Riyad va accueillir la première course des Formule E Gen2

partages
commentaires
Riyad va accueillir la première course des Formule E Gen2
Par : Alex Kalinauckas
17 mai 2018 à 13:04

La Formule E a annoncé un accord de dix années pour l'organisation d'une course à Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite, qui accueillera la première course de la saison 2018-2019 en décembre prochain.

L'épreuve de Riyad est la première course de la FE au Moyen-Orient et elle se tiendra sur une piste qui sera tracée dans les faubourgs de la ville. Cela marquera aussi la première course pour les nouvelles monoplaces Gen2 de la discipline.

La date exacte pour la course inaugurale reste à confirmer, le calendrier 2018-2019 attendant toujours une confirmation officielle de la part du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

"Faire venir la discipline à Riyad pour la première manche de la nouvelle saison est le décor parfait pour la prochaine phase du ABB FIA Formula E Championship", a déclaré le fondateur et PDG de la FE, Alejandro Agag. 

"Pays passionnant et vibrant qui se focalise sur son avenir, l'Arabie Saoudite sera le lieu idéal pour marquer les débuts en compétition de la nouvelle génération de voitures de Formule E." 

 

Fondateur et PDG de la Formule E Alejandro Agag, Son Altesse Royale le Prince Abdulaziz bin Turki Al Fayçal Al Saoud, Son Altesse Royale le Prince Khaled Bin le Sultan Bin Abdullah AlFaisal et le Co-fondateur et Directeur Général Adjoint de la Formule E Alberto Longo
Fondateur et PDG de la Formule E Alejandro Agag, Son Altesse Royale le Prince Abdulaziz bin Turki Al Fayçal Al Saoud, Son Altesse Royale le Prince Khaled Bin le Sultan Bin Abdullah AlFaisal et le Co-fondateur et Directeur Général Adjoint de la Formule E Alberto Longo

Photo de: FIA Formula E

"Nous pensons que l'Arabie Saoudite – avec la nouvelle vision du Prince Abdulaziz [bin Turki Al Faisal Al Saud, vice-président de l'Autorité générale des sports d'Arabie Saoudite], du Prince Khalid [bin Sultan Bin Abdullah AlFaisal, président de la Fédération saoudienne des sports mécaniques], et du pays  est un endroit approprié pour lancer le dernier chapitre en date de la discipline de courses urbaines de voitures électriques."

"Beaucoup d'autres disciplines ont déjà augmenté leur présence en Arabie Saoudite et nous sommes fiers qu'ils aient choisi la Formule E par rapport à d'autres catégories."

La course à Riyad fait partie du projet Vision 2030 de l'Arabie Saoudite pour diversifier ses sources de revenus dans des domaines tels que le tourisme ou la réduction de sa dépendance à l'argent venu de l'exportation pétrolière. Riyad a récemment organisé la Race of Champions, remportée par l'ancien pilote de Formule 1 David Coulthard.

"L'Arabie Saoudite regarde vers l'avenir et la Formule E est le sport mécanique de l'avenir, c'est pourquoi il s'agit d'une opportunité exaltante", a déclaré le Prince Abdulaziz. "Cela s'aligne parfaitement avec la vision du pays pour 2030 et offre la perspective de courses de niveau mondial dans les rues de la capitale pour la première fois dans notre Histoire."

"Pour tous les fans, hommes, femmes, jeunes et vieux, le rêve d'accueillir une 'course à la maison' va désormais devenir réalité. La longueur du partenariat va donner à l'Arabie Saoudite et à la Formule E la plateforme pour créer un héritage durable pour la championnat dans sa globalité et pour le Royaume durant une décennie."

"C'est le dernier en date d'une série d'événements sportifs innovants que le peuple d'Arabie Saoudite va désormais pouvoir vivre de façon familiale, avec des bénéfices qui vont bien au-delà du sport en ayant un impact positif dans notre société."

Le Prince Khaled d'ajouter : "Cet événement et tout ce qui l'entoure, de l'accueil d'équipes de classe mondiale jusqu'à la couverture TV globale, représente un tournant." 

"En accueillant la Formule E à Riyad, l'enthousiasme pour les sports mécaniques et les technologies durables va prendre de l'ampleur en laissant derrière une empreinte importante dans le paysage du Royaume et en faisant montre de références de plus en plus solides en tant que destination sportive."

Prochain article Formule E
Dillmann : La Formule E est "le plus gros championnat après la F1"

Article précédent

Dillmann : La Formule E est "le plus gros championnat après la F1"

Article suivant

Mercedes F1 va soutenir le projet Formule E

Mercedes F1 va soutenir le projet Formule E
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Alex Kalinauckas
Type d'article Actualités