FR 3.5 - Quand la neige vient perturber les essais à Motorland

Recouvert de glace et de neige, le circuit de Motorland Aragón était impraticable pour les Formula Renault 3

Recouvert de glace et de neige, le circuit de Motorland Aragón était impraticable pour les Formula Renault 3.5. La seconde journée d’essais collectifs a donc été annulée.

"C’est bien simple, depuis 25 ans que je fais du sport automobile, je n’ai jamais vu ça. Ce matin en venant au circuit, je me croyais en Alaska ! » La situation ainsi résumée par le team manager de l’équipe ISR, Loïc David, plantait le décor : enneigé aux abords du circuit Motorland Aragón, verglacé dans le paddock et sur la piste. Avec les bourrasques de vent, la température ressentie descendait à -10°C. A 11 heures, une décision s’imposait : l’annulation de cette seconde journée d’essais collectifs de l’année.

« C’est une bonne décision, il n’y avait aucune alternative. Avec le vent et la neige, il est impossible de rouler dans des conditions pareilles", confirmaient les différents directeurs d’équipes. "Il fait trop froid, il y a de la glace sur la piste et c’est une sage décision d’annuler la séance d’aujourd’hui."

Même son de cloche du côté des pilotes : pas un seul n’avait sérieusement envisagé d’en découdre avec les éléments. Prenant à témoin la délégation russe - forte de quatre représentants en 2013 - Mikhail Aleshin s’amusait : "Il y a tellement de Russes qu’on a fait venir le climat de Moscou ici !" Le champion 2010, qui évolue cette année chez Tech1 Racing, poursuivait : "J’adore courir sur la glace, mais certainement pas en Formula Renault 3.5 Series !" L’année dernière à la même époque, Mikhail Aleshin participait en effet à la prestigieuse course « Race of Stars » dont Renault est le partenaire et qui, ce week-end, voit s’affronter Kimi Räikkönen et Charles Pic sur l’hippodrome de Moscou.

"Quand il fait aussi froid, on dit comme les pilotes français : les pneus sont en bois, wood tyres !", s’esclaffait Oliver Webb dans un Français chantant. Son équipier de Fortec Motorsports, Stoffel Vandoorne, confessait n’avoir jamais couru sur la glace. "Mais j’ai connu des situations similaires, avec le FIA Institute Young Driver Excellence Academy. On apprenait à rouler sur des surfaces soumises à tout un tas de conditions différentes", expliquait l’auteur des meilleurs temps des séances de la veille. "Mais attention, c’était avec des berlines… A Motorland Aragón, aujourd’hui, en Formula Renault 3.5 Series, c’est impensable…"

Le comité d’organisation des World Series by Renault étudiera, en accord avec les équipes, la possibilité de remplacer cette journée.

[Communiqué de Renault Sport]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Kimi Räikkönen , Mikhail Aleshin , Charles Pic , Stoffel Vandoorne , Oliver Webb
Type d'article Actualités