FR 3.5 - Wickens : "Au moins gagner une course à Motorland"

Les concurrents de Formula Renault 3

Les concurrents de Formula Renault 3.5 Series évoluaient aujourd’hui en configuration aérodynamique light. Dès le drapeau vert, tous se précipitaient en piste, pour la plupart en pneus neufs. Kevin Korjus (Tech 1 Racing) pointait quelques instants en tête, puis Nathanaël Berthon (ISR) et Robert Wickens (Carlin) prenaient les choses en main. Le Canadien occupait la pole provisoire, avec un chrono de 1’43’’416.

Robert Wickens apparaissait aux avant-postes devant César Ramos (Fortec Motorsport), Alexander Rossi (Fortec Motorsport), Nelson Panciatici (KMP Racing) et Daniil Move (P1 Motorsport) lorsque la direction de course brandissait le drapeau rouge suite à la sortie de piste de Nathanaël Berthon. Le meilleur temps du Français était par conséquent annulé.
Les pilotes profitaient de cette interruption pour chausser un deuxième train de pneus. La majorité d’entre eux patientaient jusqu’aux dernières minutes afin de s’élancer pour une ultime tentative. Kevin Korjus (Tech 1 Racing) lançait la vague d’amélioration en se hissant eu deuxième rang, entre Robert Wickens et César Ramos. Sur sa lancée, l’Estonien s’emparait de la pole position provisoire, en 1’43’’067.

Les choses n’en restaient pas là. Avec un tour en 1’42’’977, Alexander Rossi s’installait à son tour au premier rang ; 1’42’’930 au tour suivant, l’Américain confortait son leadership. Mais Robert Wickens allait faire parler la poudre dans son ultime tentative. Le pilote Carlin s’emparait ainsi de la pole position, en 1’42’’901. Il devançait finalement Alexander Rossi, Daniil Move et Servio Canamasas (BVM Target). Avec vingt-deux voitures dans la même seconde, chaque place sur la grille de départ vaut cher !

Ils ont dit :


Robert Wickens :


"C’était une séance très disputée. Avec mon deuxième train de pneus j’ai eu du trafic. Je n’ai donc pas profité immédiatement du potentiel des pneus. J’ai réussi à bien faire refroidir mes gommes et j’ai fait le meilleur temps. C’est important de débuter l’année par une pole position. C’est un week-end important, car c’est là que la première hiérarchie se dessine ! Il faut donc au moins gagner la première course."

Alexander Rossi :


"Je ne suis pas passé loin de ma première pole ! Nous sommes dans le coup, nous avons la vitesse pour gagner la course. Le but est toujours d’être premier, mais débuter la saison par une deuxième place en qualifications, ce n’est pas si mal !"

[Communiqué de Renault Sport]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Robert Wickens , Daniil Move , Alexander Rossi , Nathanaël Berthon , Cesar Ramos , Nelson Panciatici , Kevin Korjus
Équipes Carlin
Type d'article Actualités