FR 3.5 - Yelloly ouvre le bal à Motorland

La première course de Nouvelle Formula Renault 3

La première course de Nouvelle Formula Renault 3.5 a été pour le moins agitée… Nick Yelloly (Comtec Racing) parvenait à passer au travers de toutes les embuches pour aller chercher son premier succès en Formula Renault 3.5 Series. Le Britannique résistait jusqu’aux derniers mètres à un Jules Bianchi (Tech 1 Racing) très incisif. Kevin Magnussen (Carlin) héritait de la troisième place suite à une avarie technique pénalisant Carlos Huertas (Fortec Motorsports) dans les derniers tours.

Au terme d’une qualification ultra-disputée, avec 19 pilotes dans la même seconde, Arthur Pic (Dams) devenait le premier pilote à signer une pole position à bord de Nouvelle Formula Renault 3.5. Il devançait donc Nick Yelloly, Kevin Korjus (Tech 1 Racing) et Richie Stanaway (Lotus). Durant cette première course, les pilotes pouvaient utiliser leur DRS pendant 15 minutes au maximum.

Même si une averse humidifiait le circuit de Motorland Aragón à quelques minutes du départ, tous les pilotes optaient pour des pneus slicks sur une piste ayant rapidement séché. Nick Yelloly virait en tête tandis que plusieurs incidents étaient à relever. Daniil Move (P1 Motorsport) ainsi que Richie Stanaway calaient sur la grille de départ et Giovanni Venturini (BVM Target) percutait le dernier cité. Les trois hommes abandonnaient pendant qu’Alexander Rossi (Arden Caterham), Nico Müller (International Draco Racing), Kevin Korjus et Walter Grubmüller (P1 Motorsport) s’accrochaient au premier virage. La voiture de sécurité entrait en piste afin de permettre aux commissaires d’intervenir efficacement.

Derrière la voiture de sécurité, Nick Yelloly pointait déjà en tête devant Carlos Huertas, Jules Bianchi, Arthur Pic et Jake Rosenzweig (P1 Motorsport), alors que de nouvelles gouttes de pluie faisaient leur apparition. La course reprenait ses droits après quatre tours de neutralisation. Nick Yelloly conservait la tête devant Carlos Huertas et Jules Bianchi. Derrière eux, Jake Rosenzweig harponnait Arthur Pic et les deux hommes abandonnaient. Kevin Magnussen héritait de la 4e place devant Nicolay Martsenko (BVM Target) et un quatuor agité composé de Will Stevens (Carlin), André Negrao (International Draco Racing), Marco Sorensen (Lotus) et Robin Frijns (Fortec Motorsports).

La fin de course était animée par l’explication pour la deuxième place entre Carlos Huertas et Jules Bianchi, ainsi que par la remontée de Robin Frijns jusqu’au 4e rang. Jules Bianchi trouvait l’ouverture à dix minutes de l’arrivée, au prix d’un manœuvre parfaite. Nick Yelloly l’emportait finalement devant Jules Bianchi, Kevin Magnussen, Robin Frijns et Carlos Huertas.

Nick Yelloly : "J’ai pris un départ parfait. Nous avions beaucoup travaillé cela durant les essais d’avant-saison. La voiture de sécurité m’a permis d’économiser mon DRS pour la fin de course. Lorsque Jules Bianchi est revenu, je me suis surtout appliqué à ne pas faire de faute. C’est un soulagement de gagner d’entrée de jeu, cela enlève une pression énorme. C’est super pour Comtec Racing qui n’avait plus gagné depuis longtemps."

Jules Bianchi : "Le départ a été chaud. J’ai bloqué une roue à l’avant et j’ai légèrement touché Nick. Ensuite cela n’a pas été simple de dépasser Carlos Huertas. J’ai réussi puis je suis revenu sur Nick. J’étais assez confiant car mes pneus étaient en bon état. Seulement, j’ai perdu de la puissance moteur en fin de course. Nick a été parfait, bravo à lui et merci à mon équipe. C’est bien de débuter comme cela le championnat."

Kevin Magnussen : "En partant 19e, c’est inespéré de terminer sur le podium. J’ai gagné de nombreuses positions dans les premiers tours car il y a avait des voitures dans tous les sens. Il faut que je travaille les qualifications, car nous n’aurons pas autant de réussite à toutes les courses. Notre rythme en course était néanmoins très bon."

Par Renault Sport

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Walter Grubmuller , Daniil Move , Alexander Rossi , Carlos Huertas , Jake Rosenzweig , Will Stevens , Jules Bianchi , Marco Sørensen , Robin Frijns , Nico Müller , Kevin Magnussen , André Negrao , Arthur Pic , Kevin Korjus , Nick Yelloly , Richie Stanaway , Giovanni Venturini
Équipes Carlin
Type d'article Actualités