"Quelque chose qui cloche" sur la voiture de Buemi ?

Après avoir joué le podium lors de l'E-Prix de Rome, Sébastien Buemi a dû se contenter de la sixième place. Le pilote Renault e.dams et son équipe cherchent la cause du manque de performance de sa seconde monture.

"Quelque chose qui cloche" sur la voiture de Buemi ?
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Mitch Evans, Jaguar Racing & Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams

Cinquième sur la grille de départ de l'E-Prix de Rome, Sébastien Buemi a rétrogradé au sixième rang au départ avant de s'emparer de la troisième place suite à la salve d'arrêts au stand. Cependant, bien moins véloce en deuxième moitié de course, le Suisse a progressivement perdu du terrain pour tomber à la septième position, ne récupérant la sixième place que grâce au dernier tour en roue libre de Mitch Evans.

"Je sentais que la voiture se comportait bien et je n'étais que cinq secondes derrière Bird après le premier relais", commente Buemi. "Mais nous avons consommé trop d'énergie et nous devons comprendre ce qui n'a pas fonctionné. Nous n'avons pas encore analysé les données, mais nous espérons trouver quelque chose d'anormal qui explique pourquoi."

Renault e.dams est également perplexe quant au manque de rythme affiché en seconde partie d'épreuve et va désormais s'atteler à chercher des réponses d'ici la manche parisienne, qui a lieu dans une dizaine de jours.

"Nous avions la même stratégie que Bird, mais comme Buemi a été obligé d'attaquer fort avec Oliver Turvey et de se défendre face aux autres [en début de course], il a beaucoup plus consommé que ce qui était prévu, donc nous n'avons pas pu faire un tour supplémentaire [dans le premier relais]", explique Jean-Paul Driot, copropriétaire de Renault e.dams, pour Motorsport.com.

"En plus, par la suite, nous avons été obligés de nous battre, tandis que Bird avait toujours la piste libre, donc c'était plus facile [pour lui]. C'est pourquoi nous avons eu un problème et nous manquions également d'énergie – nous ne comprenons pas pourquoi, donc nous sommes en train d'analyser les données."

"À Punta del Este, cela fonctionnait bien ; ici, il y avait peut-être un problème avec l'énergie sur la seconde voiture, car ce n'est pas normal. Même sous Full Course Yellow, Evans revenait, donc il y a quelque chose qui cloche quelque part. Nous devons non pas repartir d'une feuille blanche mais revenir sur le bon chemin pour retrouver les avant-postes."

Sorti très large à l'épingle lors de la Super Pole, Buemi a alors perdu l'opportunité d'une place en première ligne, ce qui aurait pu changer la physionomie de sa course.

"Buemi a commis une légère erreur en Super Pole. Je ne pense pas qu'il aurait surpassé [Felix] Rosenqvist, qui était vraiment rapide. Mais nous aurions dû être en première ligne. En course, si nous avions été devant, nous aurions peut-être changé notre stratégie et fait un tour de plus comme nous le faisons parfois. Le pourcentage d'énergie restante aurait presque convenu pour nous", conclut Jean-Paul Driot.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
NIO remplace Filippi par Ma à l'E-Prix de Paris
Article précédent

NIO remplace Filippi par Ma à l'E-Prix de Paris

Article suivant

Evans : "Je pensais avoir fait échec et mat"

Evans : "Je pensais avoir fait échec et mat"
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021