FR3.5 - Antonio Felix da Costa s'impose en imitant Jacques Villeneuve !

C'est un scénario de course rocambolesque qui a mené Antonio Felix da Costa (Arden Caterham) vers sa 1ère victoire en Formule Renault 3

C'est un scénario de course rocambolesque qui a mené Antonio Felix da Costa (Arden Caterham) vers sa 1ère victoire en Formule Renault 3.5 ce dimanche après-midi au Hungaroring. Le Portugais, protégé de Red Bull, qui avait remporté les deux courses magyares en GP3 Series fin juillet, a profité d'un problème mécanique en fin de course de celui qui avait mené toute la course jusqu'ici, Kevin Magnussen (Carlin). Celui-ci ne terminant pas la course, c'est Marco Sorensen (Lotus), qui avait lui-même perdu une course à Silverstone dans le dernier tour, et Will Stevens (Carlin) qui l'accompagnent sur le podium. Ce dernier signe par la même occasion son premier podium dans la discipline.

Dès le départ, la course s'est montrée riche en surprises puisque le poleman Robin Frijns (Fortec) a totalement manqué son envol pour pointer au 7ème rang à l'issue du 1er tour. Avec Kevin Magnussen aux commandes devant Antonio Felix da Costa, Will Stevens, Sam Bird (ISR), Marco Sorensen et Arthur Pic (DAMS), la course allait offrir encore de nombreux rebondissements au contraire de la veille. Auteur d'un envol moyen, Jules Bianchi (Tech 1) occupait seulement la 9ème place à cet instant.

Touché dans son orgueil, Robin Frijns dépassait Arthur Pic pour la 6ème place au 3ème tour tandis que les ravitaillements débutaient au 5ème tour. Parmi les hommes de tête, Sam Bird y passait le premier à la 7ème boucle, une avant Robin Frijns et Arthur Pic. Grâce à un meilleur arrêt, le pilote DAMS reprenait l'avantage sur Robin Frijns, alors menacé par Alexander Rossi. Avec son arrêt au 9ème tour, Jules Bianchi ne parvenait toutefois pas à grimper dans la hiérarchie à son grand dam. Dans les sommets du classements, Antonio Felix da Costa ravitaillait au 11ème tour tandis que Kevin Magnussen ne prenait pas de risques avec sa stratégie en s'arrêtant un tour plus tard, ce qui lui permettait alors de sortir des stands avec un solide matelas d'avance sur le Portugais.

Grâce à une stratégie décalée, les Lotus de Marco Sorensen et Kevin Korjus pointent ainsi en tête à mi-course. L'Estonien s'arrête peu après et ressort entre Arthur Pic et Robin Frijns. L'adrénaline montant, il tente une manoeuvre sur Pic, ouvrant la porte à Frijns qui ne peut éviter le contact avec le pilote Lotus. Dans l'incident, les deux hommes envoient presque Alexander Rossi hors-course, et si tout le monde continue dans l'ordre Pic-Frijns-Korjus-Rossi, une investigation post-course aura lieu envers Robin Frijns et Kevin Korjus. Le coéquipier de ce dernier, Marco Sorensen connait moins de déboires. Son arrêt décalé le fait revenir en piste en 3ème place, au détriment de Will Stevens. Les regards en fin de course sont concentrés sur la lutte entre Sam Bird, Arthur Pic et Robin Frijns pour la 5ème place. Au 26ème tour, Arthur Pic a lâché du lest face à Sam Bird et ne peut éviter le dépassement de Robin Frijns à l'extérieur au virage 6.

C'est alors qu'en tête, à 2 minutes plus un tour du but, la Carlin de Kevin Magnussen fume épisodiquement lorsque le Danois utilise les plus bas rapports de boite. Derrière, Antonio Felix da Costa est revenu à moins de 4 secondes et c'est dans le tout dernier tour, comme Damon Hill au volant de son Arrows-Yamaha au Grand Prix de Hongrie de F1 en 1997, doit céder la 1ère place. Et si le Britannique avait pu finir la course derrière Jacques Villeneuve, Kevin Magnussen n'aura pas cette chance et offre sur un plateau la 1ère victoire en FR3.5 d'Antonio Felix da Costa et de son équipe, Arden Caterham. Avec Marco Sorensen et Will Stevens sur le podium, Sam Bird et Robin Frijns entrent dans le top 5 en attendant une éventuelle pénalité, les deux hommes étant sous enquête pour des incidents séparés. Arthur Pic, Kevin Korjus, Alexander Rossi, Jules Bianchi et Walter Grubmüller (P1) rentrent dans les points.

Le résultat de la course 2 profite néanmoins une fois de plus à Robin Frijns, qui malgré son départ manqué, augmente son avance au championnat et dispose désormais de 24 et 27 points d'avance sur Jules Bianchi et Sam Bird avant le prochain meeting, le pénultième de la saison, prévu au au Castellet les 29 et 30 septembre prochains.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Jacques Villeneuve , Damon Hill , Walter Grubmuller , Sam Bird , Alexander Rossi , Will Stevens , Jules Bianchi , Marco Sørensen , António Félix da Costa , Robin Frijns , Kevin Magnussen , Arthur Pic , Kevin Korjus
Équipes Carlin , DAMS
Type d'article Actualités