Vergne : Non, je ne suis pas favori pour le titre !

Leader du championnat de Formule E depuis trois mois, Jean-Éric Vergne a toujours affirmé qu'il n'était pas favori pour le titre. Suite à une victoire à domicile qui lui permet de creuser l'écart, le pilote Techeetah persiste et signe.

Vergne : Non, je ne suis pas favori pour le titre !
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, remporte l'E-Prix de Paris
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, remporte l'E-Prix de Paris
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, remporte l'E-Prix de Paris
Jean-Eric Vergne, Techeetah

Jean-Éric Vergne n'aurait pu rêver d'une meilleure journée sur le Circuit des Invalides. Enfant du pays, le Francilien a dominé les qualifications comme la course. Auteur de la pole position, il n'a que rarement été menacé lors des 49 tours de l'E-Prix de Paris et a remporté ce succès qu'il attendait impatiemment.

"C'est de loin ma victoire la plus émouvante", reconnaît-il. "S'il y a une course que je voulais gagner cette année, c'est clairement Paris. Le faire d'une si belle manière avec la pole position et la victoire, c'est génial. Je ne pourrais être plus heureux, surtout que c'était mon anniversaire cette semaine. Il va me falloir quelques jours pour remettre les pieds sur terre, je cours le week-end prochain d'ailleurs [aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, ndlr]."

31 points d'avance au championnat, mais...

Grâce à cette victoire, Vergne prend le large au championnat. Le leader tricolore compte désormais 31 longueurs d'avance sur son dauphin Sam Bird et déjà 61 sur Felix Rosenqvist, troisième.

"Je n'aime pas penser au titre, cela reste loin et je prends chaque course l'une après l'autre", insiste cependant Vergne, fidèle à sa philosophie. "Tout peut arriver, on peut marquer 29 points en un week-end ou en connaître un mauvais. Je ne veux pas que l'équipe pense que nous pouvons nous détendre. Je vais les pousser à travailler très dur jusqu'à la dernière course."

Lorsque Motorsport.com lui demande s'il n'est pas malgré tout légitime de le considérer comme favori, alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, Vergne répond : "Vous voulez que je le dise, hein ? Nous prenons les choses course après course, tout peut arriver. Je ne veux pas que mon équipe croie que nous avons gagné le championnat, que ce soit chez les pilotes ou les équipes."

"Je veux que nous restions concentrés et que nous continuions à travailler comme si nous étions à égalité au classement. C'est toujours mieux d'être chasseur que d'être chassé. Même si c'est moi qui suis chassé, je vais quand même chasser les autres. À chaque course, je vais faire comme si Sam, Felix et les autres avaient le même nombre de points et je vais essayer d'en marquer plus qu'eux."

Il est vrai que la saison dernière, Sébastien Buemi avait vu son rival Lucas Di Grassi remonter un déficit de 43 points en six courses pour remporter le titre avec 24 unités d'avance, mais le pilote Renault e.dams avait alors manqué la double manche de New York, ce qui avait eu un certain impact sur son état d'esprit lors d'une finale montréalaise vierge de tout point. Restant sur une série de neuf courses consécutives dans le top 5 en Formule E, Vergne paraît néanmoins imperturbable.

partages
commentaires
Course - Vergne vainqueur à Paris !

Article précédent

Course - Vergne vainqueur à Paris !

Article suivant

Championnats - Victoire cruciale pour Vergne

Championnats - Victoire cruciale pour Vergne
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020