Venturi devient une équipe cliente Mercedes

L'écurie Venturi va devenir cliente de Mercedes pour la saison 2019-20 de Formule E et conserver son duo de pilotes composé de Felipe Massa et Edoardo Mortara.

Venturi devient une équipe cliente Mercedes

Venturi, qui avait précédemment un partenariat technique avec HWA et a motorisé la filiale de Mercedes la saison dernière en FE, va utiliser la même technologie que la nouvelle Flèche d'Argent, développée par la division High Performance Powertrains à Brixworth : l'onduleur, le moteur, la transmission et le logiciel de gestion de l'énergie, sans oublier le système de refroidissement, la partie arrière du châssis, la suspension arrière, les amortisseurs, les logiciels, l'électronique embarquée et le câblage.

Lire aussi :

Venturi et Mercedes ont également coopéré au niveau de l'allocation de 15 journées d'essais privés avant le début de la saison. Edoardo Mortara a ainsi pu prendre le volant aux côtés de Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries, titulaires chez Mercedes, mais aussi Gary Paffett, pilote HWA l'an passé, et Esteban Gutiérrez, pilote de développement Mercedes F1, qui avait fait une brève apparition en Formule E début 2017.

Directrice de l'écurie Venturi, Susie Wolff analyse pour Motorsport.com cette décision de Gildo Pastor (président de Venturi) comme "principalement stratégique", Pastor "s'étant rendu compte en saison 4 [2017-18] que la concurrence était de plus en plus relevée en Formule E, et il voulait s'allier à un constructeur".

Susie Wolff, directrice, Venturi Formula E

"J'ai rejoint l'équipe, et il était clair que nous allions nous allier à Mercedes-Benz", poursuit Wolff. "Nous sommes une petite équipe monégasque, mais je ne pense pas que la taille de l'équipe soit directement liée à la performance en Formule E. Mais en raison de notre taille, il était clair que pour nous battre à l'avant face à des constructeurs parmi les plus grands au monde, nous allions devoir nous allier à l'un d'eux. Et vu ma relation [avec Mercedes] et la stratégie de Gildo, il était clair que ça allait être Mercedes-Benz."

"C'est une très bonne décision pour l'équipe : cela signifie que nous pouvons nous concentrer sur la performance et ne pas nous inquiéter du développement et de la fourniture d'un groupe propulseur, ce qui était très exigeant l'an dernier."

Wolff explique qu'en partageant les journées d'essais de Mercedes – plutôt que d'en prendre une partie et de tester séparément, comme le font Audi Sport Abt Schaeffler et Envision Virgin Racing – la relation cliente est encore plus étroite.

"Notre priorité ultime, notre objectif des essais de pré-saison, c'était d'assurer que le groupe propulseur soit prêt pour la première course. Tous les essais étaient focalisés sur la fiabilité et la performance du groupe propulseur, et afin de faire ça de la meilleure manière possible, le plus logique était de partager toutes les journées pour que nous soyons bien plus efficaces", conclut l'Écossaise.

Plateau 2019-20 de Formule E

Équipe Pilotes
Nissan e.dams

Switzerland Sébastien Buemi

United Kingdom Oliver Rowland

Audi Sport Abt Schaeffler

Brazil Lucas di Grassi

Germany Daniel Abt

Mahindra Racing

Belgium Jérôme d'Ambrosio

Germany Pascal Wehrlein

Envision Virgin Racing

United Kingdom Sam Bird

Netherlands Robin Frijns

DS Techeetah

France Jean-Éric Vergne

Portugal António Félix da Costa

Dragon Racing

New Zealand Brendon Hartley

Switzerland Nico Müller

Jaguar Racing

New Zealand Mitch Evans

United Kingdom James Calado

NIO

United Kingdom Oliver Turvey

À confirmer

Venturi

Brazil Felipe Massa

Italy Edoardo Mortara

BMW i Andretti Motorsport

Germany Maximilian Günther

United Kingdom Alexander Sims

Mercedes-Benz EQ

Belgium Stoffel Vandoorne

Netherlands Nyck de Vries

Porsche

Germany André Lotterer

Switzerland Neel Jani

En italique, les pilotes non confirmés.

partages
commentaires
James Calado complète le line-up Jaguar

Article précédent

James Calado complète le line-up Jaguar

Article suivant

Aly Horma (Circuit de Marrakech) : "Le Maroc reste une option"

Aly Horma (Circuit de Marrakech) : "Le Maroc reste une option"
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021