pas démérité, septième avec un millième d'avance sur Buemi, tandis que Prost, Blomqvist et Ma étaient plus loin au classement.

Super Pole

La Super Pole avait donc pour acteurs Vergne, Félix da Costa, Engel, Bird et Lotterer. Di Grassi s'en retrouvait éjecté pour cinq millièmes.

Lotterer a lancé les hostilités en 1'01"487 avec un gros blocage de roue qui n'a toutefois pas semblé lui faire perdre de temps. Légèrement plus rapide dans les deux premiers secteurs, Bird est parvenu à prendre l'avantage en 1'01"421.

Engel, quant à lui, n'a pas démérité avec le meilleur temps dans le deuxième partiel, mais le dixième de seconde qu'il a perdu dans les premiers hectomètres le relègue au troisième rang. Ce 1'01"541 était néanmoins une performance de premier choix de la part de celui qui n'est que 17e au championnat.

AFDC ayant perdu près d'une seconde dans le deuxième secteur et une demi-seconde dans le troisième, il n'a pu faire mieux que 1'02"805. Cependant, rien ne pouvait arrêter Jean-Éric Vergne, auteur d'un tour parfait, qui a signé un 1'01"144 synonyme d'une huitième pole position en Formule E – qui plus est à domicile !

"C'est toujours mieux de partir en pole, surtout à Paris, où c'est très difficile de dépasser. Je suis content de ma performance", se félicite le Francilien. "Le championnat est en cours, il ne va pas se gagner à Paris. Nous allons rester propres."

 E-Prix de Paris - Phase de poules

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1 france Jean-Éric Vergne   Techeetah 1'01.508  
2 portugal António Félix da Costa   Andretti 1'01.563 0.055
3 germany Maro Engel   Venturi 1'01.756 0.248
4 united_kingdom Sam Bird   DS Virgin 1'01.771 0.263
5 germany André Lotterer   Techeetah 1'01.818 0.310
6 brazil Lucas Di Grassi   Audi Sport Abt 1'01.823 0.315
7 belgium Jérôme d'Ambrosio   Dragon 1'01.836 0.328
8 switzerland Sébastien Buemi   Renault e.dams 1'01.837 0.329
9 united_kingdom Oliver Turvey   NIO 1'01.888 0.380
10 argentina José María López   Dragon 1'01.902 0.394
11 sweden Felix Rosenqvist   Mahindra 1'02.012 0.504
12 germany Nick Heidfeld   Mahindra 1'02.058 0.550
13 france Nicolas Prost   Renault e.dams 1'02.092 0.584
14 new_zealand Mitch Evans   Jaguar 1'02.122 0.614
15 germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 1'02.125 0.617
16 united_kingdom Alex Lynn   DS Virgin 1'02.139 0.631
17 united_kingdom Tom Blomqvist   Andretti 1'02.823 1.315
18 italy Edoardo Mortara   Venturi 1'02.834 1.326
19 china Ma Qing Hua   NIO 1'02.998 1.490
  brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar Pas de chrono  

 E-Prix de Paris - Super Pole

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1 france Jean-Éric Vergne   Techeetah 1'01.144  
2 united_kingdom Sam Bird   DS Virgin 1'01.421 0.277
3 germany André Lotterer   Techeetah 1'01.487 0.343
4 germany Maro Engel   Venturi 1'01.541 0.397
5 portugal António Félix da Costa   Andretti 1'02.805 1.661

partages
commentaires
La Formule E veut s'inspirer de Mario Kart

Article précédent

La Formule E veut s'inspirer de Mario Kart

Article suivant

La grille de départ de l'E-Prix de Paris

La grille de départ de l'E-Prix de Paris
Charger les commentaires