Vergne - "On avait la voiture pour gagner"

partages
commentaires
Vergne -
Sam Smith
Par : Sam Smith
13 nov. 2016 à 12:00

Jean-Éric Vergne était frustré après la course de samedi au Maroc et a demandé une enquête à son équipe sur les soucis qui l'ont privé d'une potentielle victoire.

Jean-Éric Vergne, Techeetah
Nelson Piquet Jr., NEXTEV NIO Formula E Team; Jean-Éric Vergne, Techeetah
Jean-Éric Vergne, Techeetah
Jean-Éric Vergne, Techeetah
Jean-Éric Vergne, Techeetah
Jean-Éric Vergne, Techeetah

Le pilote Techeetah pense qu'il avait un rythme lui permettant de se battre pour la victoire, mais plusieurs problèmes lui ont enlevé toute chance de s'imposer pour la première fois en Formule E. À commencer par une pénalité, sous la forme d'un passage par l'allée des stands sans s'arrêter, qui lui a été infligée peu après la mi-course.

J'ai reçu une amende ce matin pour la même raison qu'en course [vitesse trop élevée dans la pitlane], et je n'avais jamais connu cette situation de toute ma vie”, a dit Vergne à Motorsport.com. “Je suspecte que le bouton du limiteur, comme ce matin, n'a pas fonctionné. Nous allons enquêter.”

Grâce à deux beaux dépassements sur Nelson Piquet Jr puis Sam Bird, au bout de la ligne droite de départ et d'arrivée en début de course, Vergne occupait la deuxième place et l'a conservée après les arrêts au stand pour changement de voiture. Retombé en cinquième position suite à sa pénalité, il n'en avait pas encore fini avec les problèmes.

Mon volant est devenu un peu fou”, a expliqué le Français. “J'essayais de tout suivre, et là mon ingénieur m'a dit de commencer à économiser beaucoup d'énergie et c'était trop tard, donc j'ai fini la course en roue libre et je n'avais plus d'énergie.”

Du positif, malgré tout

Les soucis de Vergne, qui a terminé à la huitième place, en course ont fait suite à une embarrassante erreur opérationnelle de son équipe durant la Super Pole, plus tôt dans la journée, où on ne lui a pas laissé suffisamment de temps pour rejoindre la piste avant son tour rapide - lui faisant ainsi perdre toute chance de jouer la pole alors qu'il s'était montré le plus véloce de de la première phase des qualifications.

On a gâché la course à Hong Kong et on n'a pas marqué le moindre point ici”, a ajouté Vergne, qui compte déjà 46 points de retard sur le leader du championnat, Sébastien Buemi. “Je n'ai pas pu participer à la Super Pole à cause d'une erreur de l'équipe. [Mais] je peux voir quelques points positifs car nous avons une voiture rapide, mais c'est tout pour l'instant.”

L'équipe fonctionnait beaucoup, beaucoup mieux ce week-end mais évidemment, ce n'est pas encore assez. Je pense que le pas qu'on a effectué de Hong Kong à ici doit être fait encore pour Buenos Aires [en février], et là on sera en meilleure position.”

Article suivant
Championnats - Buemi et Renault e.dams loin devant

Article précédent

Championnats - Buemi et Renault e.dams loin devant

Article suivant

Renault e.dams comblé par "une course parfaite"

Renault e.dams comblé par "une course parfaite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Techeetah
Auteur Sam Smith
Type d'article Actualités