Renault e.dams a recréé le tracé de Montréal en essais privés

partages
commentaires
Renault e.dams a recréé le tracé de Montréal en essais privés
Par :

L'équipe Renault e.dams a mené une séance d'essais secrète jeudi dernier pour peaufiner ses préparatifs en vue de la finale du Championnat de Formule E à Montréal, le week-end prochain.

Sébastien Buemi, Renault e.Dams, sur la grille
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, en conférence de presse
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, sur la grille
Sébastien Buemi, Toyota Gazoo Racing
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, sur le podium
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport

Motorsport.com a appris que l'équipe française avait loué le circuit de Dreux, près de Paris, et y avait recréé un tracé similaire à celui de 2,7 kilomètres qui sera emprunté à Montréal. Le tout dans le but d'essayer de nouveaux réglages et des développements logiciels en vue du week-end prochain.

"Nous avons fait un bon test, comme nous l'avons souvent fait par le passé, et ces essais de dernière minute avant les dernières courses sont utiles", explique Sébastien Buemi à Motorsport.com. "Nous allons apporter de bonnes choses à Montréal, et nous avons vraiment travaillé dur. L'équipe a travaillé en permanence ces derniers mois, et je pense qu'elle peut faire comme l'an dernier, quand nous avions apporté des évolutions à Londres ; nous avions amélioré ce dont nous disposions déjà pour obtenir un bon avantage."

Renault e.dams est sorti de ce qui a été un week-end décevant lors de l'ePrix de New York, où Buemi était absent en raison de sa participation aux 6 Heures du Nürburgring, en parvenant néanmoins à augmenter son avance en tête du championnat équipes.

Mais une préoccupation est venue s'ajouter lorsque le remplaçant du pilote suisse, Pierre Gasly, a été victime d'un accident dans le dernier virage de la deuxième course à Brooklyn alors qu'il se battait pour la troisième place face à Nick Heidfeld.

"Il y n'y avait pas beaucoup de dégâts sur la voiture et c'était facile à réparer, mais quand il y a un choc, c'est dur de savoir si tout est revenu comme avant l'incident", précise Buemi. "L'équipe a analysé ça attentivement et fait du bon travail, mais nous mènerons les analyses finales lors du shakedown vendredi. Ca devrait aller."

L'occasion manquée de Di Grassi à New York

Buemi ajoute que son rival pour le titre, Lucas Di Grassi, a manqué une grosse opportunité de s'emparer de la tête du championnat à New York, où il a réduit son retard de 32 à dix points avant Montréal.

"Si l'on regarde combien de podiums a fait Di Grassi en Formule E, c'est inhabituel de le voir faire deux courses de suite sans en signer un, donc ça aide", souligne le Champion en titre. "Je pensais vraiment que le championnat serait perdu, mais il semble que nous ayons toujours une chance à Montréal. Cela montre que le championnat devient de plus en plus concurrentiel, car on peut maintenant avoir de nombreux pilotes capables de gagner."

"Si les choses se passent bien pour nous à Montréal, je suis certain que ça ira, car nous avons la mainmise quand les choses fonctionnent correctement. Je ne changerai pas mon approche, car c'est comme ça que les erreurs arrivent. Je ferai mon travail normalement et ce sera important d'être régulier, comme toujours en Formule E. Ce sera un week-end très intéressant."

Di Grassi répond à Buemi : "La pression est sur lui"

Article précédent

Di Grassi répond à Buemi : "La pression est sur lui"

Article suivant

Rosberg à la tête de Mercedes en Formule E ?

Rosberg à la tête de Mercedes en Formule E ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Montréal
Lieu Rues de Montréal
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS
Auteur Sam Smith