FR 3.5 - Pic dresse un bilan de son début de saison

Après avoir inscrit ses premiers points à Monza, Arthur Pic a réalisé son meilleur week-end de la saison à Monaco, sur un circuit qu’il découvrait au volant d’une monoplace

Après avoir inscrit ses premiers points à Monza, Arthur Pic a réalisé son meilleur week-end de la saison à Monaco, sur un circuit qu’il découvrait au volant d’une monoplace.

Auteur de qualifications prometteuses, le jeune tricolore a réalisé un sans faute lors l’unique course monégasque, où il a terminé à la sixième place, prenant huit points sur l’épreuve la plus difficile de la saison.

"A Monaco, le week-end s’est vraiment bien passé. Le but était d’apprendre le circuit lors des essais libres sans sortir de la piste. C’était la chose la plus importante lors de ce week-end. En Principauté, les qualifications sont séparées en deux groupes et nous avons su finir dans les six premiers du nôtre," a déclaré Arthur.

"C’était un peu compliqué parce que j’ai fait mon tour rapide à la fin de cette séance. Il y avait la possibilité de tourner plus vite, mais il y a eu un peu de trafic. Cette performance nous fait partir dans les 12 premiers. Le plus important lors de la course fut de rallier l’arrivée tout en évitant les accrochages, ce que nous sommes parvenu à faire avec succès. Je signe mon meilleur résultat en Formule Renault 3.5 sur le circuit où l’on pensait que cela allait être le plus difficile pour nous tant il est compliqué d’être compétitif à Monaco."

Après Monaco, les World Series by Renault se sont rendues au Nürburgring, où le mauvais temps a accueilli les 26 pilotes du championnat de Formule Renault 3.5. Dès les essais libres, Arthur Pic a rencontré des difficultés en sortant de la piste. Un manque de roulage qui a conditionné son week-end.

"Le week-end au Nürburgring fut un week-end sans. Je sors de la piste au bout de trois tours dans la première séance, ce qui compromet tout notre week-end. Cela ne nous a pas du tout aidé puisque je n’ai pas pu prendre en mains la monoplace sur ce circuit aussi rapidement que j’aurais dû le faire. J’ai toujours eu un temps de retard sur les autres pilotes lors de ce week-end," a ajouté Arthur.

"Les conditions climatiques ont aussi joué un grand rôle lors de cet événement. On décide de prendre des risques dans la première course en chaussant les pneus pluie quand il commence à tomber quelques gouttes mais la pluie s’est rapidement arrêtée et notre paris n’a pas payé. Lors de la deuxième course, j’ai crevé lors de la séance qualificative. Nous voulions ravitailler tôt lors de cette course afin de pouvoir profiter d’une voiture de sécurité. Cependant, comme je suis bien remonté dans les premiers tours, on a décidé de ne plus ravitailler aussi tôt et finalement, la voiture de sécurité est entrée en piste et tout était fini pour nous."

A Budapest, Arthur était de retour dans le rythme puisqu’il a signé le sixième temps lors de la séance de qualifications. Cependant, il n’est pas parvenu à concrétiser, ne parvenant pas à entrer dans les points.

"En Hongrie, le niveau de performances était au rendez-vous même si cela n’a pas été récompensé par des points. Le dimanche, où les appuis aérodynamiques sont maximums, nous étions à l’aise puisque je fais sixième en qualifications, juste derrière les pointures du championnat. Le niveau de performance était là, mais j’ai manqué un peu d’agressivité en course. Cependant, nous avions retrouvé le niveau que nous avons eu à Monza et à Monaco, sans pour autant concrétiser en entrant dans les points."

Il reste maintenant trois meetings de Formule Renault 3.5, et si Silverstone s’annonce compliqué pour Arthur, il espère bien monté sur le podium au Paul Ricard ou à Barcelone, afin de finir la saison en beauté.

"Je pense que Silverstone sera un rendez-vous compliqué pour moi parce que je n’y ai pas encore roulé en Formule Renault 3.5. C’est un circuit rapide donc il faudra bien travailler en essais libres afin d’être performant. Ce sera compliqué d’être dans le rythme au début, surtout à Silverstone. Cependant, pour les deux derniers meetings, j’ai déjà roulé dessus en Formule Renault 3.5 donc cela devrait bien se passer. Le but sera de marquer des gros points et de faire un podium. Je pense qu’il faudra faire un ou deux podiums dans les quatre dernières courses."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Arthur Pic
Type d'article Actualités