Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
68 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
81 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
103 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
117 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
131 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
146 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
180 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
195 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
215 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
230 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
231 jours

Vergne indigné par le nombre d'accrochages en FE

partages
commentaires
Vergne indigné par le nombre d'accrochages en FE
Par :
3 mars 2019 à 11:00

Jean-Éric Vergne déplore le pilotage de certains de ses concurrents en Formule E, et critique au passage les décisions prises par les commissaires à l'E-Prix de Mexico.

Le Champion de Formule E en titre a connu un nouveau samedi difficile au Mexique, où il a été handicapé par une collision spectaculaire avec la Jaguar de Nelson Piquet Jr, avant d'être envoyé en tête-à-queue par celle de Mitch Evans en fin de course. Or, Jean-Éric Vergne avait déjà été victime d'un accrochage avec son coéquipier André Lotterer et António Félix da Costa à Santiago. Résultat des courses : pas de points marqués depuis Marrakech.

"Je ressens une immense frustration", déclare le Français pour Motorsport.com. "Je me suis fait percuter, je suis parti en tête-à-queue, l'autre gars [Evans] n'a pas de pénalité. Je me suis fait doubler par trois voitures sous Full Course Yellow, et aucune d'entre elles n'a de pénalité. Un mec qui m'a dépassé, a coupé la chicane et m'a heurté, mais n'a aucune pénalité."

Lire aussi :

"Je souhaite donc comprendre la règle : peut-être que c'est une nouvelle règle et qu'à la prochaine course, tout le monde se rentrera dedans. C'est déjà le cas. Je ne joue pas à ce jeu-là, mais pour moi, ce n'est pas du sport auto. Je n'aime pas ce genre de bataille ; on ne voit pas ça en Formule 1, des pilotes qui s'accrochent non-stop. J'espère que ça va changer, car je n'y prends aucun plaisir."

Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19 Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3

Lorsque nous lui demandons si ces incidents sont en partie liés au fait que les Gen2 soient capables de se suivre de très près, Vergne renchérit : "Mais c'était pareil l'an dernier. Et l'an dernier, les règles étaient très strictes. J'ai eu un drive through pour avoir réaccéléré deux dixièmes trop tôt à la fin du Full Course Yellow à Zurich. À Mexico, trois voitures m'ont dépassé [sous FCY], et rien."

"Regardez Robin Frijns, qui a complètement bloqué Jérôme d'Ambrosio en qualifications. Il l'a bloqué, il a complètement gâché son tour, et il n'a eu qu'une pénalité de trois places sur la grille. Qu'est-ce que ça veut dire ? Si je suis contre mon rival pour le titre, je vais le bloquer, faire un bon tour, il sera dernier et je n'aurai qu'une pénalité de trois places sur la grille ? Ça n'a aucun sens. À Mexico, rien n'était cohérent, je ne comprends pas."

Dubitatif, Vergne est donc allé voir le directeur de course Scot Elkins afin d'obtenir des explications, mais selon le pilote DS Techeetah, celui-ci était tout aussi perplexe.

"Je suis professionnel, donc je suis allé parler au directeur de course et je lui ai posé toutes ces questions, mais il n'avait aucune réponse. Il a fait son travail, parce qu'il a informé [les commissaires] de tout ce qui se passait – donc il a tout vu, et c'est bien – mais ensuite, les décisions, elles n'ont pas de sens pour moi et je ne crois pas qu'elles en aient pour lui non plus. Je vais continuer à discuter avec lui pour comprendre ce qui s'est véritablement passé", conclut Vergne, qui se retrouve en tout cas hors du top 5 au championnat.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Article suivant
La Formule E travaille sur le futur de la course de Hong Kong

Article précédent

La Formule E travaille sur le futur de la course de Hong Kong

Article suivant

Mercedes dévoile une livrée pour son écurie de Formule E

Mercedes dévoile une livrée pour son écurie de Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Techeetah
Auteur Benjamin Vinel