Chronique d'Arthur Pic : Des débuts mouvementés en FR 3.5

Pour son premier meeting en Formule Renault 3

Pour son premier meeting en Formule Renault 3.5, Arthur Pic a vécu un week-end difficile sur le circuit de Motorland en Espagne. Malgré un bon rythme affiché, le Français s’est manqué pendant la première séance de qualification où il s’est classé 13ème.

Dans le premier tour de la première course de la saison, Arthur a été percuté par Anton Nebylitskiy. Cet accrochage, qui a envoyé le Russe en tonneau, a mis fin à la course de pilote Tech 1 Racing, le privant de nombreux kilomètres pour son expérience.

"Pendant la première séance de qualification, je ne roule pas très bien. Je fais un tête-à-queue lors du relais avec le premier train de pneumatiques. Avec ce tête-à-queue, j’ai fait un plat sur les quatre pneumatiques. Dès ce moment, je ne pouvais plus les utiliser et j’ai donc dû rentrer aux stands pour chausser le deuxième train de pneumatiques. Je repars en piste et je me qualifie à la 13ème place, à seulement cinq dixièmes de la pole," nous a déclaré Arthur Pic.

"La première course du week-end s’est finie dès le premier tour. Jean-Eric Vergne fait une erreur et je dois élargir ma trajectoire pour l’éviter. En revenant sur la piste, Anton Nebylitskiy prend ma roue et part en tonneau. L’accident a été très impressionnant, mais il n’y a pas eu trop de dégâts de mon côté sur la voiture. J'ai tout de même dû abandonner. Je n’ai donc fait qu’un tour lors de cette course."

La deuxième séance de qualifications semblait mieux se présenter pour Arthur, mais dans son tour le plus rapide, il a dû ralentir à cause d’un drapeau jaune qui avait été déployé à la suite d’un tête-à-queue d’un concurrent. Comme samedi, il s’est qualifié 13ème.

Tech 1 Racing avait concocté une stratégie audacieuse avec un arrêt programmé tard pendant la course. Ce paris aurait pu s’avérer payant si un écrou récalcitrant n’avait pas allongé la durée de l’arrêt d’Arthur. Il termine la course à la 14ème place alors que les points étaient jouables.

"Aujourd’hui, pour la deuxième séance de qualifications, nous n’avons qu’un train de pneumatiques. Cela se passait plutôt bien, mais sur mon dernier tour, alors que j’améliore mon premier secteur, mais sur la fin du tour il y a un drapeau jaune d’agité à cause d’un concurrent qui fait un tête-à-queue. Il fait son tête-à-queue et repart ce qui fait que nous avons été que deux à souffrir de ce drapeau jaune. Je me qualifie une nouvelle fois à la 13ème place mais c’est dommage parce que j’aurais pu être un peu plus proche du temps de la pole position, aux alentours de la cinquième ou sixième place. Le départ de la course a été un peu chaud et je ressors 14ème ou 15ème. Avec l’équipe, on décide de ravitailler tard pendant la course. C’était un risque mais cela semblait avoir fonctionné. Nous devions sortir à la septième ou la huitième place mais un écrou est resté bloqué sur une de mes roues. Cela m’a fait perdre pas mal de temps et je repars à la 14ème place."

Sur le circuit de Motorland, la monoplace de l’équipe Tech 1 Racing a affiché un joli potentiel et a même remporté une victoire aux mains de Kévin Korjus. Arthur estime que le circuit de Motorland est un tracé atypique et qu’il y aura plus à attendre venant de sa part sur les autres courses du championnat.

"Je pense que le circuit de Motorland est vraiment différent des autres du calendrier. Nous allons ensuite retourner sur des circuits plus traditionnels comme Spa-Francorchamps ou Silverstone. Ce week-end m’a surtout permis de découvrir comment se dérouler un meeting, d’apprendre comment gérer les arrêts aux stands."

Le prochain meeting de Formule Renault 3.5 aura lieu dans deux semaines sur le circuit de Spa-Francorchamps. Un tracé qu’Arthur apprécie et où il souhaite inscrire ses premiers points de la saison.

"Je pense qu’avec les performances de la voiture, nous aurons un bon rythme à Spa-Francorchamps. L’objectif sera d’inscrire des points et le Top 5 devrait être envisageable."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Anton Nebylitskiy , Jean-Éric Vergne , Arthur Pic , Kevin Korjus
Type d'article Actualités