FR 3.5 - Kevin Korjus peut-il créer la surprise ?

Leader à mi-saison, c’est Robert Wickens (Carlin) qui aura l’honneur d’effectuer la démonstration Lotus Renault GP à Budapest

Leader à mi-saison, c’est Robert Wickens (Carlin) qui aura l’honneur d’effectuer la démonstration Lotus Renault GP à Budapest. Pour le Canadien, l’essentiel sera néanmoins de conserver les commandes du classement général de la Formula Renault 3.5 Series, afin d’aborder la pause estivale sereinement. Car derrière lui, la concurrence pousse et notamment Kevin Korjus (Tech 1 Racing). Seul pilote a s’être imposé à trois reprises cette saison, le jeune Estonien de 18 ans affiche des ambitions grandissantes jour après jour. Et s’il devenait le premier Rookie depuis Robert Kubica en 2005 à remporter le titre ?

Suite à l’introduction du nouveau système de points, calqué sur celui appliqué par la FIA en Formule 1, la vérité d’un jour est loin d’être celle du lendemain. Avec 25 points par victoire, la situation au classement général évolue vite. Leader en arrivant au Nürburgring, Jean-Eric Vergne (Carlin) en a fait les frais, puisque c’est à la troisième place du Championnat que le Français se présentera en Hongrie. Les trente points d’avance de Robert Wickens sont donc beaucoup et peu à la fois. Un week-end vierge, comme il l’a fait à Monza, et tout est relancé.

Le Canadien devra garder la tête froide en Hongrie, car il lui faudra à la fois gérer son week-end de course et ses premiers tours de roues à bord de la Lotus Renault GP R30. Daniel Ricciardo (ISR) a néanmoins démontré à Monaco que jongler entre F1 et Formula Renault 3.5 pendant un même week-end peut-être tout à fait positif.

Sur le circuit technique de Budapest, ils seront plusieurs à vouloir se relancer, à commencer par les pilotes arborant les couleurs du Red Bull Junior Team, Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo. Avec un abandon et une quatrième place en Allemagne, le Français a besoin de gros points pour revenir sur son équipier au sein de l’équipe Carlin. Vainqueur à Monza puis à Monaco, Daniel Ricciardo a été ralenti dans sa progression en Allemagne. Absent à Motorland Aragón, il continue sa remontée au classement général en pointant désormais au 4e rang. Gagner des courses reste la solution la plus efficace pour l’Australien, qui n’a toujours qu’un seul objectif, le titre.

Kevin Korjus est cependant celui qui a le vent en poupe. Lauréat de l’Eurocup Formula Renault en 2010, l’Estonien a profité de la dotation de 500 000 euros allouée par Renault Sport Technologies pour rejoindre la Formula Renault 3.5 Series. Au sein de l’équipe Tech 1 Racing, l’apprentissage a été rapide. Vainqueur dès sa deuxième course, Kevin Korjus a déjà fait tomber un record et est devenu le plus jeune pilote à remporter une course dans la discipline. Moins à son aise à Spa-Fancorchamps, il s’est de nouveau imposé à Monza, là où personne ne l’attendait vraiment. Quatrième à Monaco, troisième puis premier au Nürburgring, Kevin Korjus s’affiche course après course comme un candidat sérieux au titre. Même s’il refuse d’en faire un objectif pour l’instant, le pilote Gravity Sport Management peut devenir le premier rookie à être titré, depuis Robert Kubica en 2005.

Albert Costa (Epic Racing), Alexander Rossi (Fortec Motosports) et Brendon Hartley (Gravity-Charouz) seront également à surveiller en Hongrie. Toujours dans le groupe de tête, ces trois pilotes connaissent des hauts et des bas, mais une victoire au Hungaroring les relancerait sérieusement pour la quête du titre et le test en Formule 1 qui va avec.

Ce test, Mikhail Aleshin en a profité la saison dernière sur le circuit d’Abu Dhabi. Le champion 2010 reprendra du service ce week-end. Le Moscovite rejoint les rangs de KMP Racing afin de permettre à l’équipe russe de franchir un palier supplémentaire. Nelson Panciatici (KMP Racing) compte profiter de l’expérience de Mikhail Aleshin pour acquérir ce petit plus lui permettant d’aller remporter sa première course en Formula Renault 3.5 Series.

Enfin, tout le paddock aura une pensée pour Walter Grubmüller (P1 Motorsport). Blessé à la quatrième vertèbre lors de sa sortie de piste en qualifications au Nürburgring, l’Autrichien ne sera pas rétabli pour cette course. Il devrait pouvoir être de retour au volant à Silverstone, dans le meilleur des cas. Souhaitons-lui un prompt rétablissement.

[Communiqué de Renault Sport]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Robert Kubica , Robert Wickens , Walter Grubmuller , Mikhail Aleshin , Brendon Hartley , Daniel Ricciardo , Albert Costa , Alexander Rossi , Nelson Panciatici , Jean-Éric Vergne , Kevin Korjus
Équipes Carlin
Type d'article Actualités