Vergne : Techeetah est "très loin" de son meilleur niveau

Une pole position ainsi que des deuxième et quatrième places en course : Jean-Éric Vergne a eu du succès lors des deux premières courses de la saison 2017-18 de Formule E à Hong Kong, mais n'est pas satisfait pour autant.

Jean-Éric Vergne s'attendait à un début de saison difficile car Techeetah n'a pas eu droit aux mêmes journées d'essais que les autres écuries, utilisant un groupe propulseur Renault client. "C'est comme faire la guerre avec des couteaux quand les autres ont des fusils", affirmait-il en octobre dernier.

Le niveau de performance affiché à Hong Kong était pourtant de qualité, et pourtant, Vergne affirme que ce n'était aucunement satisfaisant par rapport à la forme trouvée en fin de saison dernière, conclue par deux deuxièmes places et une victoire en quatre courses.

"Le positif, c'est que nous sommes deuxièmes du championnat avec 33 points alors que l'an dernier, nous n'en avions aucun [à ce stade]", déclare le Français pour Motorsport.com. "La voiture que j'avais à Hong Kong est très loin de celle que j'avais à New York et à Montréal. C'était une voiture extrêmement difficile tout le week-end et j'ai fait de mon mieux avec, donc je suis très fier de ce que j'ai accompli. Nous allons désormais travailler dur pour obtenir la performance dont nous avons besoin."

Selon Vergne, l'équipe a "beaucoup de choses" sur lesquelles travailler, notamment les réglages de base de la voiture ainsi que l'optimisation du moteur Renault Z.E.17, n'ayant bénéficié que de trois jours d'essais de pré-saison.

"Nous avons une bonne marge de progression avec l'équipe. Par conséquent, tout ce que je voulais, c'était marquer des points, et c'est encore mieux que ce à quoi je m'attendais. En gros, nous avons le même groupe propulseur que l'an dernier, et l'an dernier, c'était bien mieux. Cela me rend optimiste, je sais que nous pouvons améliorer la voiture. Il faut continuer à travailler, une bonne course à Marrakech et je pense que la saison sera bien lancée."

Une hiérarchie chamboulée

Grâce à ses performances hongkongaises, Vergne occupe déjà la deuxième place du championnat à deux points de son ancien coéquipier Sam Bird. Directeur de Techeetah, Mark Preston estime que le week-end a "probablement dépassé les attentes" mais reconnaît par ailleurs que la hiérarchie est "complètement chamboulée par rapport à ce que nous attendions". Venturi et Jaguar sont montés sur le podium alors qu'ils fermaient la marche au championnat en 2016-17, contrairement aux top teams de la saison précédente, Audi Abt et Renault e.dams.

La huitième place de Vergne lors de la deuxième séance qualificative, après sa pole position de la veille, est en tout cas un résultat qui a besoin d'être étudié. "Nous étions certainement rapides le samedi en qualifications. Je ne sais pas pourquoi nous avons reculé le dimanche, parce que Jean-Éric pensait que son tour était très bon. Il faudra étudier ça. C'était un peu moins bon pour nous, mais sinon pas si mal", conclut Preston.

Propos recueillis par Scott Mitchell

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Techeetah
Type d'article Actualités