FR 3.5 - Vergne avait été victime d'un porte-moyeu cassé

Jean-Eric Vergne a un emploi du temps chargé depuis la fin de la saison de Formule Renault 3

Jean-Eric Vergne a un emploi du temps chargé depuis la fin de la saison de Formule Renault 3.5, avec notamment ses essais chez Toro Rosso à Yeongam.

Le Français est revenu sur son dernier week-end de course en Formule Renault 3.5, où il a échoué dans la conquête du titre face à Robert Wickens. Il révèle qu'il a souffert d'ennuis mécaniques en début de meeting, ce qui l'a fortement handicapé face à son rival.

"Je n'avais jamais été aussi loin de Robert. On s'est rendu compte le vendredi soir qu'un porte-moyeu était cassé. On pensait que ça allait rigoler le lendemain en qualification mais les problèmes étaient loin d'être résolus," a déclaré Vergne

"J'ai pris tous les risques et ça a payé. Mais la seconde qualification nous a fait chuter d'un étage ! Cinquième sur la grille alors que Robert était sur la première ligne, je savais que le départ serait capital. J'ai très bien réagi et je me suis retrouvé en position de plonger à l'intérieur du premier virage. Robert a bloqué la porte et on s'est touchés. Les torts étaient certainement partagés, c'est un incident de course. Par contre, je pense qu'il avait la possibilité d'éviter de me percuter dans le virage suivant. Le choc a été si violent que son triangle s'est sectionné !"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Robert Wickens , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités