Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
61 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
74 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
96 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
110 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
124 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
139 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
173 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
188 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
208 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
223 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
224 jours

Techeetah deviendra une écurie d'usine, selon Vergne

partages
commentaires
Techeetah deviendra une écurie d'usine, selon Vergne
Par :
2 nov. 2017 à 08:30

Seule équipe du plateau de Formule E à disposer d'un accord moteur client, Techeetah devrait devenir une écurie d'usine à partir de la saison 2018-19, selon son pilote Jean-Éric Vergne.

Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, Nick Heidfeld, Mahindra Racing
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, Alexander Sims, Andretti Formula E
Jean-Eric Vergne, Techeetah

Techeetah a fait ses débuts dans le championnat tout électrique la saison dernière, suite au rachat de Team Aguri, dont l'équipe chinoise a conservé plusieurs membres, notamment le directeur Mark Preston.

Techeetah a signé un contrat de deux ans avec Renault pour l'utilisation des groupes propulseurs du losange, mais selon la rumeur, le team pourrait devenir l'écurie d'usine de DS à la place de Virgin. Or, en tant qu'équipe cliente, la structure chinoise ne dispose que de trois jours d'essais de pré-saison, alors que les écuries liées à un constructeur ont droit à 15 jours d'essais privés pour un total de 18 journées de tests.

Lorsque Motorsport.com lui demande dans un entretien exclusif si Techeetah a besoin d'être affilié à un constructeur, Jean-Éric Vergne répond : "Oui, mais c'est ce qui va arriver. À partir de la saison 5, nous aurons le soutien d'un constructeur."

Besoin de stabilité

La première campagne de Techeetah a été marquée par une certaine instabilité. Du côté du staff, l'équipe technique est désormais dirigée par Campbell Hobson, suite au départ de David Stubbs à destination de Dragon Racing. Vergne, quant à lui, a eu trois coéquipiers différents : Ma Qing Hua, Esteban Gutiérrez et Stéphane Sarrazin se sont succédé au volant de la monoplace #33.

"Il nous faut beaucoup de stabilité au sein de l'équipe, ce que nous n'avons pas vraiment actuellement. C'est ce qui nous manque pour l'instant", estime Vergne, selon qui les changements de pilote "ont montré que nous sommes une nouvelle équipe, pas complètement professionnelle ou au niveau des autres équipes, et que nous devons travailler dur dans ce domaine."

"En interne, nous avons d'extrêmement bonnes personnes, mais nous avons besoin de plus d'organisation. Le fait que nous ne puissions pas faire d'essais ni travailler très bien ensemble parce qu'il nous manque des choses, ça nous rend la vie difficile."

Lotterer, un coéquipier plus compétitif ?

Les coéquipiers de Vergne ont eu bien du mal à se hisser à son niveau la saison passée : pas le moindre point pour Ma Qing Hua, cinq unités au compteur pour Esteban Gutiérrez et deux podiums pour Stéphane Sarrazin, qui n'a toutefois jamais battu son compatriote en course. Vergne espère donc que son nouveau partenaire, André Lotterer, va lui donner davantage de fil à retordre.

"Il va être un excellent coéquipier pour moi et pour l'équipe", se satisfait le Francilien. "Cela va pousser l'équipe davantage : il y a plus de pression, mais de la pression positive, en ayant deux pilotes qui ont le même rythme et en pouvant se battre à l'avant."

"C'est toujours bon d'avoir un coéquipier qui est parfois plus rapide, d'ailleurs. Parce que personne n'est le plus rapide dans tous les virages et à tous les freinages, il y a toujours des petites choses à apprendre de son coéquipier çà et là. Cela ne m'est pas vraiment arrivé l'an dernier."

 
Article suivant
Dernier l'an passé, Jaguar vise le podium pour 2017-18

Article précédent

Dernier l'an passé, Jaguar vise le podium pour 2017-18

Article suivant

Blomqvist confirmé chez Andretti pour l'ePrix de Hong Kong

Blomqvist confirmé chez Andretti pour l'ePrix de Hong Kong
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Techeetah
Auteur Scott Mitchell