Une chicane qualifiée de "dangereuse" par les pilotes

Une chicane du circuit de Hong Kong a suscité de l'inquiétude chez les pilotes avant même que la moindre séance d'essais officielle ait eu lieu.

Une chicane qualifiée de "dangereuse" par les pilotes

Cette chicane, qui ne comprenait aucun vibreur ni marquage lors du shakedown de vendredi après-midi, pourrait être le théâtre de quelques événements en course, comme ce fut le cas à Buenos Aires en 2015 quand plusieurs pilotes, dont le leader Lucas di Grassi, étaient sortis dans un endroit similaire.

À la corde du côté gauche, il n'y a pas de vibreur et juste un mur, donc il sera difficile de trouver la limite et je vois bien quelques contacts là, c'est sûr”, dit Nick Heidfeld à Motorsport.com. “Je pense que c'est un endroit dangereux car il y a un risque de sortir à cet endroit. La piste semble très difficile avec beaucoup de virages cambrés et de ligne peintes, ce qui est inhabituel pour un circuit en ville. Ce sera un beau défi et je pense qu'ils ont fait du bon boulot en dessinant le tracé.”

Le circuit est bon et beaucoup plus intéressant qu'il ne l'était lors de mes sessions au simulateur”, confirme António Félix da Costa. “La piste est étroite à certains endroits mais s'ouvre à d'autres. La chicane est marginale et le potentiel d'y voir un accident sera élevé. Il faut qu'ils regardent ça, c'est sûr, surtout le dégagement à cet endroit. Il y a besoin de quelques pneus car les gens vont juste couper, ce qui peut créer plus de problèmes. Il y aura un peu d'action à cet endroit, j'en suis sûr.”

Le directeur du Championnat de Formule E pour la FIA, Fred Espinos, a confirmé à Motorsport.com qu'une borne serait installée à l'entrée de ladite chicane pour les essais libres de dimanche matin.

Il [le bollard] donnera une meilleure visibilité en fonction d'où ils le placent”, dit Loïc Duval. “En fait, je préférerais qu'ils mettent un vibreur sur la gauche, à l'intérieur. Quoi qu'ils fassent, ce sera pareil pour tout le monde donc il faudra juste faire avec, mais nous devrons trouver la limite et il pourrait y avoir quelques problèmes.”

Ma en tête du shakedown

Le pilote chinois de Techeetah, Ma Qing Hua, a été un surprenant leader lors du premier roulage. Il a signé le meilleur chrono en 1’08”663, précédant Nelson Piquet Jr de quatre dixièmes.

La session a été interrompue après un drapeau rouge agité quand Nicolas Prost a immobilisé sa Renault e.dams dans les premières minutes de cette séance d'une demi-heure. Le chrono estimé en qualifications se situe aux alentours d'une minute et deux secondes.

Le circuit a été globalement apprécié par les pilotes pour sa combinaisons de virages variés.

Il y a quelques endroits fluides et à ce niveau, c'est un circuit urbain typique”, dit le nouveau venu Mitch Evans. “Le virage 1 est ultra serré et il y aura un peu de congestion au départ. C'est vraiment intéressant pour nous en tant qu'exercice d'apprentissage car il y a beaucoup d'autres pistes comme celle-là qui arrivent.”

La pluie s'éloigne

La possibilité d'assister au tout premier ePrix humide semble aller en diminuant, le risque d'averses prévues en raison d'un typhon assez proche semblant désormais s'éloigner de la ville.

S'il pleut, ce sera intéressant avec la récupération augmentée que nous avons cette année”, dit Jean-Éric Vergne à Motorsport.com. “Il semble que les chances soient en train de s'éloigner mais c'est sûr, cela ajouterait une difficulté car personne n'a aucun point de référence [dans ces conditions].”

partages
commentaires
Sauber n'exclut pas un programme en Formule E

Article précédent

Sauber n'exclut pas un programme en Formule E

Article suivant

Prédictions saison 3 : Buemi peut-il être battu ?

Prédictions saison 3 : Buemi peut-il être battu ?
Charger les commentaires