Chronique d'Arthur Pic : Un week-end prometteur en Belgique

Après un week-end difficile en Espagne, Arthur Pic avait à cœur d’hausser son niveau de jeux à Spa-Francorchamps sur un circuit qu’il apprécie

Après un week-end difficile en Espagne, Arthur Pic avait à cœur d’hausser son niveau de jeux à Spa-Francorchamps sur un circuit qu’il apprécie. Cependant, la différence entre la Formule Renault 2.0 et la 3.5 étant énorme, le Français a mis du temps avant de trouver le bon rythme sur le toboggan des Ardennes.

En Belgique, Arthur n’a pas inscrit le moindre point mais il a accumulé de l’expérience précieuse pour la suite de sa carrière en Formule Renault 3.5. A la suite de la deuxième course, il est même monté sur le podium réservé aux rookies, ce qui est très encourageant.

"Pour ce deuxième meeting de la saison, nous nous rendions sur un circuit que j’aime beaucoup plus que Motorland Aragon. J’ai toujours été performant à Spa et je me sens bien là-bas. Cependant, il a un énorme changement entre la Formule Renault 2.0 et la 3.5, il m’a donc fallu un peu de temps pour m’adapter. D’un point de vue du pilotage, tous les repères changent, c’est assez difficile. J’ai mis pas mal de temps pour trouver le bon rythme dans le deuxième secteur. C’est là où il faut être rapide et j’étais un peu lent," a déclaré Arthur Pic.

"Lors de la première qualification, Kevin et moi étions un peu loin des meilleurs. On fait 18 et 19 parce que nous ne trouvions pas le bon rythme. Lors de la première course, cela se passe un peu mieux. Je termine 16ème mais je fais un mauvais départ. Sans ce mauvais départ, j’aurais pu finir à la 12ème place."

"Lors de la deuxième séance de qualifications qui a lieu le dimanche, nous étions encore un peu mieux mais je pense avoir eu un problème avec mon premier train de pneus. On n’a pas encore identifié le problème, on ne sait pas si ce sont les pressions de pneus qui étaient trop basses ou autre chose. Sur ce premier train, j’étais à trois secondes et demi du meilleur temps donc il y avait vraiment un problème. Dès que l’on a passé le deuxième train cela s’est mieux passé, mais j’ai eu du mal à entrer dans le bon rythme. Il y a eu pas mal de drapeaux rouge donc nous n’avons eu qu’un tour au final. Je fais un bon tour mais pas assez rapide pour aller chercher les meilleurs."

"Je pars 16ème mais le rythme en course était vraiment bon. On a ravitaillé assez, ce qui je pense, était une bonne décision. Sur la fin de la course, nous étions dans le même rythme voir un peu plus rapide que la tête de la course donc je pense qu’il y a vraiment un bon potentiel."

Lors de la deuxième course à Spa-Francorchamps, Arthur est monté sur la troisième marche du podium rookie. Une première pour le jeune français qui estime que ce podium est très encourageant même s’il aurait pu survenir plus tôt.

"Ce podium rookie est très encourageant. Je pense que nous aurions déjà pu le faire lors de la première course mais nous avons manqué un peu de réussite. Mais c’est la vie des départs en milieu de peloton. Il se passe toujours quelque chose, que ce soit en bien ou en mal. Le rythme en course est là maintenant. Il ne nous reste plus qu’à trouver les solutions en qualifications pour aller un peu plus vite."

Le prochain meeting de Formule Renault 3.5 aura lieu sur le circuit de Monza, dans le cadre du WTCC. Arthur a déjà roulé sur ce tracé mythique qu’il affectionne beaucoup.

"La course à Monza sera une course spéciale, surtout que nous ne serons plus dans le cadre des World Series by Renault mais du WTCC. C’est un circuit où j’ai effectué quelques essais et que j’affectionne. C’est un circuit très rapide, comme Spa-Francorchamps. Il n’y a pas beaucoup de virages mais chacun de ces virages est très technique où l’on peut perdre beaucoup de temps. Mais c’est un circuit où j’aime rouler donc je pense que l’on sera un peu mieux là-bas."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Arthur Pic
Type d'article Actualités