Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
1 jour
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
37 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
115 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
150 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
151 jours

Villeneuve - "C’est évidemment une décision d'un commun accord…"

partages
commentaires
Villeneuve - "C’est évidemment une décision d'un commun accord…"
Par :
25 janv. 2016 à 14:05

Le passage du champion du monde 1997 en Formule E aura été de courte durée. Après avoir disputé les trois premières courses de la saison 2, le Québécois Jacques Villeneuve et l’écurie Venturi ont mis fin à leur entente.

Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, avec Mika Salo
Jacques Villeneuve, Venturi
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team
Jacques Villeneuve, Venturi Formula E Team

L’écurie monégasque de Formule E a fait savoir la semaine passée qu'elle "mettait fin à cette collaboration d'un commun accord. Des divergences d'opinions sur l'orientation future de l'écurie expliquent cette séparation".

Jacques Villeneuve et le grand patron de Venturi, Gildo Pastor, sont pourtant des amis de longue date, mais cette amitié n'y a rien changé. De plus, l’équipe Venturi a perdu plusieurs membres de son personnel avant le début de la saison 2. Motorsport.com a contacté Jacques Villeneuve en Europe pour en savoir plus sur ce qui avait provoqué cette rupture.

"Je pense que cela s’est compliqué durant le temps des fêtes, au passage du Nouvel An. C’est évidemment une décision d'un commun accord (rires). Il faut toujours se fier à la version officielle. Après cela, chacun a le droit de penser ce qu’il a envie selon sa propre imagination", nous explique un Villeneuve visiblement dans un très bon état d'esprit.

"Je m’étais beaucoup impliqué dans le projet et j’ai mis en place pas mal de choses qui sont aujourd’hui utilisées par l’écurie. Je me suis beaucoup impliqué, mais nous n’étions pas sur la même longueur d’onde, tout simplement."

Il revient quand même sur ses premières courses de Formule E : "C’est toujours décevant de ne pas mener un projet à terme, surtout quand ça s’arrête si tôt quand il y a encore beaucoup à construire. Je n’ai pas eu le temps de me mettre en place. Ça c’est décevant. On a eu pas mal de problèmes lors des deux premières courses et je n’ai pas pu vraiment rouler, puis à la troisième course, j’ai abimé le châssis et je n’ai pas pu rouler. Ça laisse un peu tout le monde sur sa faim, mais bon. Si l’entente n’est pas bonne, il vaut mieux que chaque partie se concentre sur ses propres projets. De cette façon, cela évite les prises de becs. C’est tout."

Villeneuve continue néanmoins de croire au potentiel de ce championnat qui met en vedette des monoplaces propulsées par des moteurs électriques.

"Ce championnat est fun, c’est professionnel, les courses sont organisées dans de beaux endroits ; j’ai adoré la piste de Putrajaya en Malaisie, mais par contre, je n’ai pas du tout aimé les deux autres [Pékin et Punta del Este], et ce championnat possède un très bon potentiel pour l’avenir. Il faut toutefois voir comment il va évoluer, car il y a encore beaucoup de choses à mettre en place pour assurer sa sérénité. Et si ça marche, son potentiel est énorme. C’est une série complexe, et ce qui est complexe est intéressant. La situation actuelle va me permettre de me concentrer sur d’autres aventures. Je suis un pilote. Je suis là pour faire de la course."

Pour terminer, Villeneuve précise qu’il sera de retour à la télévision en tant que consultant pour Canal+ sur les Grands Prix de Formule 1, pour la quatrième année consécutive. 

Je vais faire de la télé, mais le changement ne s’est pas fait parce qu’il y avait autre chose en place [un volant dans une autre série]. Je n’avais pas autre chose en tête, cela s’est fait assez rapidement (rires). Je n’ai rien d’autre à ajouter. S’il n’y a pas d’attaques, il n’y a pas de défense…”, termine-t-il.

Article suivant
Exclusif - Conway remplace Villeneuve chez Venturi

Article précédent

Exclusif - Conway remplace Villeneuve chez Venturi

Article suivant

Berthon quitte le Team Aguri

Berthon quitte le Team Aguri
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Jacques Villeneuve
Équipes Venturi
Auteur René Fagnan