FR 3.5 - Retour sur le duel Wickens - Vergne

Equipiers au sein de l’équipe Carlin, Robert Wickens et Jean-Eric Vergne vont vivre un week-end sous haute tension à Barcelone

Equipiers au sein de l’équipe Carlin, Robert Wickens et Jean-Eric Vergne vont vivre un week-end sous haute tension à Barcelone. L’un repartira avec la couronne de Champion 2011 et un test F1 avec Lotus Renault GP, tandis que l’autre ne pourra que nourrir ses regrets. Après quinze courses, deux points séparent le Canadien du Français. Il y a finalement peu de calculs à faire, celui qui terminera devant l’autre lors de chacune des deux courses sera titré. Robert Wickens a une infime chance de clore les débats à l’issue de la première course, s’il gagne et si Jean-Eric Vergne ne marque pas de point. Mais c’est très probablement la dernière confrontation de l’année qui décidera du Champion !

Motorland Aragon


Premier acte du duel à Motorland Aragón. Robert Wickens démarre par une deuxième et une cinquième place. Retenu par sa mission au simulateur F1 de Red Bull Racing, Jean-Eric Vergne ne participe pas aux essais collectifs et marque cependant des points importants en terminant sixième et septième des deux courses.

Spa-Francorchamps


C’est l’égalité parfaite à Spa-Francorchamps avec une victoire et une deuxième place pour chaque protagoniste. Robert Wickens repart de Belgique en tête du classement général, tandis que Jean-Eric Vergne estime avoir réellement lancé sa saison sur un de ses circuits fétiches.

Monza


Monza restera le week-end noir de Robert Wickens avec deux abandons et zéro point supplémentaire au compteur. Dans le même temps, Jean-Eric Vergne réalise un week-end quasi parfait avec une deuxième et une première place. Le pilote Red Bull Junior Team s’empare des commandes du Championnat.

Monaco


Jamais vraiment dans le rythme dans les rues de Monaco, Jean-Eric Vergne se qualifie 11e et franchit la ligne d’arrivée en dehors des points. Robert Wickens fait beaucoup mieux : il termine deuxième derrière Daniel Ricciardo, vainqueur pour la seconde année en principauté. Wickens prend 18 points et repasse premier au général.

Nürburgring


Tout juste officialisé pilote de réserve Marussia Virgin Racing en F1, Robert Wickens effectue un festival au Nürburgring avec deux pole positions, une victoire et une deuxième place. Avec un abandon le samedi et une quatrième place le dimanche, Jean-Eric Vergne perd le contact. À mi-saison, Wickens est solide leader. Il gagne le droit d’effectuer la démonstration Lotus Renault GP lors de la manche hongroise des World Series by Renault.

Hungaroring


Effet F1 ? Robert Wickens vit un week-end compliqué au Hungaroring. En difficulté avec sa monture, il se contente d’une 5e place le samedi et d’une 7e le dimanche. Comme un poisson dans l’eau sur le tracé hongrois, Jean-Eric Vergne est le premier pilote de la saison à gagner deux fois au cours d’un même meeting. 50 à 16 en faveur du Français, l’écart se resserre.

Silverstone


Après quelques semaines de vacances, Robert Wickens revient en pleine forme à Silverstone et se montre de nouveau en parfaite osmose avec sa monture. Il ne laisse rien à la concurrence. Deux pole positions et deux victoires, le Canadien frappe un grand coup. Parti des stands suite à un problème technique sur la grille de départ, Jean-Eric Vergne ne marque pas de point lors de la première course. Un écrou récalcitrant lors du changement de roue dans la course dominicale le prive d’une deuxième place qui lui tendait les bras. Il termine 4e et voit de nouveau son équipier s’envoler au championnat.

Paul Ricard HTTT


Au Paul Ricard HTTT, Jean-Eric Vergne est prophète en son pays. Parti depuis la pole position, il s’impose le samedi devant Robert Wickens. Un nouvel arrêt aux stands délicat le prive de la victoire le dimanche. Les quinze points de la troisième place lui permettent de revenir à deux unités de son équipier, contraint à l’abandon lors de cette antépénultième confrontation de l’année.

[Communiqué de Renault Sport]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Robert Wickens , Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Red Bull Racing , Carlin , Virgin Racing
Type d'article Actualités